Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Girard-Perregaux : exposition François Perregaux à Yokohama


Dans le cadre de son « Musée Itinérant », la manufacture Girard-Perregaux a présenté fin décembre au Pays du soleil levant, à Yokohama* près de Tokyo, son exposition intitulée François Perregaux. Une belle mise en avant de cet homme qui fut le pionner de l’horlogerie helvétique au Japon.



Girard-Perregaux : exposition François Perregaux à Yokohama
En collaboration avec le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds et le Musée d’ethnographie de Neuchâtel, Girard-Perregaux a présenté au sein de cette exposition une sélection d’objets du XIXe siècle faisant partie intégrante de l’histoire de François Perregaux, premier horloger suisse à s’être établi au Japon : chronomètre de marine produit par l’entreprise familiale Perregaux, montres de poche réalisées spécialement par Girard-Perregaux pour le Japon, horloges japonaises ainsi que différentes pièces d’artisanat japonais provenant de la famille Girard-Perregaux.
 
Sans oublier un exemplaire du Japon Illustré, premier ouvrage de référence sur le Pays du Soleil levant publié en Occident (1870), à la conception duquel François Perregaux a pris part. Précieux témoins des liens profonds qui unissent GP au Japon depuis plus d’un siècle et demi, nombre des objets dévoilés dans l’exposition ont retrouvé pour la première fois Yokohama, ville d’adoption de François Perregaux, pour laquelle il éprouva une véritable fascination. Une sélection de montres historiques provenant des collections du Musée Girard-Perregaux a aussi permis au visiteur de découvrir l’histoire de GP, de sa fondation en 1791 jusqu’à nos jours.
 
En Février 1864, fut signé un traité d’amitié et de commerce entre la Suisse et le Japon. A la base de relations d’exception entre les deux pays cet accord a permis de mettre en place les premières exportations horlogères helvétiques sur le marché nippon. Mais ce ne furent pas les premières… En effet, un négociant horloger venu de Suisse exerçait son activité sur l’archipel depuis plusieurs années déjà : François Perregaux.
 
Premier horloger suisse établi au Japon
Francois Perregaux (Le Locle 1834 - 1877 Yokohama)
Né au sein d'une famille d'importants négociants horlogers du Locle, François Perregaux part en 1853 pour New York, où il demeure durant six ans, représentant l'affaire familiale H. Perregaux & Co. De retour dans sa ville natale en 1859, il s'embarque la même année pour l'Asie, mandaté par l'Union Horlogère pour la fondation d'un comptoir d'exportation. Il se fixe dès 1860 à Yokohama, devenant ainsi le premier négociant horloger suisse établi au Pays du Soleil Levant, avant la signature du traité d'amitié et de commerce entre la Suisse et le Japon (1864). En 1865, il fonde à Yokohama la société F. Perregaux & Co, et sera l'agent officiel de Girard-Perregaux jusqu'en 1877, année de son décès
 
A l'aube de son 225ème anniversaire, GP met en lumière son patrimoine et sa tradition séculaire, prémices du futur musée Girard-Perregaux qui ouvrira ses portes courant 2016 à La Chaux-de-Fonds. 
 
*Présentée du 19 au 24 décembre au Yokohama Creativecity Center, ville de résidence du protagoniste

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Janvier 2016 | Lu 714 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos