Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



RJ-Romain Jerome : deux séries limitées en mode gravures


A l’occasion de la Foire de Bâle 2017, RJ-Romain Jerome vient de présenter deux éditions très limitées qui ne seront produites qu’à 9 exemplaires chacune. Ce qui fait leur spécificité ? La Skylab 48 Red et la Steampunk Auto Black sont dotées de lunettes en or rouge gravées et décorées de symboles illustrant leurs univers respectifs. Deux montres en "mode gravure" parfaitement dans l’esprit de la marque. Prix de vente public conseillé : 33.500 euros.



Voici donc deux nouvelles séries limitées, très limitées même, qui viennent d’être présentées par RJ-Romain Jerome. Deux modèles édités à neuf exemplaires chacun, au prix de 33.500 euros, qui s’inscrivent totalement dans l’univers de cette marque atypique, qui plait ou pas, mais qui possède incontestablement son propre style.
 
Le mouvement squeletté de la Skylab est un calibre à remontage manuel à la finition chromée noire. Il « constitue une fenêtre ouverte sur la galaxie représentée sur la lunette » indique la marque dans son communiqué. Ciel étoilé, astres célestes et autres planètes bénéficient  d’un fort niveau de détail et chaque élément a méticuleusement été travaillé à la main.
 
Tous en acier PVD, le noir boîtier de 48mm, les cornes et les poussoirs sont polis ou satinés et comme sur le modèle Skylab 48 originel, les aiguilles en or sont assorties à la lunette. La largeur du boîtier permet d’admirer pleinement le mouvement squeletté se caractérisant par ses lignes droites et ses ponts anglés.

Le modèle Steampunk Auto est lui aussi un des modèles phares de la marque. Son très imposant boîtier de 50 mm en acier PVD noir renferme un mouvement automatique. Son cadran reproduit les codes esthétiques de la ligne Steampunk, avec notamment les quatre pistons fonctionnels à 2, 4, 8 et 10 heures, les chiffres romains à la finition « brute » RJ et la petite seconde en forme d’hélice.
 
Ce calibre au style Steampunk s’est largement inspiré de la révolution industrielle et de l’apparition des machines à vapeur (steam en anglais) gravées sur la lunette rendent hommage aux zeppelins à 12 heures, aux bateaux à vapeur à 3 heures, aux locomotives à 6 heures et aux sous-marins à 9 heures. Les reproductions extrêmement détaillées de ces machines sont liées entre elles par un nuage de vapeur qui s’échappe de leurs tuyaux.
 
Chaque lunette a été soigneusement travaillée à la main à l’aide de plusieurs techniques : pointe sèche et ciselage pour la texture et la structure du décor, taille-douce pour donner vie aux différents sujets. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Mars 2017 | Lu 1005 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos