Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Hermès Arceau Le temps voyageur : quand les heures du monde invitent à l'ubiquité


La ligne Arceau créée à l’origine par Henri d’Origny en 1978 s’est beaucoup développée ces dernières années. Aujourd’hui, elle revient en trois versions Le temps voyageur : en platine et titane ou en acier, serti ou non de diamants, son boîtier rond aux attaches asymétriques révèle une nouvelle lecture des heures du monde.



Un compteur en gravitation parcourt les continents, se promène de ville en ville, survole les fuseaux. Au gré du voyage, le visage de la montre se métamorphose, ouvre vers d’autres dimensions.
 
Le satellite gravite sur une carte imaginaire créée par Jérôme Colliard pour le carré « Planisphère d’un monde équestre ». Une métaphore des liens qui existent entre la maison Hermès et le cheval. Plus concrètement, ce dessin s’inspire d’un globe terrestre géant, réalisé par le graphiste français pour l’édition 2016 du Saut Hermès au Grand Palais à Paris.
 
Sur fond noir intense, bleu profond ou de nacre blanche, continents, océans et méridiens se détachent en relief et profondeur, ornés de finitions haut de gamme : laquées, ajourées, sablées, soleillées, décalquées, bleuies ou encore poudrées argentées.

Réinterprétation stylistique et fonctionnelle d’une complication classique de haute horlogerie, le mécanisme du « temps voyageur », développé exclusivement pour Hermès, affiche 24 fuseaux horaires par un disque circulaire.
 
Le compteur mobile et l’indication de l’heure du domicile à 12 heures sont animés par un module de 122 composants, réunis dans 4,4 mm d’épaisseur seulement, qui vient s’intégrer au mouvement mécanique à remontage automatique de manufacture Hermès H1837 (4Hz).

​L’ensemble affichant heure, minute et second fuseau horaire avec indication des villes. Sa réserve de marche, standard, est d’une quarantaine d’heures.
 
Trois modèles Arceau Le temps voyageur (étanches à 30 mètres), l’un en platine de 41 mm, réhaussé d’une lunette en titane traité DLC noir mat, le second en acier de 38 mm et sa version féminine sertie de 78 diamants, s’habillent de bracelets en alligator ou en veau Swift à boucle ardillon, réalisés au sein des ateliers Hermès Horloger.


Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Octobre 2022 | Lu 6509 fois