Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Frédérique Constant : un cadran de porcelaine blanche


Frédérique Constant vient de dévoiler une nouvelle montre de ville qui étoffe sa collection Classics. Cette belle série limitée de 188 exemplaires s’adresse aux esthètes, à ceux qui aiment les belles choses, et surtout, le luxe discret puisque ce garde-temps doté d’un boitier acier de 40 mm arbore un splendide cadran en porcelaine blanche réalisé à la main par des artisans de Hongrie.



Un cadran blanc est un cadran me direz-vous ! Eh bien pas tout à fait. En effet, un cadran blanc en porcelaine possède un « petit » quelque chose en plus que seul les véritables amateurs savent apprécier. C’est pour eux que Frédérique Constant a imaginé cette montre de ville en acier, dotée d’un boitier très classique de 40 mm, avec un cadran en porcelaine blanche fabriqué par des artisans de la manufacture Zsolnay* de Pecs en Hongrie.
 
Rappelons que la porcelaine est une matière quasiment inaltérable. Elle s’obtient en chauffant les matériaux à des températures pouvant atteindre de 1.200 à 1.400 °C. Ses qualités de dureté, de robustesse et de transparence proviennent principalement de sa vitrification et de la formation à ces hautes températures de cristaux de mullite au cœur du matériau.
 
Contrairement aux céramiques cuites à plus faibles températures, la porcelaine ne nécessite la pose d'aucun vernis. Cependant, de nombreux types de porcelaine subissent des traitements supplémentaires, comme l'application d'un émail ferrugineux offrant à la porcelaine une superbe brillance.
 
Le cadran de cette montre automatique (calibre FC-302 / 42h de réserve de marche) arbore des chiffres romains noirs. Le mouvement est visible à travers le fond saphir. Ce garde-temps (étanche 30 mètres) à moins de deux mille euros se porte sur un bracelet en cuir noir façon croco.

*La manufacture Zsolnay fut fondée en 1853 à Pecs (Hongrie) par l'industriel Miklós Zsolnay (1800–1880) pour produire de la céramique. Son fils, Vilmos Zsolnay (1828–1900), a rejoint la société en 1863 avant d'en devenir le directeur quelques années plus tard. C'est sous sa direction que la manufacture acquiert une renommée internationale grâce à des produits innovants, dévoilés au public à l'occasion de grandes manifestations telle l'Exposition universelle de Vienne en 1873.
 
En 1878, la manufacture se voit d'ailleurs récompensée par le grand prix de l'Exposition universelle de Paris. L'histoire de la manufacture de porcelaine Zsolnay est intimement liée à celle de la Hongrie tout entière. Le nom de la famille Zsolnay et les cinq tours de son blason, auxquelles la ville doit son nom, ont gagné une forte notoriété en Europe et dans le monde entier à une époque où l'industrie et le commerce ne connaissaient pas de frontières.
 
Aujourd’hui encore, cette manufacture conçoit de superbes œuvres d'art qui jouissent d'une réputation mondiale. Elle est toujours située à Pécs, où la demeure familiale des Zsolnay abrite un musée qui lui est dédié.

​Spécificités techniques

Boîtier 40 mm en acier poli en trois parties
. verre saphir 
. fond boîtier transparent
 
Etanche à 30 mètres
 
Cadran porcelaine blanche avec chiffres romains noirs
 
Mouvement automatique, calibre FC-302
28'800 alt/h,
25 rubis
 
Réserve de marche 42 heures
 
Edition limitée 188 exemplaires
 
Bracelet cuir de veau noir façon croco
 
Référence : FC-302P4S6
 
Prix de vente public conseillé : 1.995 euros       

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Mai 2016 | Lu 1242 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos