Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Musée JeanRichard : à la découverte des machines et outils horlogers du « Château » de la Chaux-de-Fonds


Désigné ainsi par les habitants de la ville, le « Château » abrite depuis le mois de juin 2011, le Musée de la manufacture horlogère JeanRichard qui abrite machines et outils horlogers. Principalement dédié aux visiteurs de passage dans l'entreprise, cet espace est aussi ouvert au public sur demande. Petite visite virtuelle…



Musée JeanRichard : à la découverte des machines et outils horlogers du « Château » de la Chaux-de-Fonds
Au cœur d'une magnifique bâtisse, datant de 1908 et sise au 129 de la rue du Progrès à La Chaux-de-Fonds, s'est ouvert le 21 juin dernier le « Musée JeanRichard des machines et outils horlogers ».

Né en 1665 au hameau des Bressel, à mi-chemin entre La Chaux-de-Fonds et le Locle, Daniel JeanRichard a eu l'occasion, dans l'année de ses quinze ans, de tenir pour la première fois dans ses mains une montre.

En ce temps-là, un tel objet était en effet inconnu dans les Montagnes neuchâteloises. Le garde-temps en question avait été rapporté d’Angleterre par un marchand de chevaux et s’était détraqué lors du voyage de retour.

Connaissant l’habileté de l’apprenti-forgeron du village, le marchand lui confia sa montre. Daniel l’étudia, la répara et décida d’en réaliser une semblable. Un an plus tard, il signait sa première montre.

Par la suite, il fut amené à travailler sur d’autres pièces, reçut des commandes et développa son atelier. Il fut l'inventeur de nombreuses machines et outils qu'il mit généreusement à la disposition de ses confrères. Il forma également des apprentis et enseigna l’horlogerie à ses fils qui, eux aussi, formèrent de nouvelles recrues.

Musée JeanRichard : à la découverte des machines et outils horlogers du « Château » de la Chaux-de-Fonds
Riche de ce patrimoine horloger, la maison JeanRichard a regroupé plus de cent machines et outils couvrant ces trois derniers siècles et racontant l'histoire des moyens de développement, de fabrication ou encore de réglage.

Le musée, situé au rez-de-chaussée de la villa, se compose de trois salles d’exposition, d’une bibliothèque et d’un centre de formation. La distribution des salles d’exposition est thématique: indépendamment de leur âge, les objets exposés expliquent l’évolution des différentes activités de l’horlogerie.

Un espace est réservé à la conception, à l’usinage, au réglage et à la décoration, un autre à la fabrication des petits composants et le dernier nous transporte dans un atelier d’autrefois. Ainsi, les machines sont mises en scène dans leur contexte d’époque.

Au fil de ces trois salles, on peut découvrir par exemple un tour à guillocher datant du début du 18ème siècle, un boulet de graveur avec ses différents types de burins, une machine à équilibrer les balanciers ou encore trois tours d'horloger avec en arrière-plan une vue d'un atelier de la fabrique de balanciers de La Sagne. Quant à la bibliothèque, elle rassemble plus de mille ouvrages ayant trait à l’homme et au temps, dont certains remontent au 18ème siècle.

Baptisé « Sowind Academy », le centre de formation a sciemment été logé au sein du musée où passé et futur se côtoient. Il est naturellement ouvert aux horlogers du Sowind Group, mais aussi et surtout aux agents de la marque. L’enseignement qui y est dispensé leur permettra d’assurer de manière fiable la maintenance et la réparation des montres JeanRichard.

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Juillet 2011 | Lu 3251 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos