Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Jaeger-LeCoultre Polaris Mariner Memovox


Hommage à sa prestigieuse histoire dans l’univers des montres de plongée et inspirée forte de son savoir-faire en matière de montres à alarme, la Grande Maison vient de présenter deux nouveaux modèles qui viennent compléter la collection sport-élégante Jaeger-LeCoultre Polaris. Voici la première des deux, la Polaris Mariner Memovox.



Cela fait deux ans déjà que Jaeger-LeCoultre a relancé cette collection Polaris qui s’inspire du fameux modèle à alarme de 1968.
 
Rappelons que la Memovox, soit « la voix de la mémoire », est un des modèles icônes de chez JLC, avec bien évidemment sa fameuse Reverso. Si elle ne fut pas la première montre-réveil mécanique proprement dite (que l’on doit à Vulcain en 1947), elle fut cependant la première à être équipée d’un calibre automatique. Il s’agissait du Calibre Jaeger-LeCoultre 815.
 
Au niveau esthétique, la Memovox s’est déclinée au fil des années dans de nombreuses versions en s’adaptant aux tendances de son époque, se faisant classique ou sportive, voire même plongeuse à ses heures. De nos jours, c’est une montre qui reste très recherchée par les collectionneurs.
 
Précisons qu’à l’origine, les montres avec alarme ne servaient pas uniquement à se réveiller, mais étaient surtout utilisées comme aide-mémoire (d’où le nom de Memovox…), comme déclencheur d’alerte. Pour se souvenir d’un rendez-vous par exemple ou pour remettre de l’argent dans le parcmètre. Ce qui rend cette fonction nettement plus intéressante, voire un tantinet ludique -et toujours d’actualité- qu’une simple fonction réveil-matin ! 

La Memovox Polaris (première montre de plongée avec alarme) voit le jour en 1965, puis une seconde version arrivera en 1968. Nouvelle étape dans l’histoire des techniques, son boîtier à triple fond permet une diffusion optimale du son sous l’eau. Un ingénieux système permet d’éviter que le timbre (incroyablement fort) ne soit étouffé par le contact de la combinaison de plongée et du boîtier.
 
Aujourd’hui, cette ligne s’inspire de ces montres historiques pour présenter deux nouveaux modèles qui respectent les spécifications montres de plongée ISO 6425. Voici donc la première : la Jaeger-LeCoultre Polaris Mariner Memovox.
 
Le boîtier de 42 mm reprend les codes emblématiques des montres Jaeger-LeCoultre Polaris,
avec leurs lignes épurées, leur verre bombé et leurs surfaces polies et brossées. Le boitier est étanche à 300 mètres (30 bar).
 
De plus, la couronne utilisée pour le réglage de la lunette intérieure crantée est vissée pour éviter tout mouvement involontaire, avec l'ajout d'une bande de sécurité orange pour avertir les plongeurs lorsqu'elle n'est pas complètement vissée.

Le cadran se démarque par son dégradé bleu (le style « fumé » est très tendance). Les trois cercles concentriques arborent différentes finitions et d’imposants index trapèze associés à trois chiffres arabes. Le disque central soleillé met en valeur le grainage du disque du milieu et la finition opaline de l’anneau extérieur, qui tient lieu de lunette tournante unidirectionnelle.
 
Les aiguilles, index et chiffres sont revêtus de Superluminova pour assurer une parfaite lisibilité
même quand la lumière fait défaut, comme pour toutes les montres de plongée. A noter l’utilisation d’une couleur différente pour l’aiguille des heures et des minutes. La trotteuse, elle, arbore une pointe orange pour une meilleure visibilité de jour et une section centrale luminescente pour éviter toute confusion avec les autres aiguilles (pour une « plongeuse », la trotteuse sert également d’indicateur de marche).
 
Le calibre 956 à remontage automatique est lui aussi un descendant direct des premiers calibres automatiques à alarme Jaeger-LeCoultre. Lancé en 2008, il a été entièrement revu par les ingénieurs de la manufacture pour équiper la dernière génération de montres à alarme.
 
Auparavant, les Memovox possédaient un fond de boîtier fermé auquel était fixé le timbre. Le boîtier de la Jaeger-LeCoultre Polaris Mariner Memovox est, lui, doté d’un fond transparent en verre saphir qui permet d’admirer le marteau en action. Une évolution qui a exigé de repenser entièrement le design du mécanisme de frappe en fixant cette fois-ci le timbre au flanc du boîtier.

Un rotor ajouré en métal lourd, décoré d’un motif Côtes de Genève assorti aux finitions des platines du mouvement, offre une vue dégagée sur le marteau. Mais un élément capital n’a pas changé : le son de l’alarme, qui rappelle celui des cloches d’école ! Nostalgie, nostalgie…
 
Elle a par ailleurs conservé les trois couronnes signature des premières montres de plongée Memovox. La couronne supérieure permet de régler l’alarme en faisant tourner le disque central du cadran jusqu’à ce que l’index triangulaire s’aligne avec l’heure de réveil désirée. La couronne centrale actionne la lunette de plongée intérieure. Enfin, la couronne inférieure permet de régler l’heure.
 
Comme toute sportive-chic qui se respecte, cette dernière se porte sur un bracelet en acier. On aimerait bien la voir, également, avec un bracelet caoutchouc…

Afin de marquer le lancement de cette nouvelle montre de plongée, Jaeger-LeCoultre a dévoilé le court-métrage In A Breath en collaboration avec Benedict Cumberbatch, acteur et ami de longue date de la maison. Dans le film, on voit Benedict établir un parallèle entre sa pratique de la méditation et de la plongée - et l’impact qu’ont les deux activités sur notre notion du temps.
 
Le court-métrage se déroule sur l’île de Rakino, en Nouvelle-Zélande, au milieu d’une étendue sauvage aux allures magiques. Il dépeint la relation entre respiration et temps, l’état de transcendance provoqué par la méditation et la plongée, ainsi que la profonde connexion avec la nature que permettent ces deux activités.
 
En plongée comme en méditation, la concentration se porte sur la respiration - aussi constante, stable et rythmique que les battements du mouvement d’une montre. La connexion avec sa respiration facilite le voyage intérieur ; l’esprit s'apaise et crée un état de conscience accru - une sensation d’émerveillement, de reconnaissance et d’harmonie avec l’océan.
 
De nombreux plongeurs parlent de la profonde expérience sensorielle que cela procure : la légèreté, la sensation de tranquillité, l’absence du « bruit blanc » de la vie quotidienne, et l’immersion totale dans le bleu – la couleur la plus apaisante du spectre.


Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Octobre 2020 | Lu 13515 fois


Aerowatch | Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | Briston | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Claude Meylan | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Emile Chouriet | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Garmin | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gshock | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Montres Jaeger-Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Lip | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Reservoir | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany & Co | Tissot | Trilobe | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Yema | Zenith | Autres marques