Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Rolex Oyster Perpetual Day-Date 36 : peace, love & emojis


Quelle surprise ! Quelle belle surprise… En effet, en cette année 2023, Rolex met un peu d’amour et d’humour au sein de sa très sérieuse collection Day-Date 36 avec l’arrivée de ces trois références totalement inédites en or dont le guichet en arc de cercle à 12h offre un mot-clé en anglais plutôt que le jour de la semaine. Quant au guichet de date à 3h, il dévoile, lui, l’un des 31 emojis exclusifs qui remplacent les quantièmes. Le tout associé a des cadrans « puzzle » en émail champlevé !



C’est un ovni qui passe dans le ciel de Rolex cette année. En effet, qui aurait pu imaginer un jour qu’une marque aussi sérieuse que cette prestigieuse manufacture genevoise dévoilerait une collection capsule aussi audacieuse, voire même, un tantinet irrévérencieuse !
 
C’est pourtant bien Rolex qui a présenté l’une des montres les plus originales de Watches & Wonders Geneva 2023 (on ne reviendra pas sur le « flop » de l’Oris Kermit qui n’a aucun intérêt) avec ces trois Day-Date 36 pleine de peps, de joie de vivre et d’espoir en or jaune, blanc ou Everose !
 
Le fait est que ces trois garde-temps arborent un visage original. C’est le moins qu’on puisse dire ! Ainsi, on remarque que le fameux guichet en arc de cercle situé à 12h offre un mot-clé inspirant en anglais : « Happy », « Eternity », « Gratitude », « Peace », « Faith », « Love » et « Hope », plutôt que le jour de la semaine.

Quant au guichet de date à 3h, il dévoile, lui, l’un des 31 emojis exclusifs (spécialement imaginés pour Rolex) qui remplacent les quantièmes. Certes, c’est une Day-Date qui n’affiche plus véritablement le jour et la date, mais elle devrait faire date dans l’histoire de la marque à la couronne tant elle est originale et décalée. Un pur collector en puissance.
 
Entièrement réalisé en émail champlevé, le cadran (somptueux) se distingue par l’intensité et l’éclat des couleurs lumineuses qu’il arbore sur le fond (bleu ou orange, un peu plus fade sur l’Everorse) et sur son décor.
 
Inspiré d’un puzzle, ce décor est constitué de pièces bleu turquoise, rouges, fuchsia, orange, vertes ou jaunes imbriquées les unes dans les autres sur un fond uni. Chacune des pièces symbolisant l’un des moments forts d’une vie.

On remarque aussi que les heures sont matérialisées par dix saphirs taille baguette de six teintes différentes et dont l’agencement varie selon la couleur dominante du cadran – bleu turquoise sur
la déclinaison en or jaune 18 ct et celle en or gris 18 ct ; orange sur celle en or Everose 18 ct.
 
Ces trois Day-Date 36 sont équipées du calibre 3255, un mouvement qui leur permet d’afficher un mot-clé spécifique chaque jour de la semaine et un emoji particulier chaque jour du mois en plus des heures, des minutes et des secondes.
 
Pour rappel, lorsqu’elle voit le jour en 1956, la Day-Date constitue une innovation majeure dans l’industrie horlogère : en effet, c’est la première montre-bracelet (uniquement en or ou platine depuis toujours) avec calendrier à indiquer, en complément de la date, le jour de la semaine en toutes lettres (dans 26 langues) dans un guichet en arc de cercle à 12h.

Portée au fil du temps par des personnalités politiques, des dirigeants et des visionnaires dans le monde entier, la Day-Date est immédiatement reconnaissable au poignet, notamment grâce à son emblématique bracelet President. Un nom prédestiné qui, conjugué à la stature des personnalités qui l’ont portée, a valu à la Day-Date d’être surnommée la « montre des présidents ».
 
Le boîtier Oyster de ces nouvelles Day-Date 36, d’un diamètre de 36 mm (la taille qui reste idéale pour les puristes), est garanti étanche jusqu’à 100 mètres de profondeur. La carrure est travaillée dans un bloc massif d’or jaune, gris ou Everose 18 ct. Le fond, bordé de fines cannelures, est vissé à l’aide d’un outil spécial; seuls les horlogers habilités par Rolex peuvent ainsi accéder au mouvement.
 
La couronne de remontoir Twinlock, munie d’un système de double étanchéité, se visse solidement sur le boîtier. Quant à la glace, surmontée de la loupe Cyclope à 3h, elle est en saphir pratiquement inrayable (sauf avec un diamant) et bénéficie d’un traitement antireflet.
 
Les nouvelles déclinaisons de la Day-Date 36 sont équipées du calibre 3255, un mouvement entièrement développé et manufacturé par Rolex, dévoilé en 2015 et introduit sur le modèle en 2019. Ce calibre intègre l’échappement Chronergy, breveté, réalisé en nickel-phosphore et qui résiste aux champs magnétiques élevés.
 
Ce mouvement comprend aussi un spiral Parachrom bleu, produit par Rolex dans un alliage paramagnétique. Ce spiral présente également une grande stabilité face aux variations de température ainsi qu’une haute résistance aux chocs. Il est en outre muni d’une courbe terminale Rolex, qui assure la régularité de la marche dans toutes les positions.
 
L’oscillateur est monté sur des amortisseurs de chocs haute performance Paraflex, développés par la marque et brevetés, qui confèrent au mouvement une résistance aux chocs accrue. Quant à la masse oscillante, elle est dès à présent dotée d’un roulement à billes optimisé. Grâce à l’architecture de son barillet et au rendement supérieur de son échappement, ce « moteur » bénéficie d’une réserve de marche d’environ 70 heures.
 
Le bracelet President fut dévoilé en 1956 pour la première fois au lancement de cette montre de prestige. Doté de trois mailles, il façonné exclusivement et depuis toujours, en or ou en platine. Il est aujourd’hui encore, réservé à la Day-Date ainsi qu’à la Datejust en métal précieux.
 
Ce bracelet President est doté d’un fermoir invisible Crownclasp à boucle déployante et intègre, à l’intérieur de ses maillons, des inserts en céramique –conçus par Rolex et brevetés– qui améliorent sa fluidité au porter et sa longévité. Cela évite, notamment, qu’il se détende. L’un des points faibles rencontrés sur les bracelets President vintage.
 
Comme toutes les montres Rolex, ces Day-Date bénéficient de la certification Chronomètre Superlatif, redéfinie par Rolex en 2015. Ce titre atteste que chaque montre qui sort des ateliers de la marque a subi avec succès une série de tests dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères, à la suite de la certification officielle de son mouvement par le COSC.
 
Les tests de certification internes portent sur la montre dans son ensemble, une fois le mouvement emboîté, afin que ses performances superlatives au poignet en matière de précision, d’étanchéité, de remontage automatique et d’autonomie soient garanties.
 
La précision d’un Chronomètre Superlatif Rolex est ainsi de l’ordre de –2/+2 secondes par jour – l’écart de marche toléré par la marque pour une montre terminée est beaucoup plus faible que celui admis par le COSC pour la certification officielle du seul mouvement.
 
Le statut de Chronomètre Superlatif est symbolisé par le sceau vert dont est assortie chaque montre Rolex et s’accompagne d’une garantie internationale de cinq ans.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Avril 2023 | Lu 4663 fois