TAG Heuer Monaco : rouge passion


TAG Heuer poursuit les festivités du 50ème anniversaire de la Monaco avec la présentation, lors des 24 Heures du Mans qui se sont tenues le week-end dernier dans la Sarthe, de ce nouveau modèle en acier avec un cadran rouge qui ne sera produit qu’à 169 exemplaires.



On ne présente plus la Monaco de chez TAG Heuer. Depuis cinquante ans, ce chrono carré fait partie des montres mythiques. Pourtant, à l’origine, en 1969, cette montre était un « clou »… Comprendre dans le jargon horloger helvétique : un échec commercial ! C’est d’ailleurs pour cela que Jack Heuer la proposa aux producteurs du film Le Mans, histoire d’essayer de relancer le modèle.
 
Et bien lui en a pris ! En effet, c’est dans ce film que Steve McQueen -qui ne jurait que par sa Rolex Submariner sans date- porta une Monaco pour les besoins de ce long-métrage… Comme le souligne Jack Heuer, « la place privilégiée de la Monaco sur le poignet de l’acteur contribua à créer sa légende, mais c’est le design si particulier du chronographe et le côté résolument novateur du boîtier – aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur – qui la fit sortir du lot ».
 
Depuis, cette montre a été déclinée dans de très nombreuses versions, mais la plus mythique est celle équipée du Calibre 11 (automatique / 40 h de réserve de marche) avec ses poussoirs situés à 2 et 4 heures, sa couronne à 9 heures, ses compteurs argentés à 9 et 3 heures et son guichet date à 6 heures.
 
Pour le jubilé de ce chrono, TAG Heuer a dévoilé le deuxième des cinq nouveaux garde-temps de collection inspirés par la Monaco originale. En effet, cinq variations de ce modèle seront présentées tout au long de l’année 2019.
 
Ainsi, après la révélation du premier modèle, s’inspirant des années 1969-1979 au Grand Prix de Monaco en mai dernier, TAG Heuer a dévoilé ce week-end lors des 24 Heures du Mans 2019 (chronométrées par Rolex), la deuxième édition limitée célébrant cette fois-ci la décennie 1979-1989. Elle sera produite à 169 exemplaires.
 
Cette série limitée embarque un boitier en acier de 39 mm (étanche à 100 mètres) poli satiné et arborant un cadran rouge avec deux compteurs rhodiés aux bords incurvés. A noter la présence d’index rectangulaires placés horizontalement et recouvert de Superluminova tout comme les aiguilles d’ailleurs. Le tout étant protégé par la présence d’un verre saphir bombé.
 
Le fond plein de ce garde-temps inspiré des années 1970 porte le logo original « Monaco Heuer », ainsi que les mentions « 1979-1989 Special Edition » et « One of 169 », un peu dommage, pour une telle série limitée, la marque aurait pu numéroter chaque exemplaire !
 
Tout comme l’originale, les boutons poussoirs se trouvent du côté droit du boîtier tandis que la couronne se trouve à gauche - une caractéristique non conventionnelle qui a permis à la Monaco de se distinguer au cours de ces 50 dernières années.
 
Au cœur du boîtier, le célèbre calibre 11 s’anime, une version moderne du mouvement de chronographe à remontage automatique lancé avec la Monaco originale de 1969. L’ensemble est présenté sur un bracelet en cuir noir à trous.

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Juin 2019 | Lu 3581 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos