MEISTERSINGER


Meistersinger : la Circularis sort en or

Octobre 2014 : Meistersinger présentait sa première Circularis dotée d’un calibre manufacture affichant une réserve de marche de 120 heures. Novembre 2015, la marque spécialisée dans les montres monoaiguilles dévoile le même modèle, mais proposé dans une version ultra limitée de 48 pièces en or jaune (24 en cadrans blancs et 24 en cadrans bleus).


Cela fait pratiquement quinze ans qu’existe la marque Meistersinger. Avec l’arrivée d’un calibre « in house » l’année dernière et de ces deux séries limitées en or cette année, l’horloger allemand aux calibres helvétiques conforte sa place sur le marché des garde-temps haut de gamme. Meistersinger devient petit à petit, un nom connu et surtout, plus important, reconnu.
 
Depuis quelques jours, la marque propose donc ces deux séries limitées qui se distinguent par la couleur de leurs cadrans : 24 pièces en bleu et 24 pièces en blanc. Pour le reste, elles sont identiques. Elles sont toutes deux dotées d’un boitier en or jaune de 43 mm, d’une aiguille et de chiffres en or.

Afin de clarifier la lecture du temps –ce qui n’est pas l’apanage de la marque- les designers ont ajouté un petit 30 sur le chemin de fer des minutes afin de mieux se repérer dans l’heure en cours. A noter également que toutes les heures sont indiquées avec deux chiffres puisque jusqu’à neuf, elles sont précédées d’un zéro ce qui offre une meilleure homogénéité à l’ensemble.

Meistersinger Circularis en or jaune
Naturellement, Meistersinger ne fabrique pas ce mouvement (MSH01) qui a demandé trois ans de développement, mais fait appel à des prestataires-partenaires suisses qui produisent ce nouveau « moteur » pour son compte ; comme bien d’autres d’ailleurs.

Ce calibre de 14 lignes ½ embarque deux barillets qui permettent d’offrir à ce modèle une belle réserve de marche de 5 jours. « Grâce à leur montage en série, l'énergie transmise aux rouages est plus homogène qu'avec un seul barillet, ce qui permet d'obtenir une marche d'une précision extrême » assure la marque dans son communiqué.

 
Et d’ajouter : « les particularités des montres mono-aiguille exigent une technique astucieuse puisque l’unique aiguille des heures doit fonctionner de manière extrêmement précise, une roue de minuterie dotée d'un pignon à ressort a été intégrée afin d'éliminer pour ainsi dire le jeu de l'aiguille ». A noter la géométrie inhabituelle du pont de rouage conçu pour la Circularis qui donne au mouvement son aspect unique.
 
La montre est livrée sur un bracelet en alligator marron et boucle déployante. Côté tarif en revanche, la rareté se paie le prix fort puisqu’il faut toute de même compter 14.990 euros.

Spécificités techniques

Boîtier 43 mm or jaune massif 18 carats
. verre saphir bombé traité antireflet à l’intérieur
. fond transparent verre saphir
. 12,5 mm de hauteur
 
Etanche à 50 mètres
 
Cadran : blanc ou bleu
 
Bracelet alligator marron avec boucle déployante
 
Mouvement mécanique à remontage manuel, calibre MSH01
. 28 800 A/h ; 27 rubis
. côtes circulaires avec phases anglées et polies
. platine, ponts et coqs rhodiés
. roues cerclées et plaquées or
. vis bleuies
 
Réserve de marche : 120 heures
 
Références : ED-CCG1 (blanc) ; ED-CCG2 (bleu)
 
Prix de vente public conseillé : 14.990 euros 

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Novembre 2015 | Lu 1018 fois