Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Grand Seiko : le 25ème anniversaire du calibre 9S commémoré avec deux éditions limitées


La maison horlogère japonaise Grand Seiko célèbre en ce début d’année 2023, le 25ème anniversaire de son fameux calibre 9S. Et pour célébrer ce quart de siècle au service de la précision, l’horloger vient de dévoiler deux éditions limitées avec des cadrans texturés s’inspirant de la nature (une constante chez GS), et plus précisément, des cieux qui surplombent le mont Iwate. Détails.



Avant de présenter ces deux nouveautés, petit travelling arrière sur l’histoire de la création de ce calibre Grand Seiko.
 
Entièrement conçu à partir de zéro, le calibre 9S s’annonce comme « la représentation de la quête de précision perpétuelle chez Grand Seiko ». Il faut lancé à l’origine en 1998 et marqua le début d’une nouvelle ère pour l’horlogerie mécanique de la manufacture japonaise.
 
La même année, le nouveau standard Grand Seiko était redéfini, établissant un nouveau niveau de performance pour surpasser celui de la norme établie dans l’industrie horlogère. Depuis, bien évidemment, au cours de ce quart de siècle, le calibre 9S original a été perfectionné et décliné pour donner naissance à une série complète de mouvements avec différentes fonctions.

On note notamment l’arrivée de nouveaux alliages pour le ressort spiral et le ressort de barillet, ainsi que la technologie MEMS qui permet de fabriquer les principaux composants avec une tolérance d’un millième de millimètre. Bref, de « l’ultra ultra » précision.
 
Avec le temps, ce calibre 9S est devenu la plateforme sur laquelle s’articulent l’ensemble des mouvements mécaniques de Grand Seiko, ce qui a mené à la création du révolutionnaire calibre 9SA5 en 2020.
 
Aujourd’hui, son 25e anniversaire est célébré avec le lancement de deux garde-temps très spéciaux, disposant du même boîtier (37 mm, les amateurs apprécieront) et du même diamètre que la toute première montre ayant été dotée de ce mouvement il y a vingt-cinq ans.

Conçu par le designer principal de Grand Seiko, Nobuhiro Kosugi et son équipe, le modèle de 1998 reflétait la singularité, la précision et la beauté de son nouveau mouvement automatique. Il conservait néanmoins les qualités qui caractérisent l’horlogerie de la marque depuis ses débuts. L’idée de la montre de Kosugi était de pouvoir être portée au quotidien et en toutes circonstances.
 
Comme toujours chez Grand Seiko, elle était munie d’un boîtier et d’un cadran qui jouaient avec la lumière. Une constante de la marque horlogère japonaise.
 
La première montre commémorative (réf. SBGH311, étanche à 100 mètres) est ornée d’un cadran argenté dont la texture et la couleur évoquent la mer de nuages qui surplombe le mont Iwate, dans la préfecture du même nom, où tous les modèles mécaniques de Grand Seiko sont fabriqués. Cette scène n’est visible qu’à l’aube, lorsque l’air est si figé et humide que des nuages denses se superposent en formant une « mer » somptueuse d’un blanc argenté.

Le fond transparent du boîtier en verre saphir dévoile le lion, l’emblème de Grand Seiko. Celui-ci orne la masse oscillante en titane dont la couleur a été spécialement créée pour cette montre, afin de rappeler le ciel bleu profond qui sert de toile à la mer de nuages du mont Iwate. Cette teinte est obtenue grâce à un procédé d’oxydation anodique*.
 
Il s’agit d’un traitement de surface au cours duquel les métaux sont soumis à une électrolyse afin de produire un film d’oxyde. Celui-ci acquiert une couleur qui varie en fonction de l’indice de réfraction de la lumière, ce qui permet d’obtenir différents tons en modifiant l’épaisseur du film.
 
Cette nouvelle création est dotée d’un calibre mécanique 9S85 Hi-Beat 36000, assemblé par les artisans du Grand Seiko Studio Shizukuishi. Il offre une précision de +5 à -3 secondes par jour et bénéficie d’une belle réserve de marche de 55 heures.

Cette édition limitée à 1.200 exemplaires (7.200 euros) sera d’abord disponible en exclusivité sur la boutique en ligne Grand Seiko dès janvier 2023, puis dans les boutiques Grand Seiko et chez certains revendeurs du monde entier en février.
 
Le deuxième garde-temps (Réf. SBGR325, étanche à 100 mètres) lancé à l’occasion de cet anniversaire, est doté d’un cadran bleu qui incarne quant à lui, le ciel limpide et dégagé du mont Iwate et nous transporte au cœur de la préfecture d’Iwate, le berceau des montres mécaniques Grand Seiko.
 
Sa finition soleillée reflète la lumière sous tous les angles (là encore, une caractéristique de GS). Elle constitue ainsi une splendide toile de fond d’un bleu azur pour les index et les aiguilles taillés en comme des diamants.

À l’instar de la première montre au cadran argenté, ce garde-temps est doté d’une aiguille des secondes bleuie, tandis que son cadran est orné d’un logo Grand Seiko doré, en hommage au mouvement 9S.
 
Visible à travers le fond de boîtier transparent en verre saphir, la masse oscillante arbore la couleur  bleue signature de la marque, obtenue grâce au même procédé d’oxydation anodique que pour la
première version.
 
La montre est dotée d’un calibre 9S65, qui offre une précision moyenne de +5 à -3 secondes par jour et bénéficie d’une confortable réserve de marche de 3 jours. Elle sera disponible en édition limitée à 1.200 exemplaires (5.800 euros) dans les boutiques Grand Seiko et chez certains revendeurs  Grand Seiko du monde entier en avril 2023.
 
*Traitement d’oxydation anodique

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Janvier 2023 | Lu 17215 fois







Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail