Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Seiko Prospex Save the Ocean : heures polaires


Seiko a présenté en fin d’année 2022 cette Prospex Save the Ocean en une édition limitée à 5.000 exemplaires dotée d’un boitier en acier de 41 mm étanche à 200 mètres embarquant un calibre mécanique automatique, le 6R35, le tout, associé un beau cadran blanc argenté qui évoque le froid polaire des pôles. Compter 1.350 euros.



Depuis une dizaine d’années déjà, de nombreuses marques horlogères s’investissent dans la protection des océans. De Rolex à Blancpain en passant par IWC, Oris, Panerai, Alpina, Carl F. Bucherer et bien d’autres.
 
Eh bien évidemment, en la matière, Seiko s’avère totalement légitime compte-tenu de sa longue histoire et son expertise dans les montres de plongée qui remonte à 1965.
 
Alors que l’horloger japonais célèbre cette année son 110ème anniversaire, il dévoile une nouvelle montre de plongée Prospex inspirée par les paysages polaires. Des contrées chères à la marque nippone.

La couleur blanche argentée du cadran, combinée à sa texture striée évoque la puissance des glaciers polaires qui façonnent les paysages terrestres et marins de l’Arctique et de l’Antarctique ; pour un bel effet « monochrome ».
 
Régions où la réputation de fiabilité et durabilité des montres Seiko s’est forgée dans les années 1960 et 1970, lorsque des aventuriers et des chercheurs les ont portées lors d’expéditions aux pôles Nord et Sud.
 
Le cadran est protégé par un verre saphir dont la surface interne est protégé par un traitement antireflet, qui assure donc une grande lisibilité sous tous les angles. Les douze index et aiguilles sont recouverts de Lumibrite pour offrir une lisibilité optimale dans l’obscurité.
 
Le boîtier de la SPB333 rend hommage à la montre de plongée Seiko 6105-8000 de 1968, dont la silhouette courbée et la couronne positionnée à quatre heures ont ensuite inspiré le design de nombreuses montres de plongée emblématiques.

Le Calibre 6R35 automatique (21.600 alt/heure) offre une très confortable réserve de marche de 70 heures, largement week-end proof. Le boîtier de 41 mm (étanche à 200 mètres) et le bracelet en acier sont dotés d’un revêtement ultra-dur.
 
Cette plongeuse est présentée sur un bracelet en acier à cinq rangs avec un fermoir sécurisé et boucle déployante et s’accompagne d’un bracelet additionnel en polyester, entièrement composé de bouteilles plastique recyclées.
 
Ce second bracelet présente une technique de tressage traditionnelle japonaise appelée Seichu. Sa solidité et sa résistance à la dégradation causée par l’exposition à la lumière du soleil répondent aux normes exigeantes des montres de plongée Seiko et sont également parfaites pour une utilisation sous l’eau. Grâce à son tressage unique, le bracelet offre une souplesse et une perméabilité à l’air qui garantissent le confort au poignet.
 
Cette nouvelle création est disponible dans les boutiques Seiko et chez les revendeurs agréés à depuis janvier 2023, en édition limitée à 5 000 exemplaires. a découvrir chez Emile Leon à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Février 2023 | Lu 12058 fois