Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Richard Mille, chevalier de la légion d'honneur


Le fondateur de la marque horlogère Richard Mille, Richard Mille « himself » (69 ans) vient d’être nommé chevalier de la légion d’honneur. Une belle reconnaissance pour cet homme qui en moins de vingt ans, a créé l’un des plus grands noms de l’horlogerie contemporaine.



Richard Mille, 69 ans, démarre bien l’année 2020. En effet, le fondateur de la marque horlogère éponyme vient d’être élevé au titre de chevalier de la légion d’honneur. L’homme déborde de créativité. En moins de vingt ans, la marque est née en 2001, il a créé l’une des plus belles réussites horlogères de ce siècle.
 
Né à Draguignan en février 1951, dans le sud de la France, Richard Mille est un passionné de mécanique qui a su s'imposer rapidement dans l'univers de l’horlogerie suisse. Après des études de marketing à Besançon, il rejoint en 1974 l’entreprise horlogère Finhor en tant que responsable du service exportations, puis comme directeur pour l’ensemble des marques horlogères, lorsque le groupe Matra acquiert Finhor.
 
En 1994, il devient Président de la division horlogère de Mauboussin et est désormais reconnu dans le domaine de l'horlogerie de luxe. Quatre ans plus tard, il quitte Mauboussin et s’établit à son compte comme consultant en développement d'horlogerie. En 1999, il commence le développement de sa propre ligne de montres. Inspiré par l'aviation et l'automobile, il imagine dès le départ, des garde-temps hautement technologiques… et très chers.  
 
En 2001, la collection Richard Mille est lancée. La fabrique s'installe aux Breuleux et produit sa première montre, la RM 001. L'ambition de l'entreprise Richard Mille est forte. Il s'agit de permettre à l'horlogerie d'atteindre de nouveaux horizons selon trois concepts : d'abord une technique poussée à l'extrême, ensuite une dimension architecturale donnée aux montres et enfin, une finition à la main. Richard Mille se distingue alors par une rupture radicale avec le passé ; ses montres sont reconnaissables entre toutes. Sans compter leur véritable aspect « statutaire ».
 
En 2007, Richard Mille intègre la Fondation de la Haute Horlogerie. Sa vision des codes de l'horlogerie et son goût prononcé pour le défi ont permis à l’homme de s'entourer des meilleurs fabricants suisses de mouvements (Audemars Piguet, Renaud Papi) et de développer une marque prestigieuse, sponsorisant de nombreux athlètes de haut niveau actifs dans des disciplines très variées. De la Formule 1 au tennis en passant par le polo et le ski. Aujourd’hui, la marque est aussi très présente dans le monde de l’art, elle est notamment partenaire du Palais de Tokyo à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Janvier 2020 | Lu 7529 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos