Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Oris Big Crown Propilot Rega Fleet L.E. : 3ème du nom


Jamais deux sans trois : le partenariat d’Oris avec la Rega (datant de 2016), la Garde aérienne suisse de sauvetage, a donné naissance à une troisième montre : une Crown Propilot Rega Fleet L.E. de 41 mm en acier PVD anti-reflet gris « canon de fusil » et cadran noir, les deux étant anti-reflet. Un garde-temps pulsomètre et GMT qui sera produit en 21 éditions de 100 exemplaires chacune. Compter 2.900 euros.



Au fil des décennies, Oris s’est associée à de nombreuses organisations d’aviation de premier plan, des divisions militaires et des équipes de voltige aérienne. C’est légitime et c’est cohérent si l’on prend en compte les origines aériennes de certains modèles, notamment sa fameuse Big Crown.
 
En 2016, l’horloger avait conclu un premier partenariat avec la Garde aérienne suisse de sauvetage, la Rega. Cette dernière est l’une des organisations les plus respectées de Suisse, c’est une véritable institution dont la création remonte à 1952.
 
Aujourd’hui, près de la moitié de la population helvétique soutient -avec ses contributions- l’organisation de sauvetage aérien, avec ses 13 bases hélicoptère et une flotte ultramoderne, partie intégrante du système de santé suisse.

Depuis ces bases, la Rega utilise 18 hélicoptères de sauvetage et peut atteindre n’importe quel point de la zone qu’elle couvre dans les 15 minutes qui suivent un appel d’urgence. Chaque base dispose d’un
équipage (pilote, paramédic et médecin d’urgence) prêt à intervenir 24h/24, 365 jours par an.
 
Bien qu’elle soit connue pour ses sauvetages  en haute montagne, le service de la Rega couvre toutes les urgences médicales, des accidents de la route aux maladies aiguës, comme des problèmes cardiaques. En 2020, la Rega a également rapatrié plus de 750 patients en Suisse, soit avec l’un de ses trois avions-ambulance, soit à bord d’ un avion de ligne.
 
La Rega souligne que sa mission est « d’apporter son aide partout où, grâce à son intervention, la vie ou la santé d’autrui peut être préservée, ménagée ou protégée ». Pendant la pandémie, l’organisation a continué d’effectuer le sauvetage aérien en Suisse.

En 2020, elle a organisé plus de 16.000 missions (soit 43 par jours en moyenne !) et apporté une assistance médicale par voie aérienne à 11.000 personnes. Grâce à des investissements antérieurs, elle a également pu transporter à bord de ses avions des patients atteints de Covid-19. La Rega a aussi soutenu la Confédération et les cantons dans la lutte contre la pandémie en mettant à leur disposition son savoir-faire et ses infrastructures.
 
Pour rappel, une première montre Oris fut créée en 2016, suivie d’une deuxième en 2018. Depuis quelques semaines, une troisième édition est disponible sur le marché ; en tout, 21 montres en édition limitée. Chacune des déclinaisons étant produite en 100 exemplaires.
 
La Rega exploitant 18 hélicoptères de sauvetage et trois avions-ambulance, chacun de ces 21 aéronefs est identifiés par leur numéro d’immatriculation et possède son propre fond de boîtier dans cette nouvelle collection Oris Big Crown… 

Le cadran noir est doté d’aiguilles et de chiffres blancs très contrastés recouverts de Superluminova. A la demande de ces professionnels, ce cadran est mat afin de ne pas renvoyer la lumière -il s’agit d’éviter les éblouissements intempestifs. Idem pour son boîtier en acier de 41 mm (étanche à 100 mètres) et sa boucle déployante “Lift” brevetée par Oris (qui n’est pas sans évoquer une boucle de ceinture d’avion), recouverts d’un revêtement PVD anti-reflet gris “canon de fusil”.
 
Toujours selon les desiderata de ces sauveteurs, deux fonctions étaient nécessaires : une fonction GMT pour enregistrer les heures du carnet de bord et un pulsomètre qui peut servir de back-up aux machines électroniques qui mesurent le rythme cardiaque des patients. La réserve de marche du calibre mécanique automatique est de 42h.

On remarque sur sa lunette tournante bidirectionnelle un triangle rouge gravé pour le chronométrage de « l’heure d’or » (la première heure après une blessure, pendant laquelle les chances de guérison d’un patient sont les plus élevées) et l’échelle pulsométrique, lue par une aiguille centrale des secondes à pointe blanche.
 
Cette montre se porte sur un bracelet en cuir ou en caoutchouc avec un système de changement rapide. Pour ces éditions limitées, la marque a développé un étui étanche en Ventile rouge. Ce dernier est doté de plusieurs bandes élastiques pour y stocker brucelles, pansements et bandages, ce qui permet de le transformer en trousse de premier secours.

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Octobre 2021 | Lu 5088 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances