Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Patek Philippe Aquanaut Travel Time 5164 : arrivée d'une version or rose


La prestigieuse manufacture genevoise enrichit cette année sa collection d’Aquanaut avec l’arrivée de la référence Travel Time 5164 R : la version or rose de cet élégant garde-temps adapté à la vie contemporaine qui traversera sans encombre les océans et les continents grâce à l’affichage d’un second fuseau horaire.



Cela fait maintenant presque vingt ans que l’Aquanaut* est devenue « la » montre sportive par excellence de chez Patek Philippe ; la première référence était la 5160 dotée d’un boitier de 38 mm. En 2007, la manufacture genevoise faisait légèrement évoluer le design ce modèle en proposant une version L (38 mm ; réf. 5165 / discontinued) et XL (de 40 mm ; réf. 5167) ; deux pièces qui sont actuellement très recherchées par les amateurs de la marque, notamment dans sa version acier L puisque la production est restée relativement faible.
 
En 2011, Patek Philippe poursuivait le développement de cette collection avec l’arrivée d’une nouvelle montre : l’Aquanaut « Travel Time » référence 5164A. C’est cette référence, la 5164 R qui sera commercialisée cette année en or rose avec cadran brun (versus noir pour l’acier).  
 
Ce modèle en or rose est fidèle à la version acier : il est équipé de l’incontournable boitier octogonal arrondi (40,8 mm) inspiré d’un hublot et de sa lunette à la finition satinée. Comme toute sportive qui se respecte, cette pièce est étanche à 120 mètres grâce à sa couronne vissée.
 
Côté cadran, de couleur brun structuré, on retrouve le décor exclusif et habituel de l’Aquanaut ainsi que les chiffres, index et aiguilles luminescents qui la caractérise. On remarquera au niveau de la date à 6 heures, indiquée par le biais d’une aiguille luminescente également, un décor façon « mappemonde »… Normal pour une montre appelée à voyager sous toutes les latitudes.
 
Côté mécanique, l’Aquanaut « Travel Time » référence 5164R est équipée du calibre 324 S C FUS : S C pour seconde centrale et FUS pour le fuseau horaire. Le maniement de cette montre est extrêmement simple : les deux poussoirs situés sur la gauche du boitier (très accessibles) permettent de faire avancer (poussoir du bas) ou reculer (poussoir du haut) l’aiguille du domicile (blanche ajourée).
 
Ainsi, lorsque vous vous rendez à New York par exemple, il vous suffit d’appuyer six fois sur le poussoir du haut pour afficher l’heure locale (moins six heures par rapport à la France) et conserver l’heure de Paris sur l’aiguille des heures qui est ajourée. A noter également l’indication jour/nuit locale et du domicile par le biais des guichets situés à 3 heures et 9 heures.
 
Enfin, comme toutes les Aquanaut, cette nouveauté est équipée du bracelet « Tropical » particulièrement résistant à la traction, à l’eau salée et aux rayons ultraviolets.
 
*la première Aquanaut est sortie en 1997

Spécificité techniques

Mouvement mécanique à remontage automatique
Calibre 324 S C FUS
Indication jour/Nuit locale et du domicile par guichets
Date locale par aiguille
Seconde au centre
 
Cadran structuré brun, chiffres appliques or rose et index luminescents
 
Boitier or rose
Diamètre (10h-16h) : 40,8mm
Fond verre saphir
 
Etanche à 120 m
 
Bracelet « Tropical » en matière composite
Boucle déployante Aquanaut. Couronne vissée 

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Avril 2016 | Lu 1377 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos