Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Paris : Zenith retrace l'histoire de sa collection Defy dans son pop-up store place Vendôme


Jusqu’au 9 juin 2018, la boutique éphémère de Zenith installée sur la prestigieuse place Vendôme à Paris met en scène cinq décennies dans la vie d’une icône qui mérite plus que jamais son nom. Avec l’épopée « Zenith Defy, de 1969 à aujourd’hui », clients et amateurs de la Manufacture peuvent ainsi découvrir -ou redécouvrir- l’histoire de cette ligne mythique.



Ouverte à tous, cette exposition présente l’évolution d’un design et d’une technologie tout en racontant de nombreuses anecdotes sur la marque et les montres exposées. Disposée en trois grandes époques, le parcours commence par les premières pièces Defy, dont celle de 1969.
 
Dès le départ, la boite de cette montre a tout pour surprendre : un design inédit et « musclé », ainsi qu’une résistance aux chocs inégalée. Surnommée à l’époque le « coffre-fort de la précision » et dotée d’une suspension novatrice qui absorbait l’impact des heurts potentiellement subis par la montre, elle offrait une protection inégalée contre les aléas de la vie quotidienne.
 
En témoignent des tests « chocs » (dans tous les sens du terme) effectués par Zenith lors de son lancement et qui défraient la chronique. En effet, lors de la conférence de presse, la Manufacture fait traverser la Manche par deux fois à deux Defy, accrochées à la malle d’un hors-bord, et qui sortent indemnes de cette épreuve. De plus, l’un des représentants de la maison n’hésite pas à lancer la montre par la fenêtre. Une chute de trois étages qui casse le carreau du sol mais pas le verre minéral de la Defy, ni son mouvement qui demeure également intact.

La deuxième étape de son histoire commence en 1971, lorsque la Defy accueille pour la première fois un mouvement El Primero, annonçant la sortie d’une version chronographe. La fréquence des montres passe ainsi de 28.800 à 36.000 alt/h, ce qui leur permet de mesurer le 1/10e de seconde.
 
Le troisième volet de la saga Defy, initié plus de quarante ans plus tard en 2017, s’annonce plus palpitant que jamais pour une marque en mode résolument « start-up ». Le modèle Defy El Primero 21, avec son tout nouveau spiral façonnés en nanotubes de carbone et son mouvement affichant une architecture à double chaîne, se montre capable de mesurer le 1/100e de seconde et passe ainsi à l’ultra précision.
 
Ce n’est donc pas un hasard si Zenith choisit également cette collection pour présenter son nouvel oscillateur monolithique en silicium, révolutionnant ainsi le cœur des montres mécaniques et faisant de la Defy Lab la montre mécanique la plus précise au monde.



Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Juin 2018 | Lu 883 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos