Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Grand Seiko Elegance Karesansui : à l'heure de la zenitude


La prestigieuse maison horlogère japonaise Grand Seiko vient de dévoiler une édition limitée de cent exemplaires réservés à l’Europe : il s’agit du modèle Elegance Karesansui en acier -38,5 mm- qui rend hommage, grâce à son cadran, à la fameuse tradition nippone des jardins secs. De toute beauté. Avec calibre Springdrive à remontage manuel. Compter 9.200 euros pour une livraison sur janvier 2023.



Tous les « japonophiles » connaissent le plus célèbre des jardins secs -ou karesansui en japonais, 枯山水)- le plus visité au monde ; celui du temple Ryōan-ji de Kyoto, bien évidemment.
 
Plus petit aujourd’hui qu’à sa création qui remonte au 15ème siècle, il mesure trente mètres de long pour dix mètres de large.
 
Il est constitué de quinze roches de couleur grise de différentes tailles, réparties en cinq groupes de deux, trois ou cinq pierres. Ces minéraux reposent eux-mêmes sur un tapis de sable blanc qui est ratissé chaque jour.

Comme son nom le laisse supposer, un jardin sec ne comprend généralement aucune plante ; il est uniquement constitué de sable, de pierres, de graviers et éventuellement, de mousse. De nombreux jardins secs furent créés dans les monastères et les temples zen, d'où leur appellation de « jardin zen ».

Ces jardins ont le plus souvent un caractère abstrait et sont réalisés avec une économie de moyens conforme à la volonté zen d'éliminer le superflu : de la pierre et le sable. L’eau absente de ce paysage minéral est suggérée par le sable ou les graviers, où sont dessinés au râteau des motifs de vagues.
 
Ce nouvelle création de chez Grand Seiko rend donc hommage à ces fameux karesansui. Comme souvent d’ailleurs, GS s’inspire une fois de plus de la nature et/ou de la tradition nippone pour la création de ses garde-temps. En voici donc un nouvel et bel exemple !

Le jardin sec est symbolisé ici par le cadran qui reprend les courbes et les tracés onduleux que l’on retrouve dans un karesansui. Une évocation d’autant plus logique que le jardin sec a la particularité de pouvoir être réalisé sur de toutes petites surfaces ! Un cadran de montre s’avère donc être un choix judicieux et totalement cohérent.  
 
Des lignes délicates légèrement courbées rayonnent depuis le centre du cadran, rappelant le sable qui change selon l'angle de vue. On le sait, d’une manière générale, Grand Seiko porte un soin particulier au travail des jeux de lumières qui se reflètent sur ses cadrans, rendant la lisibilité optimale.

Le boîtier en acier de 38,5 mm (étanche à 30 mètres) répond aux courbes délicates du cadran. Les index ainsi que les aiguilles des heures et des minutes, méticuleusement polis, assurent également un haut niveau de lisibilité.

La trotteuse glisse sans bruit et toute en douceur sur le cadran. Elle évoque la sérénité et le passage du temps, inéluctable, que l’on peut ressentir en contemplant un karesansui. L’ensemble est protégé par un verre saphir bombé extérieur et incurvé intérieur avec revêtement antireflet.
 
Cette montre, portant la référence SBGY027 est dotée d’un calibre Spring Drive 9R31 à remontage manuel. Cette technologie horlogère est unique, elle génère une énergie similaire à celle des montres mécaniques traditionnelles en l’associant à un régulateur électronique afin d’offrir un niveau de précision* inégalé par les montres mécaniques.
 
Ce mouvement bénéficie d’une généreuse réserve de marche d’environ 72 heures (week-end proof, ce qui est parfait pour une montre de ville que l’on peut laisser sur la table de nuit le temps d’un week-end). A noter que la réserve de marche est visible à travers le fond transparent du boitier.
 
Ce garde-temps se porte sur un bracelet en veau dotée d’une boucle déployante. Il sera disponible en exclusivité en Europe dans la Boutique Grand Seiko Paris Vendôme et détaillants agrées à partir de janvier 2023.
 
*± 1 seconde par jour / ± 15 secondes par mois (en moyenne)

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Octobre 2022 | Lu 12286 fois