Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Maurice Lacroix Aikon Skeleton : plein la vue


La marque horlogère Maurice Lacroix poursuit de belle manière, le développement de sa collection de sportives-chics Aikon avec l’arrivée de cette version Skeleton de 39 mm en acier (étanche 200 mètres) offrant une belle vue sur le calibre Sellita entièrement squeletté. Compter 3.200 euros, un excellent rapport qualité-prix dans cette catégorie.



L’Aikon fut lancée à l’origine en 2016. Elle est la digne héritière du modèle Calypso de Maurice Lacroix qui possédait déjà l’ADN de cette montre qui perdure d’ailleurs aujourd’hui dans la collection Aikon : le bracelet intégré au boîtier, une étanchéité à 200 mètres et la lunette aux 6 cavaliers qui entourent une glace saphir plate.
 
Cette nouvelle Maurice Lacroix Aikon Skeleton en 39 mm (taille idéale pour une montre avec bracelet intégré) vient compléter la gamme de modèles squelettés de la maison jusqu’alors proposés dans des boîtiers de 43 mm, 44 mm et 45 mm.
 
Pour cette version squelette, la marque horlogère a travaillé en étroite collaboration avec la manufacture de mouvements Sellita, pour créer un tout nouveau calibre. Maurice Lacroix est d’ailleurs réputée pour concevoir des montres squelettées depuis de nombreuses années. Elle en a même démocratisé le concept auprès de nombreux amateurs de montres, cet art horloger ayant longtemps été réservé aux marques très haut de gamme.

Rappelons que l’art du squelettage (ici traité de manière contemporaine et s’inspirant de l’architecture) est un savoir-faire ancestral en Suisse ; il consiste à ôter le maximum de matière aux différents composants du calibre sans nuire à son bon fonctionnement bien évidemment !
 
Par exemple, celui qui la porte peut admirer divers composants en mouvement, comme le balancier, oscillant d’avant en arrière. On remarque que la masse oscillante a également été squelettée pour rendre l’ensemble le plus transparent possible. Cette dernière arbore une décoration sablée et colimaçonnée.
 
Pour ce faire, ML a collaboré avec Sellita pour concevoir ce mouvement automatique ML115 (inspiré du SW200) aux finitions sablées, soleillées et colimaçonnées. Ce dernier joue sur la transparence, permettant à la lumière de traverser aux travers de diverses ouvertures.

« Il a fallu beaucoup de temps et d’efforts à l’équipe de designers Maurice Lacroix pour perfectionner l’esthétique de la montre mais aussi à sa résistance à la torsion. De nombreux calculs utilisant des simulations informatiques établissent des charges sur certaines parties du mouvement, afin d’identifier toute potentielle flexion indésirable » assure la marque dans son communiqué.
 
« Last but not least », grâce au système de changement facile du bracelet, son propriétaire peut changer rapidement le bracelet pour un modèle en cuir ou en caoutchouc, ce, sans outils.

A découvrir chez Emile Leon à Paris qui propose une très large collection du catalogue Maurice Lacroix.


Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Avril 2022 | Lu 8207 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail