Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Collection Montblanc Villeret 1858 : deux éditions limitées dotées de calibres Retour à Zéro de chez Minerva


Il va falloir s’y faire : la marque Montblanc ne fabrique pas uniquement des stylos et de la maroquinerie. Intégrée au groupe Richemont, elle propose également depuis quelques années de splendides garde-temps. Retour sur la collection Montblanc Villeret 1858 présentée au SIHH à Genève au printemps dernier, qui intègre deux calibres développés par Minerva, dotés d’une fonction Retour à Zéro qui simplifie le réglage de l’heure à la seconde près. Explications.


Collection Montblanc Villeret 1858 : deux éditions limitées dotées de calibres Retour à Zéro de chez Minerva
« C‘est probablement la première fonction de remise à zéro avec une aiguille des secondes imposante et massive au centre » souligne la marque dans son communiqué.

Une traction sur la couronne actionne la remise à zéro de l’aiguille des secondes qui reste dans cette position jusqu’au réglage des heures et des minutes. Une pression sur la couronne réamorce le mouvement de la montre à la seconde près.

L‘automatisme de remise à zéro exige un mécanisme semblable à celui du chronographe. La trotteuse est fixée sur une roue de seconde reliée au pignon d’entraînement par un embrayage horizontal.

Par ailleurs, la tige de remontoir doit être couplée à un levier qui, au moment de la traction exercée sur la couronne, d’une part libère l’embrayage horizontal, d’autre part ramène la roue de seconde de la trotteuse à zéro à l’aide du marteau qui descend sur le coeur et bloque la trotteuse dans cette position. Chaque composant en acier est soigneusement anglé, étiré sur les flancs à la main et la surface est satinée.

Comme pour le chronographe, la mise en fonction comme la remise à zéro sont réalisées par un travail manuel minutieux, les différentes pièces du mécanisme étant ajustées au centième de millimètre.

Les nouveaux mouvements des modèles « Grande Seconde au Centre Retour-à-Zéro » portent la mention calibre 16.18 pour le boîtier de 47 mm de diamètre et calibre 13.18 pour les montres « Seconde au Centre Retour-à-Zéro » légèrement plus petites avec un diamètre de 41 mm.

Ce sont des mouvements classiques avec un balancier à vis qui avec 18.000 alternances par heure (2,5 HZ) indique l’heure par séquences de 1/5e de seconde. Les platines et ponts sont en maillechort rhodiée, perlage des deux côtés de la platine, les ponts sont anglés à la main, perlés avec une décoration « Côtes de Genève ».

Tous les pignons sont roulés, faces et dentures polies. Comme tous les calibres de la Collection Montblanc Villeret 1858, ces deux mouvements seront mis en vente à raison de 288 exemplaires (2 x 144 = 2 x 12 douzaines) avant que la production ne soit stoppée. Les outils exclusivement réalisés pour la confection de ces mouvements seront stockés pour permettre à tout moment la fabrication de pièces de rechange originales.

Collection Montblanc Villeret 1858 : deux éditions limitées dotées de calibres Retour à Zéro de chez Minerva

Editions limitées en platine et or

Collection Montblanc Villeret 1858 : deux éditions limitées dotées de calibres Retour à Zéro de chez Minerva
Les garde-temps de la Collection Montblanc Villeret 1858 Les Secondes au Centre Retour-à -Zéro sont confectionnées en hommage à l’année de création de Minerva en nombre strictement limité selon la formule 1/8/58 : des pièces uniques en platine, des éditions de 8 exemplaires en or gris 18 carats et 58 modèles en or rose 18 carats.

Le guillochis des montres en or gris et rose, à cadran guilloché à la main, offre un jeu de lumière fascinant. Les inserts en nacre noire, exclusivité des modèles en platine, rayonnent de toutes les couleurs du spectre selon leur exposition à la lumière.

Les boites sont polies et équipées d’une lunette bombée avec une glace en saphir cylindrique et chevée. Le fond vissé est doté d’une cuvette pivotante, qui s’ouvre par un mécanisme breveté, invisible à l‘oeil nu et articulé par les inserts du bracelet.

Il est gravé « Edition Limitée », « Montblanc » et « Fait main à Villeret » et sur la face intérieure il porte la mention « Demetrio Cabiddu Maître Horloger », nom du directeur technique de « l’Institut Minerva de Recherche en Haute Horlogerie » qui a supervisé le développement des mouvements mécaniques de cette montre.

Le mécanisme qui porte en lettres d’or la gravure « Minerva Villeret » est visible derrière le verre saphir. Le signe Montblanc en nacre véritable qui représente le sommet le plus élevé d’Europe avec ses six sommets de glaciers est évidemment inséré dans la couronne des nouvelles montres.

Les cadrans en or massif des montres de la Collection Montblanc Villeret 1858

Collection Montblanc Villeret 1858 : deux éditions limitées dotées de calibres Retour à Zéro de chez Minerva
Les Secondes au Centre Retour-à-Zéro avec leur décor guilloché main témoignent d‘une autre tradition horlogère ancestrale.

Le pourtour des cadrans des montres en or gris et rose est paré d‘un subtil motif Clous de Paris alors qu‘au centre on trouve un guillochis reproduisant le signe Montblanc. Le centre et le pourtour du cadran des pièces uniques en platine sont parés d‘inserts en nacre noire, un fin guillochis circulaire orne les espaces en or rhodié.

La technique traditionnelle du guillochage consiste à sculpter en creux les surfaces métalliques pour les orner d’un motif régulier qui scintille à la lumière.

Bien qu‘il soit réalisé à la machine, le guillochage est considéré comme une technique horlogère traditionnelle car les mouvements circulaires et le déplacement du support sont effectués à la main. Pour obtenir un guilloché d‘une grande finesse, il convient de mener la machine avec une précision extrême ce qui demande une grande expérience.

La réalisation de cadrans guillochés de la finesse de ceux des montres Montblanc de la Collection Villeret 1858 Les Secondes au Centre Retour-à-Zéro demande une expérience acquise pendant de nombreuses années. Seul des cadrans de cette qualité porteront la mention « guilloché main ». Les cadrans simplement « guillochés », sont travaillés à la main, sans l‘intervention experte du guillocheur.

Spécificités techniques : Montblanc « Collection Villeret 1858 » Seconde au Centre Retour-à-Zéro

Mouvement : Calibre Minerva 13-18

Type de mouvement : Mouvement mécanique à remontage manuel fonction Retour-à-Zéro par la couronne avec système d’embrayage horizontal
Dimensions : Diamètre total 29,5 mm, hauteur 6,4 mm
Nombre de composants : 196 (mouvement complet)
Nombre de pierres : 21 (demi-glace bombées et olivées)
Réserve de marche : 60 heures
Balancier : Balancier à vis, Ø 11,40 mm, 26 mgcm²
Fréquence : 18,000 alternances par heure (2,5 Hz)
Spiral : Avec courbe Phillips
Platine : Maillechort rhodié, perlage sus et sous, angles polis mains
Ponts : Maillechort rhodié, décor « Côtes de Genève », noyures sus et sous perlées, angles polis mains

Rouages
Roues: dorées 2N, cerclées, anglées, diamantées sus et sous et dentures épargnées
Pignons: faces et dentures polies, pivots roulés

Indications (Montre) : Heures, minutes et grande seconde au centre

Boîte : Editions limitées: platine 950 (pièce unique), or gris 18 K (Editions de 8 pièces) ou or rose 18 K (Editions de 58 pièces)
Glace en saphir chevée et sphérique, fond vissé avec glace saphir protégée par un fond avec ouverture secrète (charnière invisible)

Dimensions
Diamètre: 41 mm
Hauteur: 13,56 mm
Etanche : Max. 3 bar (30 mètres)
Inserts de barrettes : Insert articulé à 6 heures permettant l’ouverture du fond par une charnière secrète (modèle breveté)
Couronne : Avec signe Montblanc en nacre

Cadran : En or massif, guilloché main
Aiguilles : En or 18 K, aiguille de grande seconde en pfinodal

Bracelet : En cuir d’alligator cousu main; boucle en platine 950, or gris 18 K ou or rose

Mouvement : Calibre Minerva 16-18

Type de mouvement : Mouvement mécanique à remontage manuel fonction Retour-à-Zéro par la couronne avec système d’embrayage horizontal
Dimensions : Diamètre total 38,4 mm, hauteur 6,3 mm
Nombre de composants : 209 (mouvement complet)
Nombre de pierres : 21 (demi-glace bombées et olivées)
Réserve de marche : 55 heures
Balancier : Balancier à vis, Ø 14,5 mm, 59 mgcm²
Fréquence : 18,000 alternances par heure (2,5 Hz)
Spiral : Avec courbe Phillips
Platine : Maillechort rhodié, perlage sus et sous, angles polis mains
Ponts : Maillechort rhodié, décor « Côtes de Genève », noyures sus et sous perlées, angles polis mains

Rouages
Roues: dorées 2N, cerclées, anglées, diamantées sus et sous et dentures épargnées
Pignons: faces et dentures polies, pivots roulés

Indications (Montre) :Heures, minutes et grande seconde au centre

Boîte : Editions limitées: platine 950 (pièce unique), or gris 18 K (Editions de 8 pièces) ou or rose 18 K (Editions de 58 pièces)

Glace en saphir chevée et sphérique, fond vissé avec glace saphir protégée par un fond avec ouverture secrète (charnière invisible)

Dimensions
Diamètre : 47 mm
Hauteur : 13,65 mm
Etanche : Max. 3 bar (30 mètres)
Inserts de barrettes : Inserts articulés à 6 heures permettant l’ouverture du fond par une charnière secrète (modèle breveté)
Couronne : Avec signe Montblanc en nacre

Cadran : En or massif, guilloché main
Aiguilles : En or 18 K, aiguille de grande seconde en pfinodal

Bracelet : En cuir d’alligator cousu main; boucle en platine 950, or gris 18 K ou or rose

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Septembre 2008 | Lu 13949 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques