Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Taj Mahal Cartier-Monnaie de Paris : une pièce réalisée en or et diamants alliant deux savoir-faire d’exception


La maison Cartier et la Monnaie de Paris ont allié leurs savoir-faire uniques pour créer une pièce de monnaie d’exception éditée dans le cadre d’un partenariat avec l’UNESCO. Baptisée Taj Mahal, elle pèse un kilogramme d’or et comporte 68 diamants placés sur le dôme du célèbre monument reproduit sur l’un des côtés de cette pièce présentée dans un splendide coffret de la maison Goyard.



Le Taj Mahal

Taj Mahal, crédit photo Philippe Gontier - Jean-Jacques Castaing
Le Taj Mahal, une des sept nouvelles merveilles du monde, est un monument de marbre blanc construit par l’Empereur Moghol Shâh Jahân au XVIIe siècle. Les plus grands architectes ont conçu ce véritable joyau, construit par les meilleurs ouvriers et artisans venus de Perse, d’Europe, et de l’empire Ottoman.

Afin de rendre hommage à ce monument exceptionnel, la Monnaie de Paris s’est associée à la maison Cartier pour créer une monnaie de collection inédite d’un kilo d’or dans laquelle on retrouve l’harmonie des formes, l’élégance des lignes et la richesse des décors du Taj Mahal.

Chaque pièce est une véritable prouesse artistique réalisée grâce à l’habileté des maîtres-graveurs de la Monnaie de Paris : la finesse des contours du Taj Mahal est magnifiquement restituée lors de la frappe réalisée dans l’atelier spécial consacré aux métaux précieux. Les ateliers de Haute Joaillerie de la maison Cartier donnent quant à eux, la dernière touche à cette oeuvre d’art grâce à un travail de très haute précision : le sertissage de 68 diamants sur le dôme du monument.

L’ensemble de cet objet précieux est présenté dans une reproduction unique de la Maison Goyard, malletier depuis 1853, fournisseur reconnu et recherché des plus grands et notamment des Maharajas à l’époque de leur splendeur.

Le savoir-faire de la Monnaie de Paris

Taj Mahal, crédit photo Philippe Gontier - Jean-Jacques Castaing
Doyenne des institutions françaises installée au coeur de la capitale, la Monnaie de Paris est une entreprise ancrée dans la modernité au travers de ses deux activités : l’édition d’objets d’art commémoratifs en métal précieux sur son site parisien (monnaies de collection, décorations, médailles, bijoux, fontes) et la frappe des monnaies métalliques courantes françaises et étrangères à Pessac en Gironde.

Depuis 1775, les ateliers d’art de la Monnaie de Paris dessinent, gravent, frappent, estampent, fondent, émaillent, polissent, patinent. Ces savoir-faire haut de gamme entretenus et perfectionnés au fil du temps par les générations d’ouvriers d’art de cette Maison préservent une haute tradition dans les métiers d’art liés au métal.

L’esprit de création artistique allié à ses savoir-faire dans le métal fait de la Monnaie de Paris un acteur du luxe à la française. Chaque année, la collection de monnaies en or et en argent de la Monnaie de Paris est porteuse de valeurs alliant histoire du patrimoine et savoir-faire du métal sous toutes ses formes. Ces monnaies aux thèmes variés mettent aussi en avant un souci d’excellence technique.

La maîtrise incomparable de ses métiers permet à la Monnaie de Paris de présenter, en association avec la Maison Cartier, la monnaie phare de la collection 2010 : une pièce exceptionnelle d’un kilo en or sertie de diamants qui rend hommage à l’une des sept nouvelles merveilles du monde : le Taj Mahal.

Un long travail de recherche graphique a été entrepris par les graveurs pour la mise au point de la face de cette pièce. Un plâtre a ensuite été réalisé par le maître-graveur pour révéler avec finesse les reliefs du motif. Puis, un gabarit en laiton a été conçu à partir du plâtre et réduit pour obtenir le coin qui laisse apparaître le modelé en creux, c’est-à-dire l’envers du modelé. Gabarit et coin ont été repris minutieusement à la main par le maître-graveur. La précision de son geste et ses outils tout à fait adaptés lui ont permis de parvenir au modelé parfait indispensable pour la frappe d’une telle pièce. Après avoir été frappée, chaque pièce Taj Mahal d’un kilo en or a été reprise par la Maison Cartier pour la pose de l’insert des 68 diamants.

Cette monnaie, sur les sites classés au patrimoine mondial de l’humanité, est éditée dans le cadre d’un partenariat avec l’UNESCO.

Le savoir-faire de Cartier

Depuis plus d’un siècle et demi, la Maison Cartier s’impose comme une ambassadrice du beau par excellence ; articulant son style audacieux dans le domaine de la haute joaillerie reconnu mondialement.

Si la perfection de la Maison Cartier réside dans son exigence et son savoir-faire transmis de génération en génération, sa créativité s’inspire de sa curiosité des différentes cultures et influences à travers les époques et les frontières. C’est ce qui pousse, en 1910, les frères Cartier à découvrir pour la première fois l’Inde. De là, va naître une réelle envie de partage de savoir-faire et d’échanges visant un enrichissement mutuel.

L’art indien apporte la richesse et la variété de ses gemmes, ainsi que ses mythes et symboles. Cette source d’inspiration va permettre à la Maison Cartier de mêler, dès 1910, Orient et Occident et nourrir ainsi, par des influences stylistiques indiennes, ses partis pris géométriques. De loin en loin, Cartier va rester fidèle à l’Inde, avec ses collections qui s’inspirent de l’art indien, mais aussi avec les pièces d’exception réalisées pour le compte de Maharajas.

Ce goût pour l’exception lui permet de concevoir des objets précieux sans limite de création. Tout est permis, tant que l’on retrouve subtilement l’équilibre et les codes qui lui sont propres. C’est ce goût pour l’exception et sa légitimité dans le monde de l’Inde qui a donné l’opportunité à Cartier de collaborer au côté de la Monnaie de Paris pour réaliser une première en terme de monnaie de collection : la création d’une pièce d’un kilo en or sur le thème du Taj Mahal, frappée dans les ateliers de la Monnaie de Paris, et sertie de diamants par la Maison Cartier.

Spécificités techniques du Taj Mahal Cartier-Monnaie de Paris

Cette pièce d’un kilo est en or 999‰.

Elle présente un diamètre de 85 millimètres.

Sa face présente une perspective du Taj Mahal, avec son long bassin arboré et la mention RF en traitement spécifique à la manière d’un reflet.

La valeur faciale est de 5 000 euros.

Le revers reprend le dessin du bâtiment de l’UNESCO, ainsi que son logo et le millésime 2010.

68 diamants, de +/- 0,52 carats au total, recouvrent le dôme du Taj Mahal.

Cette pièce Taj Mahal, en qualité belle épreuve, est réalisée en 29 exemplaires uniquement.

Elle est présentée dans une reproduction unique de la Maison Goyard, malletier depuis 1853.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Novembre 2010 | Lu 4848 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos