Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Frédérique Constant Classics Art Déco Carrée : esprit rétro


Lancée en 2005 par Frédérique Constant, la ligne Classics Art Déco dévoile en 2022, une nouvelle silhouette à la géométrie carrée. Sa boîte s’affine pour atteindre de nouvelles proportions quand son cadran associe nacre naturelle et diamants. En tout, trois nouvelles références voient le jour, toujours de facture très classique, guillochées et ornées d’un cabochon. A partir de 850 euros.



On le sait, les montres de forme ne représentent que 20% du marché environ. Dans ce contexte, s’offrir une montre carrée par exemple, est l’assurance de porter un modèle que l’on ne retrouvera pas sur tous les poignets.
 
Apparue en 2005, la Classics Art Déco de Frédérique Constant n’a, depuis, jamais quitté les collections de la marque suisse. A contre-courant des modes, elle manifestait alors son esprit d’indépendance alors que la tendance s’affirmait pour les montres « oversize » et mixtes, FC prônait un classicisme intemporel.  
A l’origine de forme tonneau, le premier modèle fut réinterprété en 2013, révélant un profil ovale. Sept ans plus tard, en 2020, elle fera l’objet d’un nouveau design au cercle parfait.
 
C’est en comprenant ce long chemin que l’on mesure le saut stylistique que franchit, aujourd’hui, la Classics Art Déco, en s’offrant sa première géométrie carrée. Pourtant, malgré son patronyme, « Classics Art Déco Carrée », l’impertinente joue avec les proportions.

Car en réalité, son carré n’en est pas un ! En effet, pour épouser parfaitement le galbe du poignet, cette pièce féminine allonge légèrement sa hauteur pour atteindre 28 mm pour 20,7 mm de largeur (boitier étanche à 30 mètres). Elle présente une juste courbure, soulignée de fines cannelures. 
 
Survolé par deux aiguilles de style Breguet, le cadran de nacre naturelle est finement gravé, en son centre, d’un rectangle guilloché. Bordé d’une minuterie de type « bâton », celle-ci est associée à douze index en chiffres romains positionnés sur le pourtour. L’ensemble est animé par un mouvement quartz, réglable à trois heures par une couronne sertie d’un cabochon bleu évoquant l’éclat du saphir.

Sobre et épurée, le premier modèle fait la part belle à l’acier poli, magnifié par un bracelet à maille « grain d’orge » à cinq maillons pour un porter souple.

Epurée ou sertie d’une lunette parée de diamants, les deux autres versions sont habillées d’un bracelet cuir, bleu ou noir et arborent des attaches centrales ponctuées de diamants.

A découvrir chez Emile Leon à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le Vendredi 7 Octobre 2022 | Lu 3285 fois