Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

MeisterSinger Edition 366 : cent montres pour un jour de plus

Alors que l’année 2020 est une année bissextile, c’est-à-dire qu’elle comporte 366 jours au lieu de 365, l’horloger MeisterSinger, spécialisé dans les montres à mono-aiguille vient de présenter Edition 366, une série limitée en acier (43mm) à cent exemplaires affichant un look délicieusement rétro et embarquant l’increvable Unitas. Compter 2.290 euros.


2020 est bissextile et comporte donc 366 jours (d’où sa dénomination Edition 366) au lieu de 365 ! Un phénomène qui revient tous les quatre et qui complique, on le comprend, les quantièmes perpétuels…
 
Rappelons que l’’ajout d’un jour tous les quatre ans compense la différence de temps entre l’année calendaire (365 jours) et l’année solaire, à savoir la durée nécessaire à la Terre pour effectuer une révolution complète autour du Soleil (365,2422 jours). Sans cette correction, la date des saisons se décalerait progressivement dans le calendrier.

Pour « célébrer » cette année avec un jour en plus, MeisterSinger vient de dévoiler une montre monoaiguille, sa spécialité, qui affiche un look délicieusement rétro, un design qui n’est pas sans évoquer les instruments de mesure d’antan. Ceux d’avant…
 
Cette montre embarque un boitier en acier de 43 mm. Jusque-là, rien de spécial. C’est en effet par son cadran que ce garde-temps se fait différent. D’un blanc opalin, il n’est pas sans rappeler les élégantes montres de poche du début du XIXème siècle.

Dans cet esprit, le nom de la marque et celui de la montre sont inscrits en écriture cursive tandis que les heures à deux chiffres noirs, utilisent une police évoquant ceux peints à la main au début du siècle dernier. Apparaissant à l’envers pour certains, ils sont complétés par une échelle de 24 heures, indiquée en bleu clair à la périphérie du cadran.
 
Minutieusement subdivisée, l’échelle des minutes, codée en trois couleurs pour plus de clarté, est également une première chez MeisterSinger. Alors que chaque intervalle de cinq minutes est indiqué par un marqueur noir, les heures pleines et les quarts d'heure sont signalés en rouge, les demi-heures sont signifiées en bleu. Tout cela sait tout de même rester discret.

Mention spéciale pour la monoaiguille d’une longueur inhabituelle. Egale à 25 mm, finalisée d’une flèche et équipée de contrepoids, elle évoque l’esprit des instruments scientifiques historiques. Une réussite esthétique.
 
Cette Edition 366 est animée par un calibre mécanique à remontage manuel Swiss made : le fameux Unitas 6498-1 qui bénéficie d’une réserve de marche de 46h. Ce dernier se laisse admirer à travers le fond transparent de la boîte. Pour le plus grand plaisir des amateurs qui retrouveront l’agencement bien spécifique de ce mouvement reconnu sur le marché pour sa fiabilité et que l’on retrouve chez de nombreuses marques.
 
L’Edition 366 a été fabriquée à seulement 100 exemplaires. Outre le numéro individuel, le nom de l'édition est gravé au dos du boîtier, rappelant à son propriétaire l'année si particulière de son achat…

MeisterSinger est disponible à Paris et en ligne chez Emile Léon. Emile Léon est un détaillant horloger atypique en ce sens qu’installé en plein cœur de Paris, et surtout, en plein cœur du luxe parisien, il propose une offre horlogère qui sort des sentiers battus… Jugez-vous-même : Corum et Eterna côtoient Garmin et Le Forban, mais également, Frédérique Constant, Junghans, Atelier de Monaco, Mido, Triton, Dodane, Michel Herbelin, Hamilton, Citizen et quelques autres.

Joaillerie Emile Léon
8 rue Royale
75008 PARIS
 
Lundi : 10:00 à 19:00
Mardi : 10:00 à 19:00
Mercredi : 10:00 à 19:00
Jeudi : 10:00 à 19:00
Vendredi : 10:00 à 19:00
Samedi : 10:00 à 19:00
Dimanche : Fermé
 
Téléphone 01 40 20 40 03

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Juin 2020 | Lu 6431 fois