Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Hamilton : quand la Khaki Field se fait chrono et renforce son look militaire


Encore une fois, Hamilton fait du bon boulot. En effet la marque horlogère suisse aux racines américaines vient de dévoiler une très belle évolution de sa montre Khaki Field qui arrive en cette fin d’année 2021, dans une version chrono tricompax en « C » automatique des plus réussies ! Quant à son bracelet Bund, il lui va parfaitement. Compter 1.645 euros.



On ne présente plus la Khaki Field d’Hamilton qui fut imaginée à l’origine pour les G.I. américains lors de la Seconde guerre mondiale.
 
A cette époque, ce garde-temps robuste et rustique était équipé d’un boitier en acier microbillé d’un diamètre de 31 ou 34 mm. Il proposait un calibre à remontage manuel doté du fameux « Hack System » qui permettait l'arrêt du balancier et donc, la synchronisation de l'aiguille des secondes avant une opération militaire.

Depuis, l’horloger du Swatch Group a décliné ce modèle en de très nombreuses versions, dont voici la toute dernière « mouture ». Elle est dotée d’un boitier de 44 mm en acier avec couronne vissée, poussoirs non vissés et étanche à 100 mètres.

Le cadran noir mat joue la lisibilité, point fondamental des montres militaires. Ses aiguilles nickelées sont revêtues de Superluminova couleur radium vintage, tout comme les index. L’ensemble est associé à de larges chiffres revêtus quant à eux de Superluminova blanc. A noter que ces derniers sont relativement épais avec 0,35 mm de hauteur. Et que le tout est protégé par un verre saphir antireflet.
 
Les fonctions du calibre H-21 automatique se détachent nettement grâce aux trois compteurs en « C » et son aiguille des secondes à pointe rouge. Avec un chronométrage jusqu’à 12h, vous pourrez suivre de près chaque seconde de vos prochaines aventures. À l’intérieur, ce mouvement offre une belle réserve de marche de 60h.
 
« Last but not least », et pour compléter le look résolument martial de ce chrono, ce dernier se porte sur un bracelet de type « bund » en nubuck vert kaki sur boucle ardillon. Ces straps étaient traditionnellement porté par les soldats et plus spécifiquement les pilotes, pour protéger leur poignet des chaleurs extrêmes en cas d’incendie par exemple. Si vous trouvez cela « too much », rien ne vous empêche d’ôter la plaque amovible.
 
Toute la collection Hamilton est à découvrir chez Emile Leon à Paris


Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Octobre 2021 | Lu 12860 fois