Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Le marché de la montre d'occasion se féminise


Depuis quelques années, le marché de la montre d’occasion a bien progressé. Chez l’homme tout d’abord, mais de nos jours, également chez la femme. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil sur le catalogue online du site Internet (et son application) Vestiaire Collective et de constater que les garde-temps de seconde main sont parvenus à séduire une nouvelle génération de clientes !



Les montres d’occasion pour femmes : un marché qui monte

Quand on pense montres d’occasion, on pense généralement « montres pour hommes »… Grave erreur ! En effet, de plus en plus de femmes s’intéressent à l’horlogerie et s’offrent des montres de seconde main.
 
Mais plutôt que d’aller dans des boutiques ou chez des marchands -où il n’y a de toute façon que très peu de modèles qui les intéressent- elles surfent sur le net et achètent en ligne des Rolex, des Cartier ou encore des Chanel et des Hermès. Et l’un de leur site préféré est sans conteste Vestiaire Collective où elles s’achètent déjà leurs vêtements et leurs sacs à main de grandes marques !
 
Le fait est que pendant des années, le marché de l’occasion a été « réservé » aux montres masculines. Il est vrai que pendant des décennies, les montres ont passionné plutôt les messieurs (c’était leur seul bijou) plus que les dames. Mais les temps ont changé. Depuis le début du 21ème siècle, on sait que les femmes « nous piquent » nos montres et que la frontière entre montres pour hommes et montres pour femmes a tendance à se déliter.

​De plus en plus de montres mixtes

Le distinguo est désormais ténu entre les garde-temps masculins et féminins. Certes, les montres en or pavées de diamants restent globalement l’apanage des clientes, mais pour les autres modèles, la donne a bel et bien changé.
 
D’une part, les femmes se sont mises aux grosses montres. C’est une tendance de fond. Elles n’hésitent plus à porter des Submariner ou des Panerai -ce n’est pas pour rien que la marque florentine a revu sa collection de bracelets en plus courts et plus colorés...
 
D’autre part, les femmes, mais également la société plus globalement, s’est habituée au marché de l’occasion tout en s’entichant du vintage ! Et ce qui ne concernait qu’une petite clientèle de geeks horlogers il y a encore dix ans, touche désormais toutes les couches de la société et tous les produits. L’occasion -ou la seconde main- s’est démocratisée. Tout s’achète et tout se vend ; même, et surtout les produits de luxe !

​Les femmes achètent leurs montres d’occasion en ligne

Il suffit de surfer sur le site Internet Vestiaire Collective (ou sur l’application si vous êtes sur votre smartphone) pour mieux comprendre l’engouement des femmes pour l’occasion. Vêtements de marque et sacs de luxe d’occasion sont omniprésents. C’est d’ailleurs « le fonds de commerce » de ce site web qui s’est spécialisé sur ce marché et qui, grâce à plusieurs levées de fonds, s’est imposé comme le leader en France et comme l’un des leaders dans le monde.
 
Depuis quelques temps, en plus des Birkin et des trenchs Burberry, on trouve également des montres et parmi les modèles mis en ligne par les particuliers -mais également par quelques professionnels- de nombreuses pièces destinées à une clientèle féminine.

​Rolex, Cartier, Chanel et Hermès sont les best-sellers des montres d’occasion pour femmes

C’est le cas de toutes les Rolex Date ou Datejust vintage qui, avec leurs boitiers en acier de 34 ou 36 mm, séduisent de plus en plus de femmes en recherche d’une « vraie » montre de marque, iconique et intemporelle, mais qui ne souhaitent pas pour autant dépenser 5.000 euros ! Ces modèles se négociant généralement dans le 2.000-3.500 euros !
 
Les autres stars horlogères pour femmes sont incontestablement les Cartier, notamment les fameuses Tank Must des années 80 avec leur boitier en vermeille (argent recouvert d’or) et leur calibre quartz ou encore, la fameuse Panthère relancée par Cartier il y a deux ans, et dont le succès n’a jamais vraiment faibli sur le marché de la seconde main...
 
Les autres best-sellers se retrouvent bien évidemment chez Chanel et chez Hermès, les deux marques emblématiques des sacs féminins parviennent en effet à séduire les femmes, même en horlogerie. Le fait est que les deux plus grands noms du luxe français ont chacun leurs modèles iconiques, la J12 (entre 2.500 et 4.000 euros) et la Première (entre 1.500 et 2.500 euros) chez les deux C entrelaçés et la Heure H, la Cape Cod ou dans une moindre mesure la Nantucket chez le grand H. Tous ces modèles se négociant dans les 1.000-1.500 euros.
 
« Last but not least » : un petit conseil avant d’acheter une montre sur bracelet cuir, gardez toujours en tête qu’il vous sera peut-être -voire surement- nécessaire de changer le bracelet qui sera trop usé, trop porté ou pas de la bonne couleur ou pas dans la bonne matière. Ce n’est pas très grave, il vous suffira d’investir cent ou deux euros pour un nouveau strap qui correspondra parfaitement à la montre de vos rêves. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Octobre 2018 | Lu 2022 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos