Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Patek Philippe chronographe Aquanaut Luce "Rainbow" : l'arc-en-ciel de la mesure du temps


Patek Philippe vient de présenter son tout premier chronographe (automatique de surcroit) dans la collection Aquanaut Luce, magnifié par un arc-en-ciel de saphirs et diamants baguette qui renforce ainsi, son offre féminine en déclinant ce modèle « sport-chic ». Cette nouvelle montre est aussi le tout premier chrono automatique Patek Philippe pour dames.



La manufacture a déployé tout son savoir-faire joaillier en dotant ce garde-temps en or rose d’une parure précieuse au style frais et original de type « rainbow », une grande tendance dans l’horlogerie depuis quelques années déjà.
 
En fait, depuis que Rolex a lancé en 2012 sa fameuse Daytona dans une version en or jaune avec lunette sertie de pierres précieuses aux couleurs dégradées, formant un arc-en-ciel (la fameuse « Rainbow » très difficile à obtenir sur le marché) de nombreuses marques horlogères -de Chopard à Parmigiani Fleurier- se sont emparés de ce concept à succès.
 
De son côté, depuis son lancement en 2004, l’Aquanaut Luce (version dames de l’Aquanaut, introduite en 1997) s’est imposée comme un grand succès auprès des femmes séduites par son style inédit, élégante en toutes circonstances.

Illuminée par une lunette sertie de diamants, d’où son nom de Luce (« lumière » en italien), elle est proposée aujourd’hui en catalogue dans trois versions à quartz en acier avec cadran/bracelet noirs (référence 5267/200A-001), blanc mat (référence 5267/200A-010) ou vert kaki (référence 5267/200A-011), ainsi que dans une version en or rose avec calibre 26-330 S C à remontage automatique et cadran/bracelet blanc mat (référence 5268/200R-001).
 
En 2021, Patek Philippe a introduit la toute première fonction additionnelle dans la collection Aquanaut Luce, sous la forme d’un double fuseau horaire Travel Time dotée d’un mouvement à quartz novateur, avec système de réglage de l’heure locale par la couronne et d’un boîtier en or rose marié à un cadran et un bracelet blanc mat (Aquanaut Luce Travel Time référence 5269/200R-001).
 
Patek Philippe franchit un nouveau pas cette année, en introduisant une seconde fonction additionnelle dans la collection Aquanaut Luce : un chronographe.

On se souvient qu’en 2009, la manufacture présentait en primeur son nouveau calibre chronographe à remontage manuel CH 29-535 PS dans un boîtier féminin de forme coussin (Ladies First Chronographe référence 7071). Ce mouvement équipe aujourd’hui le modèle féminin de style Calatrava référence 7150/250R-001.

Mais cette nouvelle Aquanaut Luce s’impose comme le tout premier modèle Patek Philippe pour dames avec chronographe à remontage automatique. Cette référence 7968/300R-001 abrite un calibre CH 28-520 à remontage automatique doté d’un embrayage vertical à disques et d’un grand compteur 60 minutes à 6h.
 
Grâce à cet embrayage, l’aiguille centrale de chronographe peut également être utilisée pour afficher les secondes en permanence –avec un minimum d’usure et sans influence sur la précision ou la réserve de marche. La fonction flyback permet quant à elle, en appuyant sur le poussoir à 4h, de lancer instantanément un nouveau chronométrage lorsque l’aiguille centrale effectue déjà un décompte ou est utilisée pour indiquer la seconde.

Pour marquer l’introduction de cette Aquanaut Luce, Patek Philippe a pris un chemin inédit dans cette collection en jouant sur les pierres de couleur.

​Ce type de sertissage a déjà été utilisé dans des modèles féminins comme la répétition minutes Haute Joaillerie pour dames « Symphonie des quatre saisons » référence 7002/450G-013 (2016), avec cadran pavé de diamants taille brillant ponctués de saphirs multicolores, et le modèle Haute Joaillerie « Diablotine » référence 4898/1450G-010 (dévoilé lors de la Grande exposition Patek Philippe de New York en 2017), d’inspiration Art déco, avec design alliant 2059 pierres précieuses de diverses couleurs.
 
Sur le nouveau chronographe Aquanaut Luce « Rainbow » référence 7968/300R-001, Patek Philippe a choisi de composer un arc-en ciel de couleurs. La lunette octogonale s’orne d’un double rang de pierres de taille baguette.

Le rang intérieur comporte 40 diamants blancs Top Wesselton Pur (2,05 ct), le rang extérieur (placé légèrement en biseau) 40 saphirs aux couleurs de l’arc-en-ciel (2,31 ct), soigneusement sélectionnés pour former un dégradé parfait d’une nuance à l’autre -c’est d’ailleurs toute la difficulté de cette exercice.

Cette double rangée met en œuvre la technique très sophistiquée du « serti invisible », où les pierres sont dotées de rainures horizontales permettant de les glisser dans des « rails » métalliques dissimulés aux regards.
 
Le cadran en nacre blanche, gravée du motif typique des Aquanaut Luce, joue aussi la couleur, avec douze index appliques en or rose sertis de saphirs baguette (0,31 ct) aux teintes accordées à celles de la lunette. L’heure et la minute s’affichent avec élégance et lisibilité grâce à des aiguilles de type « bâton » en or rose avec revêtement luminescent.

Le boîtier de 39,9 mm (étanche à 30 mètres) et les poussoirs de chronographe sont rehaussés par une alternance de finitions polies et satinées, réalisées à la main par les artisans de la manufacture.

Comme l’exige le règlement du Poinçon Patek Philippe, le calibre CH 28-520 est également doté de finitions raffinées, visibles à travers le fond saphir transparent.
 
Ce chrono est livré avec trois bracelets en matière composite ultrarésistante – rouge (monté d’origine), beige mat et blanc mat. Le fermoir à boucle déployante breveté Patek Philippe est serti de dix diamants taille baguette (0,36 ct).

Montres-de-luxe.com | Publié le Vendredi 21 Octobre 2022 | Lu 4332 fois