Omegamania : des résultats trois fois supérieurs aux estimations


Omegamania, une enchère de montres Omega anciennes et de la montre portée par Daniel Craig, le dernier James Bond, dans Casino Royale a atteint la vertigineuse somme de 6,5 millions de francs suisses (environ 4 millions d'euros), soit plus de trois fois l’estimation.



Omega a la côte !

Omega Seamaster 600 surnommée la PLOPROF
« Omegamania », organisée par Antiquorum, les plus importants commissaires-priseurs d’horlogerie du monde, a généré un total de 6 536 911 de francs suisses (3 953 000 euros), dont le plus fort prix jamais atteint pour une montre Omega aux enchères. Une montre Platinum Constellation Grand Luxe datant de 1953 a été adjugée à un enchérisseur suisse pour la somme de 413 700 francs suisses (251 000 euros)après une âpre concurrence avec des acheteurs italiens et japonais.

L’enchère s’est déroulée samedi et dimanche à Genève et était diffusée en simultané au salon de la montre et du bijou de Bâle, avec, pour la toute première fois lors d’une enchère publique, des enchères via une liaison par satellite. En outre, 48 500 personnes à travers le monde ont suivi l’enchère via une liaison Internet. Un tiers des lots s’est vendu en ligne.

Le dernier des 300 lots, dont l’intégralité a été vendue, était la montre Seamaster Planet Ocean portée par le nouveau James Bond. La montre a été adjugée à un acheteur britannique qui n’a pas voulu dévoiler son identité, mais la tension aurait plu à Ian Fleming, l’auteur de la série James Bond, car les enchères sont devenues encore plus intenses entre la salle, le téléphone et la connexion en ligne. La montre a finalement été adjugée pour l’incroyable somme de 250 250 francs suisses (152 000 euros).

Un soupçon de glamour a fait son apparition avec la montre bague ayant appartenue à la « James Bond girl » Ursula Andress. La montre, conçue par Andrew Grima en 1972, a été achetée 261 750 francs suisses (160 000 euros) par un enchérisseur du salon international de Bâle. Deux Speedmasters originales, la première et unique montre à avoir été portée sur la lune, ont été vendues 30 fois le prix de vente actuel.

Osvaldo Patrizzi, fondateur et président d’Antiquorum, a déclaré : « Omegamania a confirmé l’entrée d’Omega parmi les marques favorites des collectionneurs. » Vincent Ferniot, un célèbre journaliste français, a déclaré : « Les collectionneurs de montres Omega comme moi nous nous sentons toujours déconsidérés par les collectionneurs d’autres marques mais nous avons toujours su que les prix de nos montres Omega anciennes étaient sous estimés. À partir d’aujourd’hui on va peut-être même nous envier. »

Stephen Urquhart, président d’Omega, a déclaré : « Omegamania a montré aux admirateurs d’Omega et aux collectionneurs de montres l’immense richesse et portée de la marque et son héritage. L’enchère d’aujourd’hui restera un événement important dans l’histoire d’Omega. »

Rappelons qu’Omega est une société du groupe Swatch

Voir les photos de l'exposition parisienne de la vente Omegamania

Omegamania : des résultats trois fois supérieurs aux estimations

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Avril 2007 | Lu 9706 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos