Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



IWC : deux éditions Spitfire de la Grande Montre d'Aviateur 43 en titane ou bronze


IWC a présenté fin 2021, deux éditions Spitfire de sa Grand Montre d’Aviateur 43 mm : l’une en bronze avec cadran vert et l’autre en titane avec cadran noir. Ces deux modèles sont munis d’un fond en titane gravé de la silhouette du Spitfire et d’un boîtier en fer doux contre les champs magnétiques. Avec calibre automatique 82100. Par contre… 9.600 euros pour la titane et 10.000 pour la bronze !



Après avoir révélé la Grande Montre d’Aviateur 43 (une version plus petite de la fameuse Grande Montre d’Aviateur (!)) en avril dernier, la collection s’enrichit à présent de deux Grande Montre d’Aviateur 43 Spitfire (réf. IW329701).
 
Cette référence possède un boîtier, un fond et une couronne entièrement réalisés en titane grade 5, un matériau léger et robuste. La couleur gris mat est issue d’un traitement de surface lors duquel les composants du boîtier sont polis puis sablés.
 
Le design du cadran noir mat est dérivé des anciennes montres d’observation. Seules les minutes et les secondes sont imprimées en blanc sur le réhaut extérieur. Les heures sont discrètement indiquées en gris et en plus petit sur le réhaut intérieur.
 
A l’origine, cette configuration, fut mise au point pour permettre aux pilotes et aux navigateurs de lire les minutes et les secondes d’un simple coup d’œil. Cela permettait aussi d’exécuter certaines tâches telles que la navigation astronomique lors des vols à vue. Cette montre se porte sur un bracelet en cuir de veau brun orné de coutures contrastantes.
 
La Grande Montre d’Aviateur 43 Spitfire (réf.  IW329702) arbore quant à elle, un boîtier et une couronne en bronze ainsi qu’un fond en titane (pour éviter les allergies et les « marques » noires). À l’instar du cuivre, le bronze utilisé par IWC contient également de l’aluminium et du fer. Cette composition particulière rend l’alliage environ 50 pour cent plus résistant que le bronze traditionnel.
 
Ce matériau se distingue également par une biocompatibilité exceptionnelle et une patine incomparable qui se développe au fil des années et confère à chaque pièce un caractère distinctif et un look unique.
 
La nuance chaleureuse du bronze s’accorde au cadran vert kaki et aux aiguilles dorées. Les aiguilles comme les index horaires sont revêtus de matière luminescente afin d’en faciliter la lecture de nuit (tout comme dans le modèle en titane d’ailleurs). Cette version se porte sur un bracelet en buffle vert au toucher unique.
 
Ces nouveautés sont étanches à 100 mètres et embarquent le calibre 82100. Ce mouvement automatique est pourvu du système de remontage automatique qui a été développé dans les années 1950 par Albert Pellaton, l’ancien directeur technique d’IWC. Ce mécanisme utilise les moindres mouvements du rotor –et ce quelle que soit leur direction– afin de remonter le ressort-moteur.
 
D’autres composants, notamment la roue automatique et les cliquets de remontage, sont en céramique d’oxyde de zirconium –un matériau quasiment inusable. Après un remontage complet, la réserve de marche est de 60h.
 
Ces pièces sont éligibles au programme My IWC. Leur enregistrement permettra notamment d’étendre de 6 années supplémentaires la Garantie internationale limitée standard de 2 ans. Ces deux nouvelles éditions Spitfire sont équipées du système EasX-Change qui permet de changer de bracelet d’une simple pression sur un bouton et sans aucun outil. Plusieurs autres options de bracelet en cuir de veau et en caoutchouc sont également proposées comme accessoires.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Janvier 2022 | Lu 8397 fois