Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Richard Mille RM 27-04 Tourbillon Rafael Nadal : dix ans déjà


La RM 27-04 de chez Richard Mille, conçue pour le tennisman espagnol Rafael Nadal, concilie légèreté –30 grammes, bracelet compris– et résistance. C’est la suspension du calibre tourbillon au sein du boîtier qui a permis d’assurer la résistance à des accélérations de plus de 12.000 g, un nouveau record. Une belle nouveauté de 50 exemplaires, présentée alors que Roland Garros vient d'ouvrir ses portes.




Cela fait donc dix ans que Richard Mille accompagne Rafael Nadal avec qui il a conçu, jusqu’à maintenant, 4 pièces exceptionnelles (mais sept éditions Nadal en tout) à jamais inscrites dans le grand livre de l’horlogerie : le tourbillon RM 027 en carbone et LITAL, la RM 27-01, montre tourbillon la plus légère au monde avec 18.83g sur la balance, la RM 27-02 et sa platine unique en carbone TPT faisant office de carrure et la RM 27-03 aux couleurs de l’Espagne en 2017, un calibre tourbillon capable de résister à des chocs extrêmes de 10 000 g.
 
Trois ans plus tard, c’est un 5ème modèle -la RM 27-04-, que dévoile Richard Mille, alors qu’exceptionnellement, cette année, Roland Garros va se tenir fin septembre-début octobre (avec mille spectateurs par jour ?).
 
Comme les montres précédentes, la RM 27-04 concilie légèreté – 30 grammes, bracelet compris – et résistance, c’est la raison même d’être de ces garde-temps.

Comme le rappelle la marque dans son communiqué, « c’est la suspension du calibre tourbillon au sein du boîtier qui a permis d’assurer la résistance à des accélérations de plus de 12 000 g (vs 10.000 dans la version RM 27-03, soit 20% de plus), un nouveau record ». Précisons qu’il s’agit d’un calibre tourbillon deux aiguilles à remontage manuel d’une réserve de marche de 38h.
 
Le tamis microbillé de seulement 855 mm2 qui le soutient est constitué d’un câble unique en acier tressé de 0,27 mm de diamètre, maintenu par deux tendeurs à vis traités PVD or 5N. Une construction inédite en horlogerie.
 
S’inspirant du principe même du cordage d’une raquette, l’horloger arrime le câble d’acier au tendeur
situé à 5h. Il procède ensuite au tissage du tamis, cordant alternativement les montants avant
d’attaquer l’entrelacement de la corde.

Alternant dessus et dessous, le câble passe 38 fois à travers les montants des rehauts en titane grade 5 évidé et vient terminer sa course dans le tendeur situé à 10h. Le mouvement, en diagonale à remontage manuel, est ensuite relié au tamis par cinq crochets en titane grade 5 polis et traité PVD or 5N, « arrimés » au dos de la platine.
 
Quant au boitier, satiné et microbillé (taille : 38,4x47,25x11,4mm, étanche à 50 mètres) il est réalisé en TitaCarb, un matériau exclusif constitué de polyamide renforcée par injection de fibre de carbone à hauteur de 38,5% garantissant sa résistance à la traction exceptionnelle de 370 MPa (3700 kg/cm2 ) et faisant de lui l’un des polymères les plus résistants au monde.
 
A noter que « Rafa », le surnom du joueur est gravé sur la carrure de cette RM 27-04 qui sera produite à seulement 50 exemplaires. Cette pièce accompagnera Rafael Nadal dans sa quête de nouvelles victoires, sachant que le joueur considère que ses montres lui portent chance !


Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Septembre 2020 | Lu 8364 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances