MEISTERSINGER


MeisterSinger Salthora Meta X transparente : 150 exemplaires

MeisterSinger poursuit le développement de son modèle sportif Salthora Meta X avec l’arrivée de cette belle série limitée à 150 exemplaires qui arbore un cadran partiellement ouvert qui laisse deviner le mécanisme heure sautante de cette mono-aiguille livrée de surcroit avec un beau bracelet Albanu de Monaco en cordage marin. Moins de 4.000 euros.


Avril 2014, MeisterSinger présentait la Salthora. Son modèle mono-aiguille à heure sautante. Une franche réussite, autant en terme de design que commercialement parlant. Depuis, ce modèle a été décliné en plusieurs versions.      
 
Rappelons que c'est dans les années 1920 qu’est apparue la complication heure sautante, afin de mettre l'heure plus en évidence laissant loin derrière les minutes et les secondes… Cette montre dispose donc d'un guichet rond qui, à 12 heures, présente l’essentiel : l'heure et rien d’autre. Lorsque 60 minutes se sont écoulées, l’unique aiguille de la montre (c’est là où la marque reste cohérente avec son concept initial) atteint le milieu de la fenêtre pour faire apparaître immédiatement sur le disque… L’heure suivante.
 
Pour ce faire, la marque a développé un module sur la base du calibre automatique Eta 2824-2 et Sellita SW 200-1. La tension requise pour actionner le levier du disque des heures est produite par un colimaçon associé à l’aiguille des minutes. Cette tension est générée tout au long de la course des 60 minutes. Par conséquent, la force qui sert au saut de l’heure n’est pas directement prélevée sur le barillet mais elle est engrangée de façon continue tout au long de l’heure en cours.     

Ce modèle était jusqu’à présent décliné en « montre de ville » ou « habillée ». Mais depuis mai 2017, MeisterSinger s’aventure dans l’univers de la « montre sportive ». De fait, cette Salthora Meta X est équipée d’un beau boitier de 43 mm en acier qui est étanche à 200 mètres vs 50 mètres pour les autres modèles.  
 
A noter la présence d’une lunette tournante unidirectionnelle en céramique noire. Elle sert bien évidemment à calculer des temps de plongée ou des durées inférieures à une heure quand on est les pieds sur terre. Précisons toutefois que cette Salthora ne peut pas être considérée comme une « plongeuse » puisqu’elle ne possède pas de trotteuse (qui sert d’indicateur de marche).
 
Dans cette édition limitée à 150 exemplaires en acier poli noir mat, le mécanisme d’heure sautante est visible côté cadran. Un cadran qui arbore par ailleurs une belle monoaiguille rouge vif qui renforce le caractère sportif de cette pièce. Le tout se porte sur un braclet en cuir noir avec points d’arrêts rouges qui font écho à l’aiguille et aux quatre index rouges.
 
A noter que cette édition limitée est livrée avec un bracelet issu des ateliers Albanu de Monaco. Ce dernier est non pas fabriqué en poil d’éléphant (spécialité de la maison), mais en cordages marins, finalisé d’un fermoir noir et acier. Résistant à l’eau. Bien évidemment, comme la Salthora Meta X !

​Spécificités techniques

Boîtier 43 mm en acier
. lunette rotative en céramique noire
. verre saphir bombé
. couronne vissée avec protège couronne
. fond vissé
 
Etanche à 200 mètres
 
Cadran noir
Aiguille des minutes rouge
 
Mouvement automatique ETA 2824-2 or Sellita SW 200-1 avec module MeisterSinger heure sautante
 
Réserve de marche : 38 heures
 
Bracelet cuir noir avec surpiqûres rouges
           
Edition limitée à 150 exemplaires, vendue avec un bracelet des ateliers Albanu de Monaco
 
Référence : ED-SAMX902TR
 
Prix de vente public conseillé :  3.990 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Septembre 2018 | Lu 1020 fois