Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Portrait de Bruno Aim : un spécialiste du « Made in France » amateur du meilleur « Swiss Made » et « Made in Saxonia »


Bruno Aim, 51 ans, dirige la société Les sorbets de Saint-Mandé dont les délicieuses glaces artisanales « Made in France » s’exportent jusqu’à Tokyo ou Macao. Mais ce quinquagénaire, très attaché à la tradition culinaire française et intraitable sur la qualité de ses productions, est également un amateur du meilleur « Swiss Made » et du « Made in Saxonia »… D’Omega à Lange & Söhne en passant par Breitling ou Sinn.


Bruno Aim
Votre toute première montre ?

Mon tout premier souvenir se situe au début des années 70. Il s’agissait d’une montre reçue de la part mes parents. C’était une Kelton mécanique 3 aiguilles. Ensuite, un peu comme tout le monde, j’ai eu des montres à quartz jusqu'au début des années 80.

Lorsque j'ai commencé à travailler, j'ai mis de côté mes premières paies d'apprenti pour m'offrir le « graal » de l’époque : une Cartier Panthère en or et acier à quartz. Par la suite, je me suis acheté une des premières Hublot suivie d'une Breitling Chronomat. Là, tout était fini pour moi ! J’étais pris au piège… J’étais devenu collectionneurs de montres….


Votre prochain achat ?

J’hésite. Plusieurs options possibles. Peut-être un chrono Omega Planet Océan ou alors, une Breitling Transocean ou encore, une Sinn U2 EZM5.

Êtes-vous plutôt un acheteur réfléchi ou compulsif ?

Je suis quelqu'un de réfléchi pour les montres. Mais naturellement, il y a toujours les coups de foudre ! Et là… plus rien ne m'arrête. Sauf ma femme !

Quelles sont les trois caractéristiques indispensables pour qu'une montre vous plaise ?

Tout d’abord, elle doit être assez sobre pour que je puisse la mettre tous les jours. Elle doit aussi être aussi belle dedans que dehors. Si possible avec un mouvement « maison ». Enfin, je préfère les garde-temps qui ont une histoire !

Plutôt montres modernes ou montres vintages ou de collection ?

J’ai un peu de mal avec les montres vintage à cause de leur taille. Je les trouve souvent trop petites. Ceci dit, je pense qu’un jour, je craquerai pour une 806 Breitling ! Sinon, je collectionne surtout des montres modernes, contemporaines. Autant les montres sports que les montres habillées.

Vos achats, en neuf ou d'occasion ?

En règle générale, j’achète des montres d'occasion en très très bon état. De préférence avec boite et papiers. Mais bon, pour un coup de foudre, je peux oublier tous mes principes ! Mais dans tous les cas, j’achète toujours une montre au prix auquel je pourrai la revendre si un jour je veux en changer...

Vos trois marques préférées ?

C’est toujours très difficile pour un collectionneur de ne choisir que trois marques ! Mais bon, en ce qui me concerne, je dirais… En premier la manufacture A. Lange & Söhne qui en dix-huit années de renaissance a été capable de se placer dans les trois plus belles manufactures au monde ! En deuxième position, je mettrais Omega qui depuis dix ans essaie de rattraper la marque à la couronne. Enfin, je dirais Sinn, une marque d’emboîteur allemande, qui innove sans cesse avec la technologie Ar technique de déshumidification, l’acier Tegiment au traitement anti-rayures et le Diapal, système sans lubrification !

Site Internet Les Sorbets de Saint-Mandé

Portrait de Bruno Aim : un spécialiste du « Made in France » amateur du meilleur « Swiss Made » et « Made in Saxonia »

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Août 2012 | Lu 1955 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos