Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


The time of my life : les confessions de Jack Heuer (livre)


« The Times of My Life » est l’histoire d’un homme visionnaire, un homme de convictions qui a permis à la marque TAG Heuer de connaître une ascension sans précédent. Cet ouvrage est l’occasion pour M. Heuer d’effectuer une belle introspection sur sa longue carrière pleine de rebondissements et de mettre en ordre ses différentes anecdotes. Au gré de ses 290 pages, le livre dévoile le génie et l’audace d’un pionnier qui a marqué son temps et qui restera pour les générations futures un modèle de créativité et pugnacité hors-pair.



The time of my life by Jack Heuer
Tout commence en 1860. Jack W. Heuer est l’arrière-petit-fils d’Edouard Heuer qui, à cette date, fonde un petit atelier horloger à Saint Imier appelé «  Ed. Heuer & Co ».
 
Cent cinquante-quatre ans plus tard, le père spirituel de TAG Heuer et Président d’Honneur de la marque suisse, nous livre ses secrets dans un ouvrage autobiographique « The Times of My Life ».
 
L’histoire de l’une des dernières légendes vivantes de l’horlogerie suisse n’avait jusqu’alors jamais été couchée sur papier. Etant le dernier membre de la famille Heuer professionnellement actif dans l’industrie horlogère, Jack Heuer s’est senti investi du devoir d’écrire. « Je représente la quatrième génération de la famille Heuer. Ma vie professionnelle et ma vie personnelle ont été inextricablement liées à l’industrie horlogère. J’ai eu envie de vous faire partager mon histoire, mes histoires ».
 
L’occasion pour lui d’effectuer une belle introspection sur sa longue carrière pleine de rebondissements et de mettre en ordre les anecdotes racontées de vive voix avec passion aux amis de la marque depuis plus de cinquante ans. « Je suis heureux d’avoir eu le temps, la santé et l’énergie nécessaires pour accomplir ce projet » confie Jack Heuer, qui a fêté ses 81 ans en novembre dernier. « L’histoire que j’ai eu en tête depuis tant d’années est finalement sur papier et j’en suis soulagé. »
 
Soutenu et poussé par les membres de sa famille, ses amis ainsi que de nombreux journalistes, collectionneurs et amis de la marque, « Jack », comme il aime se faire appeler, a décidé de rédiger ses mémoires avant de prendre sa retraire et mener une vie plus tranquille.
 
« C’est un crève-cœur pour moi de quitter mon rôle de Président d’Honneur au sein de l’entreprise qui porte mon nom et celui de mes ancêtres mais je suis heureux de voir que TAG Heuer est entre de bonnes mains et dans une position de leader sur le marché. Je tire ma révérence en toute sérénité. »
 
« Le plus beau coup de Jack, c’est d’avoir réussi à mettre un chronographe « Monaco » au poignet de Steeve McQueen pendant le tournage du film Le Mans en 1970 » déclare Jean-Christophe Babin, ancien PDG de TAG Heuer (2001-2013) dans la préface de l’ouvrage. Et d’ajouter : « sans la vision et l’inspiration de Jack durant les années passées aux commandes de l’entreprise familiale, TAG Heuer ne serait pas couronnée du succès qu’elle connaît aujourd’hui ».
 
Les connaissances de Jack dans l’électronique, son amour pour le sport automobile et son obsession de la précision, ses innombrables « coups de génie » ont permis à la marque suisse de devenir la manufacture prestigieuse qu’elle est aujourd’hui. C’est à Jack que TAG Heuer doit notamment la création de son best-seller, la Carrera, aujourd’hui reconnue par les aficionados et collectionneurs comme une des pièces les plus iconiques de tous les temps. C’est à Jack que TAG Heuer doit ses connections intimes avec la Formule 1 et l’univers des belles mécaniques. C’est à Jack que TAG Heuer doit sa série « Aquaracer » autrefois appelée « serie 1000 ». C’est à Jack que TAG Heuer doit la transmission des valeurs de l’entreprise familiale fondatrice, aujourd’hui de renommée internationale.
 
L’histoire fascinante de Jack Heuer est désormais disponible pour un plus vaste lectorat, en langue anglaise, et révèle combien les détours apparents d’un parcours individuel constituent les étapes décisives dans les destinées humaines. L’ouvrage, véritable encyclopédie, permet de mieux comprendre les enjeux de l’industrie horlogère helvétique et constitue un rapport historique fiable sur les hauts et les bas traversés par toute l’industrie horlogère, notamment pendant la sombre période de la crise du quartz à la fin des années 70. Période noire pour Jack qui se confie : « Ça n’a pas été toujours facile. J’ai dû trouver le courage et la force émotionnelle de me plonger dans mes archives qui, pour certaines, sont restées enfermées dans une boîte pendant plus de trente ans. Dans un souci de vérité, j’ai voulu couvrir les années heureuses de ma vie, mais aussi les plus difficiles ».
 
« The Times of My Life » est l’histoire authentique d’une vie déjà romancée. « Jack a une mémoire extraordinaire. Il ne triche pas. Son autobiographie, avec ses anecdotes piquantes et ses touches chaleureuse d’humour, est avant tout l’histoire d’un grand homme. Bonne lecture à tous ! » conclut Stéphane Linder, actuel PDG de TAG Heuer depuis 2013. C’est une page qui se tourne, mais le livre reste ouvert... 

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Janvier 2014 | Lu 1239 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos