Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Raphaël Sagodira, 30 ans : Cartier pour l'élégance et Rolex pour le sport-chic


Raphaël Sagodira, âgé d’une trentaine d’année, travaille dans l’univers de l’habillement masculin mais depuis deux ans, il s’est trouvé une nouvelle passion : les montres de luxe, qui viennent compléter son vestiaire riches en souliers haut de gamme et costumes sur-mesure. De Cartier à Rolex en passant par Gérald Genta et Le Forban. Des choix pointus pour chaque occasion.



Votre première montre ?
Une très élégante Flik-Flak ! Non, très de plaisanterie, en réalité, ma première « vraie » montre était une Tank Must de Cartier, vintage, en vermeil et surtout… Mécanique ! Je l’ai choisie pour son design Art Déco, son fond crème, ses aiguilles glaives, ses chiffres romains : bref, tout ce qui fait l’âme de Cartier.
 
Un copain "connaisseur" m’a aidé à la trouver, à l’identifier et à l’acheter. L’émotion des premiers instants où j’ai porté cette montre restera toujours en moi. Depuis, je la regarde surtout au poignet… de ma moitié ! Il paraît que c’est un phénomène assez courant.
 
Votre dernier achat en date ?
Mon tout dernier achat est une Tank Américaine, toujours chez Cartier, référence 1725. Une petite montre en or. Une montre absolument merveilleuse. J’avais envie de cette esthétique très 1925 ; j’en rêvais depuis des années ! Moi qui collectionne les (petits) objets de l’Art Déco, je ne pensais pas craquer un jour pour elle. Et puis, un jour…
 
Votre prochain achat ?
Je suis très partagé : j’ai déjà une Santos et une Américaine, toutes deux vintages ; j’ai peut-être envie de faire une collection de montres carrées… Aussi, je m’intéresse aux modèles Ceinture et Divan de chez Cartier. 
 
Quoiqu’il est peut-être temps de quitter la collection de petites tocantes en or… J’ai bien envie changer pour un modèle vintage de Gérald Genta à heures sautantes et minutes rétrogrades avec le fameux cadran en nacre !
 
Êtes-vous plutôt un acheteur réfléchi ou compulsif ?
Je suis plutôt un acheteur réfléchi : je me renseigne longuement, je lis autant que possible et surtout, j’harcèle mes amis collectionneurs ! Mais pour moi, les montres sont avant tout des accessoires de mode et mon plaisir, c’est de pouvoir les assortir à mes activités et tenues. Par exemple, je change très régulièrement les bracelets de mes montres.
 
Je fonctionne aussi beaucoup au coup de cœur. Moi qui ne porte que des montres habillées, on m’a récemment offert une Brestoise, une montre française de la maison Le Forban Sécurité Mer : une plongeuse à l’esthétique années 70, de gros index lumineux, un verre en dôme, un look fantastique !
 
C’est vraiment devenu ma montre du week-end, j’attends avec impatience l’été, pour plonger avec.
 
Les trois caractéristiques pour qu’une montre vous plaise ?
Avant tout, le design. J’aime les montres dont le design est significatif dans l’histoire de l’horlogerie. L’objet compte le temps et j’aime à rêvasser aux décennies passées en regardant mon poignet. D’où mon amour inconditionnel de Cartier !
 
Deuxièmement, bien que novice, j’apprécie particulièrement le défi technique, s’il est porté par une idée du beau. Par exemple, je suis ébahi par l'ingénierie et la beauté d’une Hora Mundi 5727 de Breguet… Même si c’est un peu hors budget pour moi !
 
Enfin, et c’est un critère qui joue fortement pour moi, et c’est tout à fait personnel, c’est l’histoire de l’objet à proprement parler. Parfois, j’ai envie d’une montre parce que c’était celle d’un ami, d’un élégant ou d’un auteur que j’apprécie particulièrement… Une affaire de goûts !
 
Vos trois marques préférées ?
Le choix est très difficile ! En montres habillées, je dirais Cartier pour le design, Breguet pour le raffinement et F.P.Journe pour la technique, maître incontestable.
 
Pour les montres sport, évidemment, mon cœur bondit pour Rolex. La maison genevoise est tout simplement inégalable. Je rêve d’une Submariner en or jaune ou d’une Pepsi en or blanc… Bref, pas les modèles les plus faciles à porter sur Paris. Sans compter le budget que cela représente !

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Décembre 2022 | Lu 5774 fois