Rolex : l'investissement-plaisir par excellence


Peu de marques peuvent se vanter d’être un investissement-plaisir… En effet, « bien achetée », une Rolex est une montre que vous pourrez porter des années et que vous pourrez revendre un jour plus chère que le prix payé à l’origine. En gros, vous allez vivre avec une Rolex au poignet gratuitement ou presque…



La folie qui règne depuis quelques années sur le marché du Rolex vintage a rendu les prix inaccessibles. Les montres sont devenues beaucoup trop chères pour le commun des mortels. Sans compter qu’il faut être un véritable spécialiste pour être certain de ne pas acheter un modèle « bidouillé »… De fait, rares sont les amateurs capables d’assurer que telle Submariner ou telle GMT Master est « dans son jus » comme on dit ; comprendre, que toutes ses pièces (aiguilles, cadrans, inserts, verre, etc.) sont d’origine. Ce qui fait la valeur de la montre.
 
Quand vous achetez ce genre de montres, c’est la plus belle au moment de l’achat. Le vendeur vous le garantit ! En revanche, quand vous essayez de la vendre quelques années plus tard, l’acheteur trouvera toujours quelque chose à redire ! Emettra des doutes quant à la qualité de votre garde-temps… A moins d’être un amateur parfaitement éclairé, il vous sera difficile d’aller contre ses arguments ! Sans compter que les experts entre eux ne sont pas toujours d’accord !
 
Mais on peut toujours se faire plaisir avec une Rolex tout en gardant à l’esprit l’aspect « investissement ». Car c’est un investissement ! Certes, tous les modèles ne se valent pas, mais pour faire simple, pratiquement toutes les Rolex Professionnelles (verres saphir par opposition aux « plexis ») qui sont sorties de catalogues au cours des cinq dernières années sont des investissements potentiels. Des investissements plaisir rappelons-le. Seules les Explorer 2 ne tiennent pas vraiment la côte (sauf la 16550 bien évidemment). En revanche leur prix ne baissera pas.
 
Pour les autres, Explorer 1 (réf 14270 ou 114270), Submariner (14060 et COSC), Submariner Date (16610 et 16800), Sea-Dweller (16600 et 16660), Daytona calibre Zenith (16520) et GMT Master 2 (16700, 16710 et 16760 Fat Lady « Coke »), toutes ces pièces sont des valeurs sûres ! Par exemple, si vous trouvez sur le marché de l’occasion une Explorer 1 de 36mm avec réhaut gravé, n’hésitez pas une seconde, il n’y a eu qu’une année de production. Cette montre qui aujourd’hui vaut le même prix que n’importe quelle Explorer 1 sera recherchée par les collectionneurs à l’avenir.
 
Autre modèle qui ne décotera jamais et qui reste accessible ? La Submariner lunette verte (16610LV). Cette plongeuse anniversaire de chez Rolex est un collector en puissance. A garder. Il y a cinq ans, sa côte ne dépassait pas les 4.3/500 euros, elle en coûte aujourd’hui 6.500 voire plus. Et elle commence à devenir difficile à trouver à des prix raisonnables…
 
Dernier conseil, dans le cas d’un investissement plaisir, optez toujours pour une montre avec boite et papiers. Conservez tous les accessoires et entretenez-la bien. Vous verrez, le jour de la revente, dans cinq ou dix ans, tous ces petits plus feront que la valeur de votre Rolex n’en sera que meilleure ! A bon entendeur.
 
Jean-Philippe Tarot    

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Mars 2016 | Lu 45039 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos