Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Officine Panerai Radiomir Regatta Titanio 47 mm : la première Radiomir dans la collection Regatta


Le nouveau modèle réalisé par Officine Panerai en édition spéciale pour le Panerai Classic Yachts Challenge 2010 réunit différentes fonctions propres à l’horlogerie mécanique : la Radiomir Regatta 1/8th Second Titanio–47 mm est en effet, un chronographe à rattrapante et foudroyante, également muni d’une échelle exprimée en noeuds, pour le calcul de la vitesse d’une embarcation. Détails.



Officine Panerai Radiomir Regatta Titanio 47 mm
La fonction rattrapante permet de chronométrer deux événements concomitants, au moyen de deux aiguilles superposées, en partie indépendantes l’une de l’autre.

La fonction foudroyante commande quant à elle une petite aiguille, qui se déplace dans un compteur à neuf heures à raison d’un tour par seconde.

Quand le chronographe s’arrête, l’aiguille s’immobilise sur la fraction de seconde correspondante. Sur la nouvelle Radiomir, cette fraction est de l’ordre du huitième de seconde.

Le mouvement de la Radiomir Regatta 1/8th Second Titanio est le calibre à remontage automatique OP XXI, qui mesure 13 ¼ lignes de diamètre, comporte 40 rubis, une double roue à colonnes, un amortisseur de choc et des ponts finement décorés à perlage et côtes de Genève.

Officine Panerai Radiomir Regatta Titanio 47 mm : la première Radiomir dans la collection Regatta
Le balancier accomplit 28.800 alternances par heure (fréquence de 4 Hz), rendant possible la division du temps en huitièmes de seconde et la réserve de marche de 42 heures.

En titane satiné cerclé d’une fine lunette polie, le boîtier de 47 mm est étanche jusqu’à 10 bars (environ 100 mètres). Le fond s’ouvre sur un large hublot en verre saphir qui révèle la complexité du mouvement, tandis que la couronne de remontoir, au tronc de pyramide, renferme le poussoir qui
commande l’aiguille rattrapante du chronographe.

Un verre saphir antireflet de 1,9 mm d’épaisseur protège le cadran, qui conserve un style Panerai très classique, avec ses deux grands chiffres arabes et ses index luminescents. À gauche se trouve le compteur indiquant les fractions de seconde ; à droite, celui des minutes avec son échelle exprimée en noeuds, soit en milles marins par heure (un mille égale 1 852 mètres).

Portant la référence PAM00343, la Radiomir Regatta 1/8th Second Titanio–47 mm est une édition unique de 500 exemplaires et est assortie d’un bracelet en cuir clos par une boucle en titane satiné.

Spécificités techniques de la Officine Panerai Radiomir Regatta Titanio 47 mm

Officine Panerai Radiomir Regatta Titanio 47 mm : la première Radiomir dans la collection Regatta
Mouvement : mécanique à remontage automatique, calibre exclusif Panerai OP XXI, 13¼ lignes, 40 rubis, balancier monométallique en Glucydur, 28 800 alternances/ heure. Dispositif antichoc Incabloc. Perlage et décor Côtes de Genève sur les ponts.

Réserve de marche de 42 heures.

Fonctions : Heures, minutes, chronographe rattrapante à deux compteurs, dont l’un avec foudroyante se déplaçant à raison d’un tour seconde par pas d’1/8e, calcul de la vitesse d’un bateau (noeuds) sur la base des milles marins.

Boîtier : 47 mm de diamètre, titane satiné, anses à fil amovibles (brevet deposé). Couronne de remontoir personnalisée OP.
Lunette : Titane poli.

Fond : Transparent en saphir. Classic Yachts Challenge 2010 gravé sur la partie extérieure.

Cadran : Noir, index et chiffres arabes luminescents, compteur des minutes et des noeuds à 3 heures. Compteur des 1/8e de seconde à 9 heures, aiguille du chronographe et rattrapante au centre. Échelle des secondes du chronographe sur le pourtour.

Verre : Saphir obtenu du corindon, épaisseur 1,9 mm. Traitement antireflet.
Étanchéité : 10 bars (~100 mètres).

Bracelet : Cuir et boucle en titane satiné grand format, personnalisés Panerai.

Référence : PAM00343

Officine Panerai Radiomir Regatta Titanio 47 mm : la première Radiomir dans la collection Regatta

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Décembre 2010 | Lu 7131 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques