TAG Heuer Monaco 50ème anniversaire : look "noir, blanc et orange" pour les années 2000


TAG Heuer poursuit les festivités du 50ème anniversaire de la Monaco avec la récente présentation dans la galerie des Trésors du Horyu-ji au Musée National de Tokyo (Japon) de ce nouveau modèle en acier dédié aux années 2000 avec un « look noir et blanc » qui ne sera produit qu’à 169 exemplaires.



On ne présente plus la Monaco de chez TAG Heuer. Depuis cinquante ans, ce chrono carré fait partie des montres mythiques. Pourtant, à l’origine, en 1969, cette montre était un « clou »… Comprendre dans le jargon horloger helvétique : un échec commercial ! C’est d’ailleurs pour cela que Jack Heuer la proposa aux producteurs du film Le Mans, histoire d’essayer de relancer le modèle.
 
Et bien lui en a pris ! En effet, c’est dans ce film que Steve McQueen -qui ne jurait que par sa Rolex Submariner sans date- porta une Monaco pour les besoins de ce long-métrage… Comme le souligne Jack Heuer, « la place privilégiée de la Monaco sur le poignet de l’acteur contribua à créer sa légende, mais c’est le design si particulier du chronographe et le côté résolument novateur du boîtier – aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur – qui la fit sortir du lot ».
 
Depuis, cette montre a été déclinée dans de très nombreuses versions, mais la plus mythique est celle équipée du Calibre 11 (automatique / 40 h de réserve de marche) avec ses poussoirs situés à 2 et 4 heures, sa couronne à 9 heures, ses compteurs argentés à 9 et 3 heures et son guichet date à 6 heures.
 
Pour le jubilé de ce chrono, TAG Heuer a dévoilé le quatrième des cinq nouveaux garde-temps de collection inspirés par la Monaco originale. En effet, cinq variations de ce modèle seront présentées tout au long de l’année 2019 (un par grande décennie).

Dans cette version, le sous cadran blanc opalin permet aux compteurs des minutes et secondes et à l’échelle des minutes et des heures de se détacher du cadran noir. Le Superluminova présent sur les aiguilles et les index et les touches de rouge et de orange viennent dynamiser la lecture du cadran.
 
Cette montre en acier est présentée sur un bracelet en cuir noir perforé et surpiqures blanches. Tout comme la version originale, les boutons poussoirs du chronographe sont à droite et la couronne à gauche.
 
Le fond de boîtier est gravé du logo « Monaco Heuer » ainsi que des mentions « 1999-2009 Special Edition » et « One of 169 » (ce qui évite de numéroter chaque exemplaire). Il arbore également des motifs brossés verticaux et circulaires similaires à la Monaco de 1969.
 
Le boîtier étanche à 100 mètres, abrite le célèbre Calibre 11, une version moderne du mouvement chronographe à remontage automatique qui a fait ses débuts dans la toute première Monaco. Cette montre a été produite en édition limitée à 169 exemplaires.
 
A l’occasion de cet anniversaire unique, TAG Heuer a habillé sa boutique des Champs Elysées aux couleurs de la Monaco. L’horloger a joué avec l’architecture de la façade, pour reproduire les formes géométriques et caractéristiques de la Monaco. De part et d’autre de la vitrine, deux écrans LED diffusent l’histoire imagée de la Monaco. A la tombée de la nuit, une mise en lumière du décor met en exergue cet habillage. Les clients de passage à la boutique jusqu’au 23 octobre 2019 auront le sentiment de rentrer à l’intérieur de la Monaco et d’en découvrir les secrets.

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Septembre 2019 | Lu 3681 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos