Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Ikepod : mise en vente le 20 mars 2024 d'une série de montres vintage "NOS"


La maison horlogère Ikepod va mettre en vente le 20 mars prochain, toute une série de montres GEN1 anciennes mais neuves, des « new old stock ». Une occasion qui risque de ne pas se représenter de sitôt… Voir même probablement jamais. Compter de 7.990 à 9.990 chf.



Les montres NOS ou « new old stock » (la dénomination anglaise s’avérant particulièrement efficace dans la description de ces produits) sont le « graal » des collectionneurs puisque ce sont des montres anciennes ou vintage mais à l’état neuf ! Des montres de collection encore jamais portées ! Vierges de tout poignet en quelque sorte…
 
C’est donc ce que va proposer Ikepod le 20 mars prochain sur son site Internet (dans la rubrique vintage). Toute une série de montres GEN1 vintage mais neuves de stock ! Un évènement rarissime pour les amateurs et les collectionneurs de la marque.
 
En effet, le bon vieux temps (dans les années 2012-2018) où l’on trouvait encore des montres Ikepod en grandes quantités sur eBay est terminé. Désormais, il devient très difficile de s’offrir l’un de ces garde-temps…
 
Pourtant, Christian-Louis Col, le nouveau propriétaire de la marque Ikepod est parvenu à dénicher sur le marché, quelques pépites, notamment une Hemipode avec un cadran orange, qui devrait être la star de cette vente.
 
Pour rappel, la marque horlogère suisse Ikepod fut lancée à l’origine en 1994 par le fameux designer australien Marc Newson à qui l’on doit, entre autre, certains modèles d’horloges Atmos de chez Jaeger-LeCoultre, mais également la valise Horizon de chez Louis Vuitton.
 
En une vingtaine d’années, Ikepod, a commercialisé de nombreux modèles de montres allant de la simple deux aiguilles au complexe quantième perpétuel. Des calibres mécaniques intégrés la plupart du temps au sein de boitiers en titane (certains en platine) tout en rondeurs arborant des aiguilles bien spécifiques à la marque.
 
Oui, mais voilà, malgré la renommée du designer et l’esthétique très réussie de ces produits, Ikepod n’a jamais vraiment décollé. Notamment à cause du prix de vente de ces montres, bien trop élevés ! Dans ce contexte, pas étonnant que la marque ait disparu des radars horlogers… Pas étonnant mais dommage tout de même.
 
Voici donc une belle occasion de s’offrir l’un de ces garde-temps « collector » assurément.

Montres-de-luxe.com | Publié le Lundi 18 Mars 2024 | Lu 2779 fois