Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

IWC : la Portugaise se met en mode "manuf"


En matière de Portugaise chez IWC, il y aura un avant et un après 2020. En effet, la marque du groupe Richemont vient d’annoncer que sa fameuse Portugaise serait désormais équipée d’un calibre manufacture automatique visible à travers son fond transparent. Disponible en or ou acier avec boitier de 41mm et cadran inchangé. Compter 7.850 euros, ce qui est plutot cohérent par rapport au tarif de la version précédente.



Pendant des années, la Portugaise a été l’un des grands « best-sellers » de chez IWC et l’une des montres les plus vendues sur le marché avec son design intemporel et sa belle présence au poignet.
 
Avec toutefois ses détracteurs qui considéraient qu’elle était largement trop chère pour un chrono équipé d’un calibre ETA 7750. Ce à quoi la marque répliquait, que certes, c’était un 7750 mais entièrement modifié et plus fin…
 
Cette polémique va prendre fin cette année. En effet, IWC vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle Portugaise qui conserve son design d’origine (heureusement d’ailleurs) mais avec un calibre manufacture.

Six versions différentes vont être lancées en or 5N ou en acier. Le boitier reste inchangé avec ses 41mm et son étanchéité à 30 mètres. Le cadran conserve son look si caractéristique avec toujours ses deux compteurs verticaux (30 minutes en haut et 60 secondes en bas) avec chiffres arabes en applique pour les heures et aiguilles de type « feuille ».
 
Bref, un design inchangé mais un « moteur » maison ! En effet, la Portugaise délaisse son 7750 modifié (44h de réserve de marche) pour un calibre automatique « in house » de la famille 69000 -le 69355- avec roue à colonne et 46h de réserve de marche. Ce dernier peut être admiré à travers le fond transparent de la boite (ce qui n’était pas le cas des anciens modèles).
 
A noter que le modèle en acier est désormais équipé d’une boucle déployante nouvelle génération. Les bracelets du modèle en or sont quant à eux patinés par Santoni et dotés de leur célèbre doublure orange.




Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Février 2020 | Lu 11688 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Reservoir | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques