Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Phillips : plus de 3 millions de francs suisses pour une Omega Speedmaster CK2915


Une Omega Speedmaster s’est vendue la semaine dernière à Genève pour un prix record de 3.115.500 francs suisses lors de la vente aux enchères Phillips. Cette CK2915-1 dépasse de loin, comme souvent d’ailleurs, le prix d’enchère qui était estimé entre 80.000 et 120.000 francs suisses.



Les montres de collection continuent de battre des records ! Vente après vente, les prix ne cessent de crever de nouveaux plafonds ! Dernière en date ? Cette Omega Speedmaster sortie en 1957 dans le cadre de la « Trilogie » de montres professionnelles qui comprenait également les Seamaster 300 et Railmaster.
 
Alors que de nombreux objets de collection sont appréciés pour avoir été stockés en toute sécurité dans l’obscurité pendant des décennies, cet extraordinaire Omega a vécu une vie active, souvent en plein soleil.
 
Avec pour conséquence, une belle patine et ce cadran dit « tropical » (vieillit par les UV) qui a pris une teinte chocolat incroyable (il était noir à l’origine, rappelons-le). Fait plus rare encore, ce ton brun est incroyablement uniforme sur l’ensemble du cadran.
 
De plus, le matériau lumineux (du tritium) sur le cadran et les aiguilles a vieilli au même rythme, donnant à l’écran un ton doré des plus intéressants.
 
Les principales différences par rapport aux modèles de génération ultérieure comprennent les grandes
aiguilles des minutes et des heures « Broad Arrow », la lunette en métal et les graphiques de cadran
uniques, reconnaissables par le « O » ovale d’OMEGA.
 
Le modèle de première génération, référence CK 2915, est considéré par les collectionneurs comme l’un des « Graal » horloger sur le marché. Il s’agit du premier chronographe à comporter une échelle tachymétrique sur la lunette, plutôt que sur le cadran et il s’agit aussi et surtout, de la première Speedmaster à tirer son énergie du fameux calibre 321, un mouvement extrêmement robuste et fiable.
 
En plus de la montre, le nouveau propriétaire a reçu un « Extrait des archives » Omega confirmant la
production de la montre actuelle le 22 novembre 1957 et la documentation originale du produit.


Montres-de-luxe.com | Publié le Lundi 8 Novembre 2021 | Lu 6885 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances