Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Patek Philippe QA réf 5396 : une 22ème modèle pour un vingtième anniversaire


Cela fait vingt ans que Patek Philippe propose à ses clients son quantième annuel 5396 (breveté) ; une complication qui ne nécessite qu’une seule correction par an. Depuis 1996, la manufacture genevoise a commercialisé vingt-et-une versions en or ou platine… Cette année, pour célébrer ces deux décennies de succès, PP dévoile deux nouveaux modèles en or rose ou gris. Deux splendides Calatrava à porter au quotidien.



Voici donc une nouvelle Calatrava qui s’inscrit parfaitement dans la lignée de cette référence 5396. On retrouve globalement le design de ce modèle, avec toutefois quelques petites évolutions esthétiques… Ce montre de ville de 38,5 mm est disponible en or gris avec cadran gris foncé « soleil » et en or rose avec cadran opalin argenté.
 
Naturellement, on retrouve l’iconique boitier Calatrava immédiatement reconnaissable, dont le design reflète parfaitement le principe du Bauhaus qui l’inspira : « la forme suit la fonction ». Toutefois, les designers de la manufacture genevoise ont légèrement retravaillé cette boite. Sur ce nouveau QA, l’arrondi du boîtier se prolonge dans les attaches du bracelet, tandis qu’une lunette lisse polie entoure un verre saphir bombé donnant à la montre du volume doublé d’un aspect vintage. 
 
Le cadran poursuit cette même recherche d’un design intemporel cher à PP ; avec des éléments connus, mais retravaillés ! C’est le cas notamment du double guichet en ligne sous les 12h affichant à gauche le jour et à droite le mois. La date apparaît dans un grand guichet à 6h. Les trois guichets jour/mois/date encadrent ainsi le cadran auxiliaire des 24 h avec indication des phases de lune occupant la moitié inférieure du cadran.
 
Cette configuration rappelle les QP de chez Patek des années 1940 et 1950, des pièces qui, lors des ventes aux enchères, atteignent régulièrement des records de cotation. Mais avec une différence notable : là où la référence 5396 présente une échelle 24 h en guise d’indicateur jour/nuit, les modèles historiques arboraient l’échelle du quantième à aiguille. 
 
La périphérie du cadran est ornée d’une minuterie formant une couronne de petits index ronds en or. Les chiffres Breguet (so chic) en or se distinguent par leur effet tridimensionnel. Les aiguilles des heures et minutes sont de type « dauphine. « Malgré leur géométrie sobre et épurée, les aiguilles « dauphine » font partie des plus difficiles à réaliser. Leur arête centrale bien marquée et leurs faces obliques se terminant en pointe ne tolèrent pas la moindre erreur lors de la production, ni le moindre faux pas lors de la fixation sur l’axe » précise la marque dans son communiqué.  

Comme les vingt-et-une versions précédentes, le nouveau QA 5396 abrite un mouvement mécanique à remontage automatique affichant les informations calendaires pendant toute une année. Il suffit juste de corriger les indications de la date et du mois une fois par an, lors du passage de février à mars. Cette opération s’effectue en quelques secondes grâce aux petits correcteurs logés dans le flanc du boîtier. Ensuite, le calendrier est « reprogrammé » pour les 12 mois à venir.
 
L’indication des phases de lune demande encore moins d’efforts. Grâce à son rapport de démultiplication, le mécanisme est d’une telle précision qu’il lui faut plus de 122 ans pour dévier d’un seul jour par rapport au véritable cycle lunaire. Cet écart est à peine perceptible en une génération.
 
Le calibre 324 S QA LU 24H est visible à travers un fond saphir transparent : ponts rhodiés avec Côtes de Genève, arêtes anglées selon un profil légèrement arrondi et gravures dorées ; grand rotor en or jaune avec Croix de Calatrava gravée, Côtes de Genève circulaires, centre perlé et flancs biseautés et colimaçonnés. Sans oublier l’éclat des rubis rouges.
 
La précision de marche est assurée par un balancier Gyromax (une invention Patek Philippe) avec spiral Spiromax breveté en Silinvar, un dérivé révolutionnaire du silicium. A noter que les tolérances inscrites dans le Poinçon Patek Philippe (–3 à +2 secondes par jour) sont nettement plus sévères que toutes les prescriptions chronométriques habituelles pour les montres mécaniques. 
 
Le modèle en or rose avec cadran opalin argenté et chiffres, index et aiguilles dans le même or que le boîtier se porte sur un bracelet en alligator brun chocolat brillant avec boucle déployante Calatrava en or rose. Le modèle en or gris, doté d’un cadran foncé de couleur gris galvanique soleillé est complété par des chiffres Breguet appliques, index et aiguilles en or gris et par un bracelet en alligator grandes écailles carrées noir mat, avec boucle déployante Calatrava en or gris 18 carats.

​Spécificités techniques (réf 5396R)

Boîtier 38,5 mm en or rose 18 carats 5N
Fond en verre saphir, couronne étanche 
Epaisseur (glace à glace) : 11,2 mm 
Entre-cornes : 21 mm 
 
Etanche à 30 mètres
 
Cadran laiton opalin argenté 
Chiffres Breguet appliques en or rose
Index des minutes en or rose
Aiguilles des heures et des minutes de type « dauphine » en or rose poli 
Aiguille des secondes en pfinodal doré à l’or rose
Aiguille des 24 heures de type « feuille » en or rose 
 
Calibre 324 S QA LU 24H mécanique à remontage automatique, avec quantième annuel, indication 24 heures, phases de lune et seconde centrale 
Diamètre : 33,3 mm (mouvement de base 26 mm, module de quantième annuel 33,3 mm)
Hauteur : 5,78 mm (mouvement de base 3,3 mm, module de quantième annuel 2,48 mm)
Composants : 347
Rubis : 34
Rotor central en or 21 carats, remontage unidirectionnel
Balancier : Gyromax
Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz)
Spiral : Spiromax
Piton : Mobile 
 
Signe distinctif : Poinçon Patek Philippe  
 
Réserve de marche : Min. 35 heures, max. 45 heures
 
Bracelet alligator grandes écailles carrées, brun chocolat brillant, cousu main, avec boucle déployante Calatrava en or rose

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Mai 2016 | Lu 1666 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos