Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Moser Endeavour Flying Hours : un tournant dans l'histoire de la marque


Pour la toute première fois de son histoire, la manufacture de Schaffhouse revisite sa manière d’afficher l’heure et propose une lecture au moyen de disques. Une Endeavour originale dotée d’un boitier de 42 mm en or blanc avec cadran fumé bleu et un calibre « maison » qui permet à Moser d’entrer dans le cercle très fermé des horlogers indépendants qui donnent l’heure autrement.



Sur le cadran Funky Blue typique de Moser tournent plusieurs satellites montés sur des roues à étoiles : au centre, le disque principal, en saphir, affiche les minutes sur un secteur de 240° ; autour, trois disques plus petits comportent les chiffres des heures.
 
Dans le même esprit que les montres Urwerk, chaque satellite tourne sur lui-même et dévoile l’heure à travers un affichage qui s’inspire des systèmes satellitaires. Grâce au grand angle de lecture de 240°, cette montre offre une lisibilité optimale. Intégrés au point de devenir quasiment invisibles, les disques des heures se confondent avec le cadran principal, pour une esthétique minimaliste typique de Moser.
 
A noter que le chiffre de l’heure en cours apparaît en blanc et accompagne la course du disque des minutes pendant sa révolution complète, avant de disparaître au profit de l’heure suivante. Une fois que l’on a compris l’idée, l’heure se lit tout naturellement.    
 
Côté technique et mécanique, cette réalisation marque une évolution notable dans l’histoire de Moser. En effet, le calibre à remontage automatique C806 qui anime cette montre a été développé et produit conjointement par Hautlence et Moser sur la base du calibre HMC 200 de H. Moser. 

Assurant une belle réserve de marche de 3 jours minimum, ce moteur est muni d’un système de remontage bidirectionnel animé par une masse oscillante en or rouge massif. L’échappement et le spiral sont de fabrication maison, puisque c’est Precision Engineering AG, société sœur de Moser qui les produit.    
 
Pour le bracelet, Moser a une fois encore choisi du cuir de koudou beige, au fini brut, afin d’ajouter une touche moins conventionnelle à cette création particulièrement originale qui ne sera produite qu’en une série limitée de 60 exemplaires.   
 
Comme le souligne la marque dans son communiqué, la « Endeavour Flying Hours représente une étape clé pour la manufacture de Schaffhouse » qui entre ainsi dans l’univers des « indépendants » et des marques qui donnent l’heure autrement.   

​Spécificités techniques

Boîtier de 42 mm en or blanc 18 carats massif
Epaisseur : 12,3 mm 
Verre saphir 
Fond de boîte transparent avec verre saphir 
Couronne vissée ornée d’un « M »
 
Cadran Funky Blue avec décor rayons de soleil
Un disque central en saphir pour les minutes e trois disques ajourés Funky Blue pour les heures 
 
Calibre manufacture à remontage automatique C806 développé par Hautlence et H. Moser & Cie. Masse oscillante en or rouge 18 carats massif
Diamètre : 32 mm 
Hauteur : 6,5 mm 
Fréquence : 21'600 a/h
33 rubis 
Système de remontage bidirectionnel automatique 
Spiral Straumann® original avec courbe terminale plate 
 
Réserve de marche : minimum 72 heures
 
Fonctions : affichage satellitaire des heures et minutes 
 
Bracelet en koudou beige sur boucle à ardillon en or blanc 18 carats massif avec logo Moser gravé 
 
Edition limitée de 60 pièces 
 
Référence 1806-0200

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Janvier 2018 | Lu 1555 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos