Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Sotheby’s : mise en vente de la Rolex en or du chancelier allemand Konrad Adenauer


A l’occasion d’une grande vente organisée par la célèbre maison britannique Sotheby’s le 13 novembre prochain à Genève, deux Rolex d’exception (avec de nombreux autres lots, bien évidemment) seront proposées aux enchères : celle du chancelier allemand Konrad Adenauer et celle du premier président indien Rajendra Prasad. A noter également, la « Clarin Mustad 1518 » de la manufacture genevoise Patek Philippe. Un modèle unique de chronographe à quantième perpétuel…



Selon Geoffroy Ader, directeur du Département de haute horlogerie de Sotheby’s en Europe, « le récent succès de notre vente de haute horlogerie à Hong Kong en octobre 2011 est un signe de plus de la forte demande enregistrée à travers le monde pour des pièces exceptionnelles. La prochaine vente de Genève a été mise sur pied pour susciter l’intérêt des collectionneurs de tous les continents, avec des garde‐temps uniques comme la Patek Philippe « Clarin Mustad 1518 » et des montres ayant appartenu à des figures clés de l’histoire du XXème siècle. »

La Rolex de Konrad Adenauer

Rolex Oyster Perpetual en or de Konrad Adenauer
Remise au Chancelier allemand en 1955, cette montre-bracelet automatique en or jaune 18 carats avec secondes au centre, date et gravée du nom du Chancelier sur le dos du boîtier (ref. 6305/1)* a été conservée dans son état d’origine par les descendants de Konrad Adenauer.

Mise en vente pour la première fois, cette pièce historique est offerte avec son écrin en cuir d’origine et, chose extrêmement rare, une lettre du fondateur allemand de Rolex, Hans Wilsdorf au Chancelier, datée du 16 septembre 1955 (est. 48-65.000 euros).

Premier Chancelier de la République fédérale d’Allemagne et membre fondateur du Parti démocrate chrétien (CDU), Konrad Adenauer (1876‐1967) a présidé à la reconstruction de son pays au lendemain de la Seconde guerre mondiale et est aujourd’hui considéré comme l’un des pères de l’Europe. Ses quatorze années à la tête de l’Allemagne de l’Ouest, de 1949 à 1963, furent couronnées de nombreux succès aux niveaux national et international, en dépit de la division de l’Allemagne.

En 1951, un ministère des affaires étrangères fut créé (dirigé par Adenauer lui‐même jusqu’en 1955); la RFA devint membre à part entière du Conseil de l’Europe et contribua à la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier. En 1952, le gouvernement d’Adenauer participa à la formation de la Communauté Européenne de Défense.

1955, l’année au cours de laquelle Adenauer reçoit cette montre, marque un tournant dans l’histoire de la RFA. Le pays est intégré dans les structures de défenses occidentales et recouvre sa pleine souveraineté en mai. Par ailleurs, le 13 septembre 1955, suite à une visite d’Etat d’Adenauer à Moscou, des relations diplomatiques et
commerciales entre l’Union soviétique et la RFA sont restaurées.

L’un des derniers succès du Chancelier allemand sera de faire avancer la cause du rapprochement franco-allemand, scellé par le traité de l’Elysée en 1963. Grandement facilité par l’amitié et la confiance qui liait Konrad Adenauer à Charles De Gaulle, cet accord entérinera non seulement la réconciliation permanente entre les deux Etats mais constituera un pas décisif vers la construction de l’Europe – une aspiration constante de la politique visionnaire d’Adenauer.

La Rolex de Rajendra Prasad

Rolex en or de Rajendra Prasad
La seconde de ces pièces témoins de l’histoire mondiale est un modèle extraordinairement rare de Rolex Oyster Perpetual, datant d’environ 1948 et certainement présenté au premier Président de l’Inde, le Dr Rajendra Prasad à l’occasion de l’inauguration de la République indienne le 26 janvier 1950**. Le cadran de cette montre‐bracelet automatique en or rose 18 carats avec secondes au centre (ref. 3372) est décoré d’une carte de l’Inde en émail champlevé et est daté du 26 janvier 1950.

Estimée entre 160-320.000 euros), cette montre apparaît sur le marché pour la première fois. Elle fut commandée avec une autre Rolex quasi‐similaire en 1948 et livrée à l’agent de Rolex à Bombay en février 1949. L’autre Rolex (vendue par Sotheby’s Genève en mai 2003) avait été remise au Premier ministre indien, Jawaharlal
Nehru pour célébrer la naissance de la République indienne. Cette montre était alors accompagnée d’une lettre mentionnant l’existence d’une autre Rolex certainement destinée au Dr. Prasad.

Engagé très tôt dans l’action du Congrès national indien, Rajendra Prasad (1884‐1963) se bâtit aux côtés de Ghandi pour l’indépendance de l’Inde. Chargé de l’agriculture dans le gouvernement intérimaire formé par Nehru en 1942, il fut nommé en décembre 1946 Président de l’Assemblée Constituante qui rédigea la Constitution de la future République indienne. Au lendemain de l’entrée en vigueur du texte, le 26 janvier 1950, il devint le premier Président indien, une fonction qu’il exercera pendant 12 ans, jusqu’en 1962.

La Patek Philippe « Clarin Mustad 1518 »

Patek Philippe « Clarin Mustad 1518 »
Lot phare de la vente, la « Clarin Mustad 1518 », un modèle unique du chronographe à quantième perpétuel Patek Philippe Référence 1518 est le fruit d’une commande spéciale en 1944. Cette montre avec bracelet intégré en or rose, inscription au dos du boîtier, phases de lune et calendrier en français sur cadran rose est dédiée à Clarin Mustad (1871‐1948), grand industriel norvégien ayant contribué à l’émergence de l’industrie automobile en Europe.

Produite entre 1941 et 1954, la référence 1518 fut le tout premier chronographe à quantième perpétuel au monde réalisé en série. Seuls 47 modèles en or rose sont connus aujourd’hui et cette montre est la seule avec un tel bracelet intégré (est. 650.000-1.3 million d’euros).

Autre temps fort de la vente, la section Rolex couvrira un grand nombre de références et de modèles rares de la marque. Suite aux enchères records établies en novembre 2010 et en mai 2011 pour de rares Daytonas, la vente comprendra de très beaux exemples « vintage » de ce modèle. Parmi ces derniers figurent deux Cosmograph Daytona “Paul Newman” ref. 6264 rares de 1967.

La première, en acier, est illustrée dans l’ouvrage de référence de Paolo Gobbi sur l’histoire des chronographes Rolex, I Cronografi Rolex ‐ La Leggenda 8. La seconde, un chronographe en or jaune 18 carats, a appartenu à la collection Mondani, prestigieuse collection de Rolex.

Capturant l’essence même de Rolex comme la montre des aventuriers, la Daytona « Mystery Cross » jouit d’une histoire peu commune. Datant d’environ 1969, ce chronographe en acier avec une mystérieuse croix gravée au dos du boîtier (ref. 6265/6262) a été remis au photographe Sergio Leoni par un guérillero en échange de sa montre en plein milieu de la forêt amazonienne (est. 40‐56.000 euros).

A cette sélection s’ajoute des modèles « vintage » signées par les grandes manufactures horlogères du XXème siècle. L’élégance intemporelle et les prouesses techniques des modèles Breguet sont illustrées par un modèle certainement unique de la célèbre maison. Fabriquée en 1949, cette montre octogonale blanche et rose avec triple calendrier, réserve de marche et phases de lune rappelle les créations d’Abraham‐Louis Breguet (1747‐1823), le fondateur de la marque qui comptait parmi ses plus fidèles clients Marie‐Antoinette, Napoléon et le Tsar Alexandre 1er.

Le style innovant d’Audemars Piguet apparaît dans un modèle unique de montre‐bracelet octogonal en or jaune 18 carats à répétition minute. Datant de 1927, le mouvement de cette montre a été monté en 1975. Représentant la quintessence de la répétition minute, cette montre se distingue par son esthétique, typique des années 1970.

Le grand art de Lange and Söhne est représenté par un rare Tourbillon « Pour le Mérite » en platine avec un cadran rose, réalisé vers 1994 sur demande de l’actuel propriétaire. L’un des premiers modèles de A. Lange & Söhne et peut‐être l’un des tourbillons les plus magistraux jamais créés, le Tourbillon « Pour le Mérite » ne fut produit qu’entre 1994 et 1998. Au cours de cette période, seuls 50 modèles en platine furent produits, dont cette édition limitée avec mécanisme de chaine‐fusée et indication de réserve de marche.

Témoin de l’esprit pionnier d’Omega, un prototype de montre‐bracelet en laiton doré avec tourbillon central fut présenté en 1994, à l’occasion du centième anniversaire de la maison. Connu sous le nom de code « P33 », ce projet fut initié en 1991 par Moritz Grimm et d’André Beyner qui s’inspirèrent de trois succès d’Omega: les « Montres des Sables », le « Dinosaure » et le célèbre calibre 30mm.

La vente de novembre comprendra enfin une section dédiée aux montres modernes dites « à grandes complications ». Les plus grands horlogers du moment seront représentés, parmi lesquels Greubel Forsey. Datant d’environ 2005, un Double Tourbillon 30° en or blanc 18 carats avec mouvement semi‐squelette, quadruple
barillet et réserve de marche de 120 heures.

Richard Mille est présent à travers deux modèles datant de 2005 et mariant à la perfection une technique de pointe à une esthétique architecturale. Le premier, l’un des cinq exemples de la RM 012 sertis de diamants, est une série limitée d’un très grand tourbillon en platine et diamants, avec mouvement squelette et boîtier de forme tonneau ; le second, une montre en or blanc 18 carats avec mouvement semi-squelette et réserve de marche, est un très bel exemple de la RM 020, la première montre de poche jamais construite avec une structure en nanofibres de carbone.

Un modèle de 2002 de la Royal Oak Concept CW1 d’Audemars Piguet sera également mis en vente. Cette série limitée d’un très grand tourbillon en alacrite et titane avec réserve de marche, dynamographe et sélecteur de fonctions est l’un des 150 Royal Oak Concept CW1 produits entre 2002 et 2004 à l’occasion du 30ème anniversaire du modèle Royal Oak.

*La référence 6305 semble avoir souvent été recommandée aux chefs d’Etat. En mai 2010, Sotheby’s Genève avait déjà vendu une Rolex de cette référence ayant appartenu au Bey de Tunis.
**La date du 26 janvier avait été choisie pour commémorer la déclaration d’indépendance promulguée le 26 janvier 1930 par le Congrès national indien, déclaration par laquelle le Parti du Congrès et les nationalistes indiens s’engageaient dans la lutte pour la « Purna Swaraj », i.e. une totale indépendance vis-à‐vis de l’Empire britannique.

Informations pratiques vente Sotheby’s

Hôtel Beau‐Rivage, Genève
Dimanche 13 novembre 2011 à 20 heures

Exposition publique :
Hôtel Beau‐Rivage, Genève
Vendredi 11 novembre, 15‐18 heures
Samedi 12 novembre, 10‐18 heures
Dimanche 13 novembre, 18 heures

Vente dirigée par le Ministère de Maîtres Claude Naville et Marco Breitenmoser, Huissiers Judiciaires.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Octobre 2011 | Lu 3459 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos