Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Richard Mille RM 66 Tourbillon Volant : l'heure rock


La marque horlogère Richard Mille poursuit le développement de ses collections avec l’arrivée de cette nouveauté, cette RM 66 Tourbillon Volant qui en plus d’afficher sur son cadran, un squelette de main affichant le signe des cornes, propose aussi un tourbillon volant à 12h ! Édition limitée à 50 exemplaires.



C’est d’abord cette main squelette en or rouge 5N enserrant de ses doigts le mouvement qui attire le regard.
 
Et comme Richard Mille n’obéit qu’à ses propres codes, c’est une main passée aux rayons X qui apparaît, clin d’oeil à la RM 052 Tourbillon Skull  (datant de 2013, dix ans déjà) qui s’affirme comme un memento mori, rappelant à chacun à travers la symbolique du crâne, l’importance de vivre sa vie intensément.
 
Sa représentation évoque ici le fameux signe des cornes. À l’origine, ce signe nous viendrait de Sicile, où il est nommé cornuto. Là-bas, il sert à chasser le mauvais œil en mimant les cornes du diable avec l’index et l’auriculaire, d’où son nom.

Plus tard, ce signe est devenu un geste d’approbation et de complicité, notamment chez les amateurs de métal et de hard-rock. Il est très répandu lors des concerts.

L’architecture du calibre (3 Hz) de cette RM 66 à remontage manuel présente un barillet à rotation rapide assurant une confortable réserve de marche de 72 heures positionné à 6 h et un tourbillon volant à 12 h – une première pour la marque.
 
Pour rappel, une cage du tourbillon dit « volant » a pour spécificité d’être montée sans pont supérieur, donnant ainsi l’impression d’une cage de tourbillon en apesanteur, parfaitement dégagée visuellement.
 
Pour un maximum de transparence, le mouvement en titane grade 5 dont les lignes épousent celles de la main, est extrêmement squeletté. 

Chaque élément de la RM 66 Tourbillon Volant a été pensé en accord avec l’univers du rock et a requis 1.500 heures de recherche et développement et 9 mois de travail pour les équipes habillage.

Les index font ainsi référence à la forme d’un médiator pour guitare, prolongé par une ogive en titane. Ces derniers sont vissés sur le rehaut en titane et dont le polissage des biseaux avant traitement galvanique noir a également été une opération délicate.
 
Le souci du détail se révèle également sur la couronne en titane grade 5 dont les griffes enserrent un rubis et un joint circulaire en caoutchouc noir. Un véritable défi en termes d’assemblage. Sa coiffe gravée d’une tête de mort, une autre référence à la RM 052 Tourbillon Skull, est un élément que l’on retrouve souvent dans le monde du rock voire gothique.
 
Un style qui a précisément inspiré cette couronne dynamométrique qui débraye automatiquement lorsque la tension du ressort de barillet est optimale, supprimant ainsi tout risque de surmontage.

« Entre son développement et la mise au point, ce sont plus de 200 heures que nous avons passées sur cette pièce, auxquelles s’ajoutent les 12 heures requises pour l’usinage et la terminaison d’une seule couronne. Par exemple, polir le titane est nettement moins aisé que l’or ou l’acier » explique Julien Boillat, directeur technique habillage.
 
Et de poursuivre : « ce polissage ayant rendu la prise en main de la couronne difficile, nous avons dû utiliser des posages spéciaux pour maintenir la pièce par l’intérieur. La réalisation de cette couronne relève donc d’une subtile alchimie ».
 
Le boîtier* est ici proposé en Carbone TPT et or. Sur la carrure, en titane grade 5 avec des piliers satinés aux biseaux polis, viennent s’insérer des plaquettes en or rouge 5N présentant un motif clou de Paris polies à la main pour restituer les arêtes vives caractéristiques des ceintures punks.
 
*Dimensions du boîtier : 42,70 x 49,94 x 16,15 mm

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Janvier 2023 | Lu 2540 fois