Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Herbelin Cap Camarat Squelette : 500 exemplaires en toute transparence


L’horloger français Michel Herbelin poursuit le développement de sa collection Cap Camarat entamée en 2018 ; un design s’inspirant de l’une de ses montres des années 70. Cette sportive-chic en acier, revient cette année en 42 mm dans une édition limitée « squelette » qui ne sera produite qu’à 500 exemplaires pour le monde. Compter 1.999 euros.



Tout comme dans la mode, la musique et le cinéma, les années 70 ont été riches en créations horlogères avec le lancement sur le marché, de plusieurs garde-temps encore aujourd’hui iconiques, notamment avec les modèles créés à l’époque par Gerald Genta.
 
Depuis, ces montres n’ont pas pris une ride et la plupart existent encore en catalogue dans des versions à peine retouchées. Cette Cap Camarat de chez Michel Herbelin puise son inspiration dans cette même époque, dans cette « veine » seventies. Une époque qui séduit autant les Millenials pour son aspect vintage que les plus anciens pour son côté nostalgique.
 
Pour rappel, le cap Camarat qui donne son nom à cette collection, se situe dans le sud de la France, dans le Var, près de Saint-Tropez. Ce cap a déjà inspiré Jeanneau pour l’un de ses bateaux à moteur et depuis 2018, Michel Herbelin a choisi ce cap pour baptiser cette collection déjà riche d’un chrono, d’une version pour dames, d’une version automatique en DLC noir, d’une GMT et aujourd’hui, d’une « squelette ».

La couronne vissée de ce boitier de 42 mm en acier 316L permet une étanchéité à 100 mètres. Sa lunette ronde en acier brossée est ornée de six vis décoratives radiales (les amateurs apprécieront le travail). On retrouve par ailleurs, un bracelet en acier intégré (très tendance) à quatre maillons, caractéristiques de M.H.
 
Protégé par un verre saphir, le cadran fait la part belle au mouvement automatique en le mettant à nu.

Rappelons que l’art du squelettage (ici traité de manière sobre et contemporaine), un savoir-faire ancestral en Suisse, consiste à ôter le maximum de matière aux différents composants du calibre sans nuire à son bon fonctionnement bien évidemment ! On remarque que la masse oscillante a également été squelettée pour rendre l’ensemble le plus transparent possible.
 
Côté cadran, le mécanisme apparent est souligné d’un rehaut noir affichant la minuterie. A ses côtés, un anneau circulaire légèrement plus large mais de la même couleur accueille des index biseautés plaqués noir positionnés comme en lévitation au-dessus du mouvement. Typiques des années 70 par leur forme inspirée du modèle d’origine, ils sont recouverts de matière luminescente comme les aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes.
 
Cette Cap Camarat Squelette est animée par un calibre automatique de facture suisse : le Sellita SW400-1 visible à travers le fond transparent. Il offre une réserve de marche standard de 41 heures. Le numéro de la montre est gravée au dos de la boîte X/500. A découvrir chez Emile Leon à Paris qui accueille le tout premier shop-in-shop Herbelin.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Mars 2022 | Lu 10570 fois