Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Coupe Breitling 100/24 – Édition 2012 : vingt équipages vont relever le défi


Le 10 mai prochain, pour la 4ème édition de ce défi, vingt équipages décolleront de l’aéroport de Paris-Vatry, pour terminer le 11 mai sur la Base Aérienne 107 à Villacoublay. Le défi de la Coupe Breitling 100/24 est d’effectuer un posé décollé sur cent aérodromes différents en 24 heures, selon les règles de vol à vue. Breitling est le chronométreur officiel de la Coupe Breitling 100/24 et offre les montres qui récompenseront les vainqueurs de l’épreuve.



Coupe Breitling 100/24 – Édition 2012 : vingt équipages vont relever le défi
Le défi

Les 25 et 26 juin 2009, 12 pilotes se sont relayés pendant vingt-quatre heures aux commandes d’un monomoteur, pour effectuer un décollage et un atterrissage sur cent aérodromes différents en France métropolitaine. C’était le Défi 100/24.

En 2010, la coupe s’est ouverte au public, et plus de 60 pilotes ont disputé la course. En 2011, 14 équipages ont concouru, représentant, avec leurs équipes d’assistance, plus de 300 pilotes de toutes régions, et de tous profils, et près de 500 heures de vol. Pour cette 4ème édition, 20 équipages décolleront de l’aéroport de Paris-Vatry, pour terminer le 11 mai sur la Base Aérienne 107 à Villacoublay.

La richesse du maillage aéroportuaire de l’Hexagone permet de relever un tel défi. De nombreuses plates-formes sont accessibles de jour comme de nuit. Ce patrimoine de plus de quatre cents aérodromes constitue un outil majeur au service du désenclavement. Seul l’avion léger permet de partir le matin d’Angoulême pour une réunion à Lille, de déjeuner ensuite à Rouen, d’assister à une conférence à Vannes l’après-midi avant de revenir en Charente le soir. En multipliant les activités humaines, économiques et sociales tout en réduisant le nombre de déplacements grâce à des liaisons directes, cette aviation légère s’inscrit dans la démarche du développement durable, et permet aux acteurs économiques d’être à moins de deux heures de la plupart des métropoles européennes.

Respect des consignes

Les organisateurs, la Direction Générale de l’Aviation Civile et l’Armée de l’Air insistent beaucoup sur la sécurité : la Coupe Breitling 100/24 doit se dérouler dans le strict respect des règles de l’air, et des consignes des contrôleurs aériens civils et militaires.

Comme lors des éditions précédentes des terrains normalement fermés la nuit resteront ouverts ; les personnels du contrôle aérien vont s’efforcer de faciliter les approches aux concurrents, sans pénaliser le reste du trafic et en assurant la sécurité de tous. Il est donc important que chacun respecte la règle du jeu.

Tout équipage pris en faute sera pénalisé par un kilométrage supplémentaire, voire par l’exclusion immédiate. Les balises emportées par les avions permettent en effet aux organisateurs de connaître tous leurs mouvement, et notamment leur vitesse d’approche.

Limites horaires et périodes de repos. Les temps de repos sont clairement définis dans le règlement, de façon à ce que chacun puisse se reposer au sol. Les organisateurs contrôleront les carnets de route et les carnets de vol à l’arrivée, pour vérifier que chacun a correctement alterné périodes de pilotage et périodes de repos.

Un jury indiscutable ! Les équipages sont très motivés. Les organisateurs tiennent avant tout au respect des règles de sécurité qui sont très strictes. Pour assurer le respect du règlement, ils ont souhaité former un jury hautement qualifié.

Les équipages

Les équipages participant à la Coupe Breitling 100/24 représentent l’ensemble du milieu aéronautique : pilotes amateurs d’aéro-clubs, militaires, pilotes de ligne, pilotes d’affaires, journalistes, avec une proportion de femmes croissante.

Les pilotes sont réunis par la passion du défi, par l’envie de vivre en équipe une aventure insolite, de parcourir l’Hexagone et d’en découvrir les « terrains » de campagne dans la lumière du petit matin, ou les pistes éclairées la nuit, juste pour eux ; d’être reconnus et encouragés par les contrôleurs aériens, civils et militaires ; de se poser pour faire le plein et de découvrir que les pompistes d’Air BP les attendent, et que leur équipe d’assistance, prête à prendre le relais, leur a préparé sandwiches et café. Et enfin, d’atterrir sur la mythique Base Aérienne de Villacoublay, où un accueil plus que chaleureux les attend.

En premier, c’est l’équipage de l’Armée de l’Air qui a été retenu puisqu’il s’agit du partenaire officiel de 100-24 et la force armée nous ouvre ses bases pour l’occasion. Ensuite ont été retenus en priorité les équipages mixtes. Enfin, pour les places restantes après ces 2 premiers critères, c’est l’ordre d’inscription sur le site qui a été déterminant.

La liste est donc la suivante : French Air Force - ENAC 100-24 - Cercle Aéronautique du Parlement - CPAC Pontoise – VENYO - Les Kangourous Ailés Brit-Air - Team Champagne - Aéro’Jeunes - Fly n’Kiss - French Army 09 - Phileas 100-24 - Les Fous du Volant - P’tit Modeste – Les Chti Volants - Air Alsace – Beechcraft - AOPA-Aviation et Pilote - Air France 100-24 – AeroPlus

La coupe Breitling 2012 en bref

Définition : la définition de la Coupe Breitling 100/24 est : effectuer un posé décollé sur cent aérodromes différents en 24 heures, selon les règles de vol à vue.

Aire de la compétition : l’aire de la compétition est le Territoire métropolitain et la Corse avec l’obligation d’inclure dans le parcours au moins un aérodrome :

⇒ - situé au nord du parallèle 49°45’

⇒ - et au moins un aérodrome situé à l’ouest du 1°40’W

⇒ - et au moins un aérodrome simultanément situé au sud du parallèle 44°30’N et à l’ouest du méridien 2°E

⇒ - et au moins un aérodrome simultanément situé au sud du parallèle 44°30’N et à l’est du méridien 5°E

⇒ - et au moins un aérodrome simultanément situé au nord du parallèle 46 30’°N et à l’est du méridien 6°E

⇒ - et au moins un aérodrome situé simultanément au sud du parallèle 48° N et à l'est du méridien 001° E et au nord du parallèle 45°30N et à l’ouest du méridien 004°E.

Pas de posé-décollé plus d’une fois sur le même aérodrome. Ces contraintes qui ajoutent à la difficulté de l’épreuve permettent de démontrer la parfaite distribution des terrains sur le territoire national, il est demandé de respecter des contraintes géographiques obligeant à passer sur les pourtours de l’hexagone.

Terrain de départ : Aéroport de Paris-Vatry le jeudi 10 mai entre 10h30 et 12h30.

Terrain d’arrivée : Base aérienne de Villacoublay, 24h après le décollage.

Règles de l’air : le respect des règles de l’air est obligatoire.

Tableau officiel des résultats : Le site www.100-24.fr fait office de tableau d’information et d’affichage des résultats.

Limites horaires et période de repos : le temps de vol cumulé par pilote aux commandes est limité à 8 heures en 24 heures avec au moins deux périodes de 4h maximum chacune. Elles doivent être séparées par au moins 4 heures de repos au sol. Ces mesures de sécurité rythment les escales et les changements d’équipage obligatoires. Les avions d’assistance sont autorisés.

Enregistrement de la trajectoire : Chaque équipage embarquera le système d’enregistrement « logger » et celui de transmission « balise » en temps réel homologué par l’organisation et sera responsable de son bon fonctionnement pendant les vols. Chaque équipage remplira en temps réel le tableau papier de contrôle fourni par l’organisateur.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Avril 2012 | Lu 1091 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances