Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



TAG Heuer : une Carrera Tourbillon à moins de 14.000 euros


Jean-Claude Biver, patron de TAG Heuer et de la division Montres du groupe LVMH l’avait annoncé il y a quelques semaines, mais toute la profession était, semble-t-il, quelque peu sceptique… Pourtant, il l’a fait ! En effet, TAG Heuer vient d’annoncer la sortie pour la Foire de Bâle 2016, d’un chrono automatique Carrera Manufacture Tourbillon à moins de 14.000 euros !



Quand M. Biver dit quelque chose, toute la profession dresse l’oreille. Quand il évoque la possibilité d’un or transparent chez Hublot tout le monde doute. Pourtant, il semblerait bien que ce soit possible. Quand il dit qu’il va sortir une montre connectée en moins d’un an, ses concurrents sont sceptiques… Là, encore, il est parvenu à ses fins. Alors, quand il annonce l’arrivée d’un tourbillon chez TAG Heuer à moins de 15.000 euros pourquoi ne pas le croire ?
 
Le fait est qu’il l’a fait ! La nouvelle est tombée hier. Pour la Foire de Bâle 2016, TAG Heuer va présenter sa Carrera tourbillon. Ainsi, six mois après le lancement de la Carrera Heuer-01, colonne vertébrale d’une nouvelle collection de chronographes maison, voici la TAG Heuer Carrera Heuer-02T, un chronographe automatique certifié COSC doublé d’un tourbillon volant en titane et carbone. Une pièce racée, sportive (étanche 100 mètres), contemporaine et surtout, un tourbillon à moins de 14.000 euros. Ce qui en fait, de loin, le moins cher du marché ! De quoi se laisser tenter…
 
Deux versions seront disponibles à la vente. Un tourbillon « de base » en titane qui entrera en collection à moins de 15.000 francs suisses et une série limitée Black Phantom qui ne sera produite qu’à 250 exemplaires au prix de 19.900 euros (futur collector ?).
 
Le développement a directement été puisé dans l’ADN du chronographe CH-80 pour interpréter deux des complications les plus fameuses de l’horlogerie traditionnelle : le chronographe (qui est une grande spécialité de TAG Heuer) et le tourbillon. Comme le rappelle la marque dans son communiqué, « le principal exercice technique a été de loger un seul barillet, les fonctions du chronographe, le remontage automatique et le tourbillon volant dans un diamètre de 32 mm avec un écartement maximum de ses compteurs pour lui offrir un bel équilibre visuel et moderne ».
  
Le châssis industriel a été développé pour optimiser l’assemblage dans les ateliers du site TAG Heuer de Chevenez. Il accueille un tourbillon fabriqué à la main par quatre horlogers, inspiré du tourbillon de la Monaco V4, dont les parties centrales étaient en titane et le dessus en carbone. A noter qu’en plus, il possède une très confortable réserve de marche de plus de 65 heures ! 
 
La journée de montage, la journée d’assemblage et le réglage sont réalisés à la main. « Les principaux composants sont fabriqués dans les ateliers de la Manufacture TAG Heuer » assure la marque dans son communiqué. Au cœur du tourbillon, le ressort spiral est produit par le partenaire suisse Atokalpa. Chaque montre a été soumise à un protocole de 21 jours de tests au total. Chaque mouvement est certifié par le COSC. 
 
Ce beau calibre d’allure très contemporaine est logé dans une boite en titane de Grade 5, légère et plus résistante aux chocs. Elle est construite de manière modulaire avec douze éléments. Ce qui ouvre un champ énorme de possibilités en combinant matières, couleurs et finitions ! L’ensemble est complété par un bracelet en alligator noir cousu sur caoutchouc et boucle déployante.  

​Spécificités techniques

TAG Heuer : une Carrera Tourbillon à moins de 14.000 euros
Boite 45 mm en titane Grade 5 modulaire grâce à ses 12 éléments différents (cornes, carrure de la boite, lunette, fond de la boite, couronne et son surmoulage, poussoirs, joint entre la carrure et la lunette, glaces saphir)
Lunette en titane noir portant l’échelle tachymétrique
Couronne acier surmoulée de caoutchouc 
 
Mouvement TAG Heuer Calibre HEUER-02T, mouvement Manufacture
Ponts squelettés noirs  
Chronographe automatique doublé d’un Tourbillon certifié COSC  
Roue à colonne noire, ponts du chronographe et nouvelle masse squelettés  
Cage du tourbillon en titane et carbone
 
Réserve de marche de plus de 65 heures 
 
Cadran squelette noir avec 2 compteurs :
Compteur Chronographe Minute à 3H
Compteur Chronographe Heure à 9H
Index bâtons avec finition polie et satinée
Aiguilles réhaussées de Superluminova finition polie et satinée 
 
Etanchéité 100 mètres 
 
Bracelet alligator noir mat cousu sur caoutchouc noir avec surpiqûres ton sur ton
Boucle déployante avec boutons poussoirs de sécurité
 
Références
CAR5A8Y.FC6377 (édition non-limitée)  
CAR5A8Z.FC6377 (Black Phantom - édition limitée 250 pièces numérotées)           

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Janvier 2016 | Lu 6949 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos