Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Patek Philippe chrono à QA réf 5905A : rares complications en acier


Introduit à la Foire de Bâle 2015, le Chronographe à Quantième Annuel réf 5905 était disponible jusqu’à lors en version platine et or rose. Il arrive cette année en réf. 5905A doté d’un boitier de 42 mm et d’un bracelet en acier. Une petite « révolution » tant les complications en acier sont rares chez PP… Compter 51.500 euros.



Cette 5905A réunit encore et toujours deux belles fonctions… Le chrono et le quantième annuel. Deux complications bien pratiques que Patek Philippe maitrise à merveille et que la marque genevoise sait associer afin qu’elles cohabitent parfaitement au sein de leurs mécanismes « maison ».
 
Bien que reprenant certains aspects essentiels du Quantième Annuel réf 5205 de 2010 (la filiation directe ne peut être niée), ce cadran présente un visage nouveau grâce à des détails inédits. Tout à l’extérieur se trouve l’échelle pour l’aiguille de chronographe, combinée aux fins index de la minuterie.

Vient ensuite une zone circulaire plus large accueillant les index des heures appliques et, entre 10h et 2h, les trois affichages par guichets du calendrier. Le guichet de la date à 12h est légèrement plus grand et entouré d’un cadre poli. A cela s’ajoute un grand compteur des 60 minutes du chronographe à 6h, comportant, au-dessous du centre, un petit guichet pour l’indication jour/nuit.

Le temps est rythmé par des aiguilles des heures et des minutes dotées d’une nouvelle forme « dauphine » à trois faces (versus deux d’habitude). Le trait de revêtement Superluminova soulignant l’arête centrale des aiguilles ainsi que les points luminescents des cinq minutes garantissent une excellente lisibilité de nuit. Le cadran est proposé sur la version acier en verre olive soleillé.

Ce boîtier en acier de 42 mm (que d’aucuns trouveront trop grand pour une PP) se distingue par les courbes de la lunette et de la carrure qui se prolongent dans la forme incurvée des attaches de bracelet en acier qui est ici intégré.
 
Il s’inspire clairement de celui de l'Aquanaut référence 5167/1A avec ses finitions contrastées (maillons extérieurs polis et maillons intérieurs satinés), tout en s'en distinguant car le dessous du bracelet et les tranches sont polies, dans la continuité du boîtier. Il est doté d’une boucle déployante Patek Philippe brevetée et sécurisée par quatre points d’accroche indépendants.
 
Les lignes extérieures du poussoir de mise en marche/arrêt, de la couronne et du poussoir de remise à zéro se trouvent exactement sur un arc de cercle parallèle à la carrure. Ce boitier (véritablement étanche à 30 mètres ; donc on peut nager avec) est entièrement fabriqué dans les ateliers Patek Philippe.

Le calibre CH 28-520 QA 24H -visible à travers un fond saphir- réunit donc deux complications très prisées. Le Quantième Annuel se base sur le brevet Patek Philippe de 1996. Au lieu de systèmes à bascule, ses affichages fonctionnent principalement à l’aide de roues et de pignons, les mouvements rotatifs étant plus simples à maîtriser.
 
Ce calendrier complet prend en compte automatiquement les longueurs des mois de 30 et 31 jours, en n’exigeant qu’une seule correction manuelle par an (au passage de février à mars), dans la mesure où le mouvement est constamment remonté. Il affiche le jour, la date ainsi que le mois et pilote une indication jour/nuit.
 
Le mécanisme de chronographe reste fidèle à la traditionnelle roue à colonnes pour la transmission des commandes de mise en marche, arrêt et remise à zéro. Mais au lieu d’un embrayage horizontal à roues dentées, il utilise un embrayage vertical à disques.

Cette solution garantit une excellente sécurité, en éliminant tout risque de saut ou de recul d’aiguille lorsqu’on enclenche le chronographe, puisqu’elle n’implique aucun engrènement entre dentures.

L’embrayage à disques n’entraînant quasiment aucune usure, le possesseur de la montre peut également utiliser la trotteuse centrale du chronographe pour afficher la seconde en permanence, sans influence sur la bonne marche du mouvement. C’est pourquoi Patek Philippe a renoncé à la petite seconde usuelle sur la plupart des chronographes.
 
La nouvelle référence 5905/1A-001 vient s’ajouter aux précédentes références 5905P-001 (2015) en platine avec cadran bleu et 5905R-001 (2019) en or rose avec cadran brun.

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Octobre 2021 | Lu 13844 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances