Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Parmigiani Fleurier présente la Bugatti Atalante Chronographe Flyback


Poursuivant la saga Bugatti amorcée avec la création de la désormais mythique montre-bracelet Type 370, la manufacture Parmigiani Fleurier présente aujourd’hui une nouvelle collection venant enrichir la famille de montres Bugatti… S’inspirant du coupé Bugatti Atalante 57S Sport, l’une des seules voitures de tourismes des années 30, ce nouveau modèle s’annonce « très sportif et plus accessible ».



Parmigiani Fleurier présente la Bugatti Atalante Chronographe Flyback
Baptisée Atalante, son esthétique totalement originale est une première chez Parmigiani.

Seule sa forme ronde (d’un diamètre de 43 mm) relève d’un certain classicisme, alors que le profil de son boîtier, son cadran et les poussoirs chronographe positionnés sur la gauche de la carrure sont, eux, « totalement atypiques et marquent incontestablement l’esprit Bugatti » précise la marque dans son communiqué.

Inspiré du design automobile, le profil de son boîtier voit la lunette et le fond se rejoindre et former par endroit une zone satinée qui rappelle les « prises d’air » que l’on retrouve sur les ailes latérales des véhicules de sport.

L’idée de positionner les poussoirs du chronographe sur la gauche pour optimiser l’utilisation de ses fonctions s’est naturellement imposée dès les prémisses de sa construction. En effet, leur pression par le pouce lors du déclenchement et de l’arrêt de l’aiguille chronographe en augmente considérablement le confort et facilite leur utilisation en pleine course.

Son cadran, directement influencé par l’esthétique d’une calandre de Bugatti, contribue largement à l’esprit sportif du modèle Atalante et laisse entrevoir quelques rouages et le disque de la date. Le sigle EB (pour Ettore Bugatti) à 06h00 est là pour rappeler l’alliance officielle qui lie les deux maisons.

Présentant pour la première fois un mouvement chronographe automatique « Flyback », le Calibre PF 335 entièrement manufacturé par Parmigiani Fleurier propose une évolution du premier mouvement chronographe maison en le complétant d’une fonction « retour en vol » du chronographe.

Une fois la course de l’aiguille chronographe engagée, il suffit d’une seule pression pour remettre instantanément l’aiguille à zéro et faire redémarrer immédiatement le chronographe.

Outre les indications chronographiques des minutes par un compteur 30 minutes et les petites secondes, le chronographe Bugatti Atalante affiche deux mesures tachymétriques distinctes. L’une sur la lunette permet de calculer les vitesses rapides et la deuxième, sur le compteur 30 minutes, facilite le chronométrage des déplacements plus lents, tels que la marche ou la course à pied. La lecture du quantième s’effectue par un guichet.

Spécificités techniques de la Parmigiani Fleurier Bugatti Atalante Bugatti chronographe 43 Fly Back

Parmigiani Fleurier présente la Bugatti Atalante Chronographe Flyback
Mouvement PF 335
Mouvement à remontage automatique.
Calibre 13''' ¼ - diamètre 30.3 mm.
Fréquence 4 Hz - 28'800 A/h.
68 pierres. Deux barillets en série.
Décoration « Côtes de Genève », ponts anglés.
Masse oscillante en or 22 carats sur les modèles or.

Réserve de marche de 50 heures.

Fonctions
Heure / Minute / Petite seconde à 9h.
Quantième sous cadran ajouré.
Chronographe 1⁄4 de seconde (grande seconde au centre, compteur 30 minutes à 3 heures), retour en vol (Fly-back).

Habillage
Boîtier de forme ronde : 43 mm. Epaisseur: 13.40 mm.
Matière : or blanc 18 ct ou or rose 18 ct. Finition polie et satinée.
Etanchéité : 30 m.
Poussoirs de forme à 8 heures et 10 heures.
Lunette avec tachymètre.
Glace en saphir traitée antireflet.
Couronne : diamètre 9 mm.
Fond ouvert.
Numéro consécutif gravé sur le fond.

Cadrans
Deux variantes
- Cadran ajouré « Silver ». Index appliques rhodiées, aiguilles de forme Delta avec matière lumineuse.
- Cadran ajouré « Ivoire ». Index appliques rhodiées, aiguilles de forme Delta avec matière lumineuse.

Bracelet alligator Hermès avec fermoir de sécurité déployant en or 18 ct.

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Janvier 2010 | Lu 4735 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques