Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Manzon : une collection Longines largement méconnue mais... reconnue par les collectionneurs


Dans les années 70, Longines multipliait les collab’s. Mais une sortait clairement du lot à l’époque : la collection Manzon, réalisée avec le designer Serge Manzon qui imagina en 1973 une splendide série de montres en argent et cuir avec calibres mécaniques qui fait encore rêver les véritables amateurs de montres vintage.



Le 20 novembre dernier, l’expert horloger Jean-Christophe Guyon , organisait à Bordeaux, l’une de ses ventes aux enchères dans lesquelles on retrouve de nombreuses montres vintage avec parfois, quelques perles « neuves de stock » ou dans des états proches du neuf.
 
Des rendez-vous que les véritables amateurs et/ou collectionneurs ne manquent jamais. Bien conscients de la qualité des pièces présentées.
 
C’est au cours de cette dernière session que l’on a pu (re)découvrir deux modèles Longines d’exception provenant de la collaboration entre la marque au sablier ailé de Saint-Imier et le designer Serge Manzon.

Le Français Serge Manzon (1935-1998) fut tour à tour vendeur de diamants, producteur de films et designer… 

Un designer autodidacte et prolifique qui créa du mobilier, des lampes, des bijoux, des vêtements et même des montres. Surfant sur son succès, Longines lui demanda d’imaginer alors toute une collection de garde-temps qui vit le jour en 1973.
 
En tout, une vingtaine des modèles dont les boitiers étaient réalisés en argent et étaient associés à d’imposants bracelets en cuir brut marron. Dans sa dernière vente, Jean-Christophe Guyon présentait deux pièces de toute beauté et très emblématiques des créations Manzon : une montre Etrier Driver et une montre Boucle de ceinture.

Deux pièces particulièrement intéressantes. Notamment l’Etrier avec son boitier carré à « lunette boucle amovible en deux parties » tenue par le bracelet.

L’ensemble étant associé à un cadran « smoke miroir » et un calibre mécanique à remontage manuel (comme la plupart des références de cette collection à part quelques modèles avec mouvements électroniques).
 
De pur collectors à s’offrir à des prix encore abordables. Mais ça ne devrait pas durer !  D'autant que la production de ces "petits bijoux" fut de courte durée.



Montres-de-luxe.com | Publié le Vendredi 9 Décembre 2022 | Lu 5097 fois