Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin phases de Lune et tourbillon


La Grande Maison poursuit le développement de sa collection Master Ultra Thin avec l’arrivée de cette pièce d’exception en or rose de 41,5 mm avec cadran coquille d’œuf accueillant un calibre automatique d’exception, le 983, offrant pour la première fois chez JLC, un tourbillon et l’affichage des phases de Lune de même que la date périphérique à aiguille sautante.




En 1993, à une époque où les montres-bracelets à tourbillon étaient encore très rares, Jaeger-LeCoultre commercialise son premier modèle qui en est équipé : il s’agissait d’une Reverso dotée du calibre rectangulaire 828.
 
Poursuivant ses travaux, la Grande Maison a ensuite continué à faire évoluer le tourbillon jusqu’à l’invention du premier tourbillon sphérique à deux axes en 2004 avec sa Master Gyrotourbillon 1.
 
En 2009, la manufacture présentait la Master Tourbillon avec son calibre 978 et remportait alors, le Concours international de chronométrie organisé par le musée d’Horlogerie du Locle, en Suisse. Ce calibre est devenu le mouvement tourbillon emblématique de Jaeger-LeCoultre depuis lors, jusqu’à ce qu’il soit remis au goût du jour en 2019 avec de nouvelles finitions haut de gamme.
 
Pour la Master Ultra Thin Tourbillon Moon, les ingénieurs ont capitalisé sur le mouvement 978 (celui de 2009) pour développer le nouveau calibre 983, doté des deux complications que sont les
phases de Lune et la date à aiguille sautante.

Présenté l’année dernière, le triple indicateur des phases de Lune, affichant l’âge de la Lune ainsi que ses phases dans les deux hémisphères, fait également partie des nouveautés de la marque. Oscillant à une fréquence de 4 Hz (28 800 alt/h), le nouveau calibre automatique 983 affiche une réserve de marche de 45 heures.
 
Cette Master Ultra Thin Tourbillon Moon est présentée dans un boîtier confectionné en or Le Grand
Rose. Présenté cette année, ce nouvel alliage d’or rose bénéficie d’une brillance remarquable et d’une
couleur intense, hautement résistante à l’épreuve du temps. Ce dernier est entièrement poli avec des cornes biseautées et allongées ainsi qu’une lunette fine. Pour rappel, de plus en plus de marques, de Rolex à Omega en passant par Lange & Söhne, Chopard et bien d’autres, proposent leurs propres ors exclusifs.
 
Complétant la chaleur de l’or rose, le cadran coquille d’œuf met en valeur l’indicateur des phases de Lune et le tourbillon. A noter que la forme des aiguilles Dauphine -toujours très chics et très horlogères- est rappelée par les index appliqués dorés en forme de flèche. Un examen plus approfondi révèle différents profils d’index, avec des formes changeant en fonction de leur position sur le cadran, ainsi que plusieurs détails en rouge pour une meilleure lisibilité et une touche de couleur discrète.
 
Placée sur la moitié supérieure du cadran, la complication astronomique présente les phases de Lune
dans l’hémisphère nord de façon traditionnelle : un ciel bleu profond et parsemé d’étoiles accueillant
un disque doré poli. Autour, on retrouve un anneau, avec sur le côté gauche, en applique, les phases
de Lune dans l’hémisphère sud, et sur le côté droit, l’âge de la Lune. Les deux complications sont
indiquées par une aiguille à double extrémité.

Pour l’affichage périphérique de la date, les ingénieurs de la manufacture ont choisi la complication à
aiguille sautante signature de Jaeger-LeCoultre. Chaque mois, l’aiguille de la date réalise un saut de
90 degrés, passant rapidement du 15 au 16 afin de ne pas masquer le tourbillon.
 
Le tourbillon occupe quant à lui la moitié inférieure du cadran. Un pont en or rose poli à la conception
revisitée maintient la cage du tourbillon en titane (0,3 gramme avec tous ses composants) qui effectue
une révolution toutes les 60 secondes. La finesse du pont du tourbillon et la grande ouverture
maximisent la transparence. Sur l’envers, la longueur du pont de tourbillon ajouré assure encore plus de visibilité, tandis que son motif Côtes de Genève complète les rayons du motif soleillé de la platine principale.
 
Ornée du logo  JL et d’une combinaison de surfaces polies et microbillées, la masse oscillante ajourée en or rose offre une vue dégagée sur le mouvement et la finesse des finitions : vis bleues, perlage et ponts chanfreinés.
 
Comme toutes les créations Jaeger-LeCoultre, la Master Ultra Thin Tourbillon Moon s’accompagne
d’une garantie de huit ans et du contrôle 1 000 heures, reconnu comme l’un des protocoles de test les
plus exigeants dans l’industrie horlogère.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Novembre 2020 | Lu 4201 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances