Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Rado DiaStar : une bien belle quinquagénaire


La marque horlogère suisse Rado, spécialisée dans les montres design, célèbre en 2012 les cinquante ans de son modèle Rado DiaStar. Un garde-temps automatique en « métal dur », symbolisant toute une époque, qui sera commercialisé en une édition limitée de 1962 exemplaires. Une bien belle quinquagénaire.


Rado DiaStar : une bien belle quinquagénaire
La Rado DiaStar fut présentée pour la première fois en 1962. Cette montre au design étonnant, inaugura l’utilisation –inédite à l’époque- du métal dur dans une montre « établissant ainsi la réputation de la marque en tant que pionnière et véritable référence dans le secteur de l’horlogerie en termes de longévité et de design inimitable ».

Plus concrètement, cette pièce découle d’une volonté de la marque « de transformer la pureté et la beauté en une montre caractérisée par une longévité et une solidité inégalées ».

Ce postulat a mis les compétences et l’imagination des designers Rado à rude épreuve : en théorie, les propriétés physiques exceptionnelles du métal dur, à savoir sa capacité à résister à une compression extrême et sa résistance à l’oxydation ainsi qu’aux contraintes thermiques et mécaniques, en faisaient un matériau adéquat pour un boîtier de montre résistant aux rayures.

Pourtant, en pratique, le métal dur s’est avéré extrêmement difficile à travailler et la marque a dû mettre toute son audace à profit pour réussir... En fin de compte, le design révolutionnaire de ce modèle a montré à quel point l’utilisation d’un nouveau matériau pouvait entrainer la création d’un « nouvel idéal esthétique ».

De fait, le design de la Rado DiaStar -et de toutes les créations Rado qui ont suivi d’ailleurs-, souligne les qualités intrinsèques des matériaux utilisés par la marque jusqu’à nos jours. Ce garde-temps est venu couronner, voire cristalliser, des années d’essais et d’expérimentations dédiées au développement de nouvelles formes et revêtements.

Matériau composite à base de carbure de tungstène et d’un liant métallique, le métal dur est moulé et estampé à la presse à une pression de 1'000 bar pour former le boîtier brut qui est ensuite fritté dans un fourneau sous vide à 1’450°C. Ce processus a permis d’obtenir une dureté incroyable comprise entre 1’400 et 2’000 Vickers et une brillance après polissage à la poussière de diamant ajoutant un éclat incomparable à la montre.

Afin d’être en accord avec la solidité du boitier, il a également fallu que les ingénieurs de chez Rado travaillent sur la qualité du verre de la montre qui, lui aussi, devait être d’une extrême résistance -il serait sinon, devenu le talon d’Achille de ce garde-temps. La solution trouvée fut l’utilisation du fameux verre saphir, bien connu aujourd’hui. Et depuis, la Rado DiaStar et toutes les autres montres Rado qui ont suivi, ont été équipées de ce type de verre.

En 2012, Rado célèbre donc le 50ème anniversaire de la Rado DiaStar avec une réédition réalisée en édition limitée. Fabriquée en métal dur et verre saphir comme la première édition en 1962, la Rado DiaStar Anniversary Edition est proposée en une édition de 1962 exemplaires numérotés.

Cette montre, véritable symbole d’une époque révolue, mais toujours si influente dans notre quotidien, est présentée dans un coffret Rado de couleur vert foncé inspiré par l’original de 1962. Avec en plus, une paire de boutons de manchette comportant le symbole de l’ancre oscillante Rado.
 

Spécificités techniques de la montre Rado DiaStar Edition Anniversaire

Rado DiaStar : une bien belle quinquagénaire
Mouvement : 11 ½ ETA 2836-2, automatique, 25 rubis, 3 aiguilles, date à 3 heures

Cadran argent, 11 index
Ancre oscillante Rado
Logos Rado et DiaStar

Boitier
Lunette en métal dur
Fond de boite en acier
Couronne en acier
Gravure dos de boite : édition n° XXXX./1962
Dimensions : 35 x 42.5 x 11.9 mm

Verre saphir

Aiguilles : couleur argent et blanc lumineux

Bracelet : acier plié style Novavit, boucle en acier avec ouverture points pression

Rado DiaStar : une bien belle quinquagénaire

Rado DiaStar : une bien belle quinquagénaire

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Décembre 2012 | Lu 4937 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques