Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Portugaise Yacht Club Chronographe « Ocean Racer » : la plus sportive de toutes !


A l’occasion du démarrage le 4 octobre 2014 de la fameuse régate Volvo Ocean Race, l’une des plus dures au monde, IWC, qui est chronométreur officiel pour la deuxième fois consécutive, vient de présenter une nouvelle édition limitée à 1.000 exemplaires de sa Portugaise Yacht Club Chronographe Ocean Racer (acier ; 45.4 mm). L’horloger de Schaffhausen renouvelle par ailleurs son partenariat avec l’équipe Abu Dhabi Ocean Racing, qui une nouvelle fois, prendra part à cette course palpitante !


Portugaise Yacht Club Chronographe « Ocean Racer »
Cette nouvelle Portugaise Yacht Club Chronographe (réf. IW390216), baptisée « Ocean Racer », est dotée d’un boitier en acier de 45.4 mm. Côté moteur, cette montre est équipée du calibre chronographe manufacture IWC 89361 avec : date à 3h, fonction flyback et chronométrage de temps additionnels jusqu’à 12 heures restitué en affichage analogique par deux aiguilles dans un guichet. A noter une belle réserve de marche de 68 heures ! Étanche 6 bar, ce boitier est le seul de la collection Portugaise à présenter un épaulement de la couronne ainsi que des aiguilles et des chiffres luminescents, ici sur un cadran argenté. Une première pour cette montre qui devient par là même occasion, la « plus sportive de toutes les Portugaises ».
 
Pour la première fois dans l’histoire de cette course, un voilier monotype courra cette régate tout autour du monde : le Volvo Ocean 65, un yacht de haute mer de plus de 20 mètres de long. Pour la première fois aussi depuis plus de dix ans, un équipage international de femmes comptera parmi les sept équipes en compétition. Durant la course, qui dure neuf mois, celles-ci feront neuf escales et parcourront 38.739 milles nautiques, soit 71.745 kilomètres. Rappelons que cette régate est l’une des compétitions de voile les plus difficiles au monde : les vents, les conditions météorologiques et surtout sur l’océan Austral où les vagues peuvent atteindre 30 mètres de haut et les vents 110 kilomètres par heure, en font un défi particulièrement redoutable.
 
IWC Schaffhausen prolonge aussi son engagement en qualité de sponsor officiel de l’équipe Abu Dhabi Ocean Racing, qui est entrée dans l’histoire lors de la dernière édition de la course en tant que première équipe concourant sous pavillon arabe. Ian Walker, le double médaillé d’argent olympique, a repris la barre : « nous sommes fiers de pouvoir à nouveau compter sur le soutien d’IWC. Notre équipage est un véritable melting-pot et il compte des équipiers qui ont participé à la course précédente, mais aussi de nouveaux visages. Tous appartiennent à l’élite des navigateurs mondiaux. Nous avons pour ambition de gagner cette course, et notre sponsor nous offre précisément le soutien dont nous avons besoin ».

Spécificités techniques de la montre IWC Portugaise Yacht Club Chronographe « Ocean Racer »

Portugaise Yacht Club Chronographe « Ocean Racer » : la plus sportive de toutes !
Calibre de manufacture 89361 à remontage automatique (remontage IWC à doubles cliquets)
Fonction flyback – Fonction stop heure, minute et seconde
Compteurs des heures et des minutes réunis dans un compteur à 12 heures
Affichage de la date
Petite seconde avec dispositif d’arrêt
Masse oscillante à 360 degrés évoquant la forme d’une barre de gouvernail
Fréquence 28 800 A/h / 4 Hz
Rubis 38
 
Réserve de marche 68 h
 
Boîtier en acier 45.4mm, cadran argenté, chiffres, aiguilles et index bleuis et recouverts de Superluminova
Hauteur 14,5 mm
Protection de la couronne
Verre saphir bombé, antireflet sur les deux faces
Fond en verre saphir
Couronne vissée
Gravure sur l’anneau du fond du boîtier « IWC Portugieser Yacht Club Ocean Racer One out of 1000»
 
Étanche 6 bar
 
Bracelet en caoutchouc noir incrusté d’alligator, boucle déployante en acier fin
 
Édition limitée à 1000 exemplaires
 
Réf. IW390216

Portugaise Yacht Club Chronographe « Ocean Racer » : la plus sportive de toutes !

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Octobre 2014 | Lu 1410 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques